Aller au contenu principal
Font Size

Bonne Santé
Les vins de pays d'Oc en pôle position

Les vins de pays d’Oc présentent de très bons résultats économiques et lancent une nouvelle segmentation des vins.

« Nous sommes devenus l'incontournable vins de pays de cépage en France » se satisfait Jaques Gravegeal, président des vins de pays d'oc. Les résultats affichés sont en effet très positifs. Représentant plus de 55% des vins de pays de cépage français, les vins de pays d'oc progressent de 17 % en GMS, segment qui connaît une croissance de 3%. Cette hausse bénéficie aux producteurs : le revenu par hectare dégagé par ces vins est le plus élevé du Languedoc-Roussillon à 3768 euros/ha. « Nous représentons 64% de tous les vins de pays vendus de la région à 53,84 euros/hl » complète Jacques Gravegeal. « Les chiffres parlent d'eux-mêmes. Et si les vins de pays d'oc n'avaient pas été créés il y a vingt ans, ce seraient les vins de cépage étrangers qui seraient sur les linéaires français » poursuit-il.

Lancement d'une nouvelle segmentation
Forts de leur résultats, les vins de pays d'Oc ont constitué un club des marques constitués d'entreprises représentant 75% des volumes de cette indication. « Ce club a notamment défini une segmentation avec un prix de plancher pour chaque niveau appliqué par chaque entreprise » indique Jacques Gravegeal. En bas de l'échelle, les vins séductions, puis en cœur de gamme, les vins de style. « Ces deux segments sont définis par l'approche marché des opérateurs » explique Florence Barthes, directrice des vins de pays d'Oc. En haut de la pyramide se trouvent les vins « collection » qui ont été sélectionnés par un jury lors de Vinexpo et sont au nombre de 19. « Chaque année, nous définissons de nouveaux vin pour cette catégorie. Leur nombre varie chaque année. Cette catégorie permet de créer une émulation, les collections 2007 sont déjà en rupture de stock » indique Jacques Gravegeal. Les collections sont exclusivement mis en bouteille dans la région de production. Cette segmentation en trois niveaux permet de rationaliser l'affectation du fonds de promotion. Le club des marques définit pour chaque type de produit les actions à mener pour deux catégories de cible de promotion : les points de vente et les médias. A partir de leur desiderata, les budgets sont affectés, « ce qui permet une meilleure allocation des fonds interprofessionnels budgétisés à 2,5 millions d'euros en 2008» souligne Florence Barthes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L’aide à l'acquisition de pulvés performants est ouverte
Dans le cadre des objectifs de réduction des phytos et de l'application des ZNT, le gouvernement avait annoncé un…
[VIDEO] L'Orbis sert aussi bien pour le travail du sol superficiel que pour le roulage des couverts en vigne

L'association Arbre et Paysage en Champagne a organisé fin juin une journée de démonstration du nouvel outil du fabricant Roll…

Pour l'Axema, l'arrêt du glyphosate nécessiterait 5 ans de transition minimum
Une étude d'Axema conclut qu'il faudrait au minimum 5 ans pour assurer la transition du désherbage chimique sous le rang vers la…
cuves dans une coopérative en Gironde
Plan d’aide à la filière vin : 1,3 million d'hectolitres en suspens
Pilier du plan d’aide spécifique du gouvernement à la filière vin, l’aide à la distillation s’avère sous dimensionnée par rapport…
Les baies du sauvignac sont irrégulières, sphériques avec une peau épaisse vert jaune devenant parfois rose à maturité, voire ambrée et tachetée de roux au soleil. © Vignobles Ducourt
Sauvignac, la nouvelle variété résistante autorisée en raisin de cuve
Le sauvignac, variété autorisée en France depuis mars dernier, présente une très bonne résistance à l’oïdium et une bonne…
L'antimétabolite 7dSH, produit par une cyanobactérie, inhibe tout comme le glyphosate la voie de synthèse du shikimate. Et ainsi la croissance de ces semis. © Brilisauer, K., Rapp, J., ...
La 7dSh pourrait être une future molécule pour herbicides de biocontrôle
Qu’est ce que la 7dSh ? La 7-deoxy-sedoheptulose, ou 7dSh, est une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole