Aller au contenu principal

Réforme de l'OCM
Les vins de pays doivent choisir leur positionnement

Indication géographique protégée ou vins sans indication géographique, les vins de pays ont un an et demi pour se déterminer.

Les vins de pays devront choisir leur positionnement . Deux critères pèseront dans la balance: le coût de prodcution et la notoriété
Les vins de pays devront choisir leur positionnement . Deux critères pèseront dans la balance: le coût de prodcution et la notoriété
© Anivit
Quel avenir pour les vins de pays ? Telle est la question qui taraude la filière. En autorisant la mention du millésime et du cépage sur les vins de table, la réforme de l’OCM bouleverse la hiérarchisation des vins français. Les vins de pays, environ 12 millions d’hectolitres, ont désormais un choix déterminant à prendre d’ici l’été 2009 : adopter la classe des vins sans indications géographiques (anciennement vins de table) ou prendre la voie des vins à indications géographiques protégées (IGP). Un choix qui revient en quelque sorte à se déterminer entre la liberté ou la règle garante théorique d’une valeur ajoutée.
Pour Jacques Gravegeal, président des vins de pays d’Oc, il n’est nul besoin de tergiverser. La réponse est claire. « Nous n’avons pas d’autres issues. La seule chose que les vins français puissent défendre, c’est l’indication géographique » estime-t-il. Cette voie conduira inévitablement les vins de pays à passer sous la houlette de l’Institut national des appellations d’origine et de la qualité (INAOQ) qui gère pour différentes denrées alimentaires, notamment le fromage, à la fois les AOC et les IGP. Un changement de main de l’office des vins Viniflhor à l’INAOQ qui paraît d’une logique incontestable au président des vins de pays d’Oc. « L’INAOQ est garant de toutes les filières de qualité et d’origine ». Bref, il n’y a pas de raison que le vin échappe à cette logique.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Fendt 211 V Vario - Un tracteur vigneron personnalisable à souhait
[ESSAI] - Fendt 211 V Vario - "Un tracteur vigneron personnalisable à souhait"
Vigneron à la Sauve en Gironde, Jérôme Zaros a pris en main la nouvelle génération de tracteurs vignerons Fendt 211 V Vario.…
Vendanges 2021, un volume plus faible qu'espéré
Si les estimations publiées par Agreste début août prévoyaient une vendange nationale autour de 36,7 millions d'hectolitres, sur…
Nicolas Moulin (à gauche) et Serge Marais (à droite) sont satisfaits de leur essai avec les biostimulants.
Un duo de biostimulants pour 40 % d’économie phyto
Depuis deux ans, un négoce agricole charentais teste sur vigne deux produits naturels homologués comme engrais. Ils ont permis…
L'état de catastrophe naturelle sera decrété après les inondations dans le Gard
De violents orages accompagnés de 200 à 300 mm de pluie, et localement de grêle, se sont abattus mardi 14 septembre dans le Gard…
transport vendange Réussir Vigne
Moindre vendange 2021 en Italie et en Espagne
Si la récolte française s’annonce particulièrement maigre cette année, c’est aussi le cas chez nos principaux voisins et…
Flavescence dorée : aspirer les cicadelles des vignes plutôt que de traiter
Flavescence dorée : aspirer les cicadelles des vignes plutôt que de traiter
Les partenaires du projet Vacuum bug essaient de voir s’il est possible d’aspirer les cicadelles vectrices de la flavescence…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole