Aller au contenu principal

Marchés
Les vins sans indication géographique ont le vent en poupe

La campagne de commercialisation 2009-2010 montre que les vins sans indication géographique commencent à se développer. Les prix sont notamment assez fermes.

Selon France Agri Mer, 270 000 hl de vins sans indication géographique avec mention de cépage ont été commercialisés sur la campagne 2009-2010 contre 51 500 hl en 2008-2009. Question valorisation, les prix se maintiennent et sont comparables, pour certains, à ceux des IGP avec mention de cépage. De quoi se poser quelques questions quand à la lisibilité de la segmentation. Pour René Moreno, président de l'Afivin, " il ne s'agit pas d'opposer deux catégories qui sont complémentaires. Il y a des marques IGP avec mention de cépage et des marques sans IG avec mention de cépage. Il n'y a pas de raisons qu'il y ait des écarts de prix entre les deux produits ". Ce dernier estime que les performances des vins sans indication géographique devraient se poursuivre lors de la nouvelle campagne. " Les prix annoncés sont en hausse car la conjoncture va mieux mais aussi parce que l'offre sur l'entrée de gamme se raréfie. Or, ce sont des produits dont on a toujours besoin ", estime-t-il.

Par ailleurs, la polémique au sujet de l'utilisation de Vins de France par les vins sans IG dans le cadre de leur communication devrait s'apaiser. Un nouveau plan de communication est sur la table et devrait être examiné par l'Afivin courant octobre. Pour René Moréno, cette polémique a du bon car elle a montré que de nombreux acteurs de la filière souhaitaient utiliser la " bannière France, ce qui favorisera une politique d'entraînement général ".

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Jean-Michel Boursiquot : « Les variétés résistantes issues d’hybridations interspécifiques ne peuvent pas être considérées comme des cépages de Vitis vinifera"
Suite au statut de Vitis vinifera confirmé pour les variétés résistantes Inrae-ResDur par l’Office communautaire des variétés…
Lee touffes de soies blanches sur le pourtour de l’abdomen différencie le scarabée japonais adulte des autres coléoptères présents en France. © D. Cappaert/MSU
Le scarabée japonais, ravageur aux portes de l'Hexagone
Le scarabée japonais n’a pas encore été détecté en France. Cet insecte classé organisme de quarantaine prioritaire est sous haute…
Les vignobles de Vouvray et de Champagne touchés par la grêle
Ce jeudi 3 juin dans la soirée, un fort orage de grêle a touché quatre communes de l’appellation Vouvray. Un épisode similaire a…
Les variétés résistantes artaban, voltis, floreal et vidoc aux portes des vins AOC
Les quatre variétés résistantes Inrae-ResDur ont été confirmées comme étant des espèces de type Vitis vinifera par l’Office…
Prix des vignes 2020 : 4 points à retenir
Le bilan annuel établi par le groupe Safer sur les transactions de terres agricoles en 2020 montre un fort impact de la crise…
Guillaume Casanove, Gilles et Romain Lacroix, François Tissot et Alain Dourthe (de gauche à droite) travaillent de concert pour mettre en application la méthode Géophile au Mas des Boutes. © X. Delbecque
« La vigne a rapidement réagi à la méthode Géophile »
À Tresques, dans le Gard, les domaines Bernard Perret se sont lancés dans la méthode Géophile. Une approche globale de la vigne…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole