Aller au contenu principal

L’export joue sur le prix des terres

Plus les vins se vendent loin, plus le foncier viticole prend de la valeur.

Le marché du foncier semble se réveiller à bordeaux : les transactions foncières ont crû de 118 % l’an dernier.
Le marché du foncier semble se réveiller à bordeaux : les transactions foncières ont crû de 118 % l’an dernier.
© P. Cronenberger

Selon les derniers chiffres de la Safer, de 2011 à 2012, le prix du vignoble a connu une augmentation de 13,5 % poursuivant une croissance régulière depuis plusieurs années. Derrière cette variation à deux chiffres, se cache une forte disparité avec une ligne de fracture entre les terroirs qui produisent pour le grand export et ceux dont les vins se destinent au marché européen. L’hectare de champagne effectue un bond de 21,5 % (19,6 % hors inflation), celui des Charentes-Cognac de 12 %, après sa croissance de 13 % en 2011 pour atteindre 35 200 €/ha. Plus globalement, l’hectare en AOP hors champagne se négocie à 58 700 € (+ 2,6 %), en y intégrant le Champagne : 131 700 €/ha.


1 088 700 euros l’hectare de champagne


En AOP hors champagne aussi, les disparités s’expriment suivant les vignobles. Ceux qui bénéficient d’une cote au grand export avec des structures commerciales capables de les valoriser se distinguent : Champagne, 1 088 700 €/ha (+ 21,6 %) ; Alsace-Est, 139 900 €/ha (+ 5,5 %) ; Bordeaux, 82 000 €/ha (+ 3,3 %), Bourgogne-Beaujolais-Savoie-Jura 135 000 €/ha (+ 2,5 %), Val de Loire-Centre 27 700 €/ha (+ 2,2 %), Vallée du Rhône-Provence 37 600 €/ha (+ 0,8 %) quand d’autres terroirs enregistrent des baisses comme le Languedoc-Roussillon à 11 800 €/ha (- 1,7 %) et le Sud-Ouest à 13 500 €/ha
(- 1,5 %). Les terres destinées aux eaux de vie s’échangent sur la base de 35 200 €/ha, celles hors AOP (70 % en Languedoc-Roussillon) à 11 900 €/ha (+6 % contre +4 % en 2011). L’hectare Corse reste relativement bas (17 600 €/ha) mais progresse fortement (+ 11,5 %). De 2000 à 2010, tous les bassins connaissent une baisse de leurs surfaces (-11 %) à l’exception de la Champagne (+ 8 %) et d’Alsace-Est (+ 5 %).
Quant aux transactions foncières, elles ont particulièrement crû en Bordeaux-Aquitaine (118 % en valeur contre seulement 20 % en volume), suivi de Val de Loire-Centre (34 %, 28 %) et de Bourgogne-Beaujolais-Savoie-Jura (32 %, 8 %) quand le marché s’est contracté en Alsace-Est (-27 %, -19 %) et en Languedoc-Roussillon (-16 %, - 14 %).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Les bennes à vendange peuvent faire partie intégrante de la chaîne de tri, en plus d'assurer le transport. © Gimbre
Le transport de la vendange au service de la qualité
Les vignerons ont mis un point d’honneur à s’équiper de machines à vendanger et de matériels de chai dernier cri pour maintenir…
Le Bearcub affiche une largeur de 1,32 m.
Un nouveau robot utilisable en viticulture
La start-up californienne Ztractor prépare un tracteur autonome électrique pour les vignes, mais pas uniquement.
Le fort pouvoir mellifère de la phacélie est un précieux allié dans les cultures. © Jouffray-Drillaud
La phacélie, une plante alliée du vignoble
La phacélie est une plante utilisée dans certains mélanges d’engrais verts viticoles pour son très fort pouvoir mellifère et sa…
[ Coronavirus ] Pas de Vinitech-Sifel au parc des expositions de Bordeaux en 2020
Les trop nombreuses incertitudes liées à la situation sanitaire et économique mondiale ont contraint les organisateurs du…
Le moût blanc de noir macère pendant une dizaine de jours sur des marcs rouges issus de vinifications classiques servant à élaborer des cuvées structurées.   © Domaine Zusslin
Un vin rouge fait (presque) comme un blanc
Un domaine alsacien propose une cuvée de pinot noir élaborée à partir d’un blanc de noir repassé sur des marcs de rouges…
Le mildiou produit ses œufs en associant deux types sexuels différents et utilisent une hormone pour y arriver. Cela ouvre la voie à une potentielle lutte par confusion. © Inra
Lutter contre le mildiou par confusion sexuelle ?
Un groupe de chercheurs français vient de faire une découverte importante sur les gènes du déterminisme sexuel du mildiou, ce qui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole