Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Les vins du Val de Loire, un haut potentiel outre-Atlantique

L’agence Sopexa a dévoilé début janvier les résultats de son dernier baromètre qui compile les tendances sur les principaux marchés du vin. L'engouement des américains pour les vins ligériens se confirme.

D'après les experts du marché américain, les vins rouges du Val de Loire comme ceux de saumur-champigny, seraient adaptés à ce que recherche les consommateurs outre-Atlantique
© Interloire

D’après le Wine Trade Monitor, 80 % des importateurs américains pensent que les vins du Val de Loire devraient continuer à se développer au cours des deux prochaines années sur le marché américain. En 2018, ils n’étaient que 64 %. Une aubaine pour le vignoble ligérien qui a vu ses exportations vers les États-Unis croître en dix ans de 120 % en volume et 196 % en valeur. « Nous avons de nombreuses cartes à jouer, a estimé Isabelle Moreau, directrice export chez Orchidées Maisons de vin. Les Américains en ont ras le bol des vins boisés, ils veulent des vins avec de la fraîcheur, ce que nous pouvons leur proposer. De plus, le sauvignon blanc et le cabernet franc font partie des cépages en vogue aux États-Unis, au même titre que le chardonnay. »

Diversité des profils, rapport qualité-prix et engagement écologique séduisent

L’influence des sommeliers, considérables outre-Atlantique, a par ailleurs remis le chenin au goût du jour. « En sec ou en bulles, il est le prochain cépage à vendre aux États-Unis », a affirmé Valérie Gérard Matsuura, de Sopexa US. La diversité des profils de vins et leurs prix abordables sont par ailleurs jugés comme des atouts importants. Enfin, « les Américains associent la Loire à des vins plus naturels, bio ou nature. Ce sont donc des produits avec beaucoup de potentiel », a affirmé l’experte de Sopexa.

 

 Lire aussi "Les vins français pénalisés aux États-Unis"

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

[Coronavirus] Quelles sont les mesures de confinement à respecter dans le monde viticole ?
Le Président de la République a appelé tous les Français à rester confinés chez eux pour endiguer l’épidémie de Covid-19. Pour…
[Coronavirus] Dois-je fermer mon caveau de dégustation ?
(Mis à jour le 17 mars) La posture a adopter sur le caveau de vente est floue. L'administration estime qu'il peut être ouvert,…
Pour Hubert Gerber, viticulteur en Alsace, les avantages de la viticulture de conservation des sols sont nombreux. © X. Delbecque
Retour sur 10 ans de non-labour
Dans le Bas-Rhin, Hubert Gerber conduit ses vignes en semis direct et en non-labour. C’est pour lui moins de travail et la…
[Covid-19] La MSA rappelle les mesures sanitaires pour pouvoir travailler dans l’agriculture en se protégeant contre le coronavirus

Si le ministre de l'agriculture appelle les citoyens à venir travailler dans les champs malgré le confinement, ce n'est pas…

[Covid-19] Un vigneron élabore du gel hydroalcoolique à partir de ses eaux-de-vie
Face à la pénurie de gel hydroalcoolique utilisé pour limiter l'expansion du coronavirus, Mark Karazs, propriétaire du domaine…
Bernard Farges, président de la Cnaoc
[Covid-19] Bernard Farges, président de la Cnaoc : "Il est urgent de faire circuler l'argent"
Pour la Cnaoc, face à l'impact économique du Coronavirus, l’urgence c’est la trésorerie des acteurs de la filière viticole, afin…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole