Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Marché
L’export redémarre au premier semestre 2010

Faut-il croire en la reprise de l’export ? Le premier semestre 2010 a connu une reprise des ventes, les analystes restent sur leur garde.

Le premier semestre 2010 sera définitivement marqué par l’entrée de la Chine comme importateur de taille majeure.
Le premier semestre 2010 sera définitivement marqué par l’entrée de la Chine comme importateur de taille majeure.
© Bleuenn Carré Chen

L a crise serait-elle derrière nous ? La réponse reste en suspends car si l'export reprend, les analystes restent timides sur leurs pronostics d'une véritable sortie de crise. Selon le ministère de l'Économie et des Finances, l'excédent commercial viticole a dépassé les 2,4 milliards d'euros contre 2,1 milliards au premier semestre 2009. Cette hausse est principalement portée par le champagne qui reprend des couleurs. " En volume, au premier semestre, les expéditions ont augmenté de 17,9 % tous marchés confondus. La hausse est de 27,3 % à destination du marché européen et de 60,6 % à destination des pays tiers. Les prix moyens de vente sont stables par rapport à l'an dernier qui a connu une forte baisse. L'hémorragie a été stoppée. Les marques rémunératrices ainsi que les champagnes haut de gamme sont en train de repartir ", se satisfait Daniel Lorson, directeur de la communication du Comité interprofessionnel des vins de Champagne. D'autres régions connaissent également des situations de redressement à l'export. Les bordeaux gagnent ainsi 8 % en volume, les vins d'appellation de la vallée du Rhône progressent de 7 %.

Le principal facteur qui a permis un bon dynamisme des ventes est la baisse du taux de change de l'euro face au dollar. " L'effet de la baisse du taux de change impacte d'environ 20 % le prix des produits. Nos expéditions redeviennent plus compétitives ", explique Jérôme Villaret, délégué général  du Comité interprofessionnel des vins du Languedoc. Mais le taux de change n'explique pas tout et les analystes notent bien un regain d'activité. Durant la crise, les distributeurs intermédiaires avaient procédé à un déstockage des produits et bloqué les achats. Il semble que le marché se soit assaini et que ce déstockage soit terminé. Les importateurs ont à nouveau besoin de s'approvisionner. Enfin, le bon rapport qualité/prix de certains produits a également permis de faire repartir les ventes. " Les vins du Rhône sont perçus comme des vins accessibles en goût et en prix. Cette image les aide sur certains marchés comme les Etats-Unis ", commente Brice Eymard, économiste chez Inter Rhône.

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Microbiodiversité, un nouveau regard; sous la direction de Laurent Palka; Éditions matériologiques; 372 pages; 29 euros. © Éditions matériologiques
Trois ouvrages fondateurs sur la microbiologie du sol parus en 2019
Les progrès récents de la génomique ont permis de grandes avancées dans la connaissance de la microbiologie du sol. Destinés à un…
La contrainte née de la forme ronde de la bouteille a amusé Soulcié, plutôt habitué à dessiner pour des supports on ne peut plus plats. © C.Gerbod
Un dessin de presse sur bouteille
Dessinateur de presse, Thibaut Soulcié a relevé le défi de dessiner pour la bouteille de la 33e cuvée La Ficelle de la Cave de…
La HVE, un futur standard environnemental
Pionnière de la HVE, la filière viticole accélère le mouvement. Reste à savoir si la massification de la certification va se…
vignes en Languedoc
Bénéficier des avantages fiscaux des baux à long terme
En cas de transmission pendant la durée du bail, un abattement est applicable sur la valeur du foncier loué ou les parts sociales…
carte INAO appellation Bourgogne
Les vignerons bourguignons prêts à faire le siège de l’Inao
Les projets de délimitation de l’AOC bourgogne par l’Inao hérissent le vignoble bourguignon. Un rassemblement est lancé pour le 6…
Laurent Rousseau, des Vignobles Rousseau en Gironde a choisit d'être audité via l'option A. Le contrôle de la mise en place des mesures agroécologiques comme l'enherbement est donc un passage obligatoire.
Comprendre la démarche HVE
La Haute valeur environnementale et son acronyme HVE, de toute la filière, mais de quoi s’agit-il vraiment ? Éléments de réponse.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole