Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Les traitements par hélicoptère vivent leurs derniers instants

Un projet de décret visant à encadrer les dérogations de traitement par hélicoptère pourrait mettre un point final à une pratique interdite par une directive européenne datant de 2009.

En 2013, seuls 2131 hectares de vignes ont été traités par hélicoptère.
En 2013, seuls 2131 hectares de vignes ont été traités par hélicoptère.
© J.-C. Gutner

Les traitements par hélicoptère sont réduits à peau de chagrin en France depuis qu’une directive européenne de 2009 (reprise par le Grenelle 2) pose le principe de leur interdiction tout en y associant la possibilité d’y déroger dans certains cas particuliers et sous conditions. Un projet de décret encadrant ces dérogations pourrait bien mettre un point final à la pratique puisqu’il prévoit leur interdiction pure et simple à partir du 31 décembre 2015.


Rocambolesque


L’interdiction est déjà presque de mise. Ainsi, en côte rotie, les traitements aériens ont été stoppés suite au blocage mystérieux de l’homologation de produits phytosanitaires (ces derniers  doivent obtenir une homologation spécifique à ce mode de traitement). « Nous avons déposé un dossier d’homologation en 2012, l’Anses l’a validé », indique Gilles Barge (1). Mais stupeur : en 2013, à la veille de traiter, il s’aperçoit qu’il manque une signature du ministère de l’Agriculture. Selon lui, cette signature n’a toujours pas été apposée un an après. L’incompréhension est d’autant plus forte que la demande d’homologation concerne des produits bio (hélio cuivre et hélio soufre). Gilles Barge estime qu’il faut trente hommes armés de pulvérisateurs à dos pour traiter la même surface sur la même durée que l’hélicoptère. « Avec les équipements de protection et masque, sous quarante degrés, c’est très difficile à supporter. » La tentation risque d’être forte de faire l’impasse et au final c’est l’homme qui pourrait être la première victime de cette mesure de protection de l’environnement. En 2013, seuls 2 131 hectares de vignes ont été traités par voie aérienne, soit à peine 0,2 % des vignes françaises… Pas sûr que l’interdiction ait un réel effet environnemental !


(1) Président de l’odg côte rotie.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

La boarmie et une chenille arpenteuse qui se confond avec le bois ou les vrilles. © IFV Alsace
La boarmie, mange-bourgeon de la vigne
La boarmie est un mange-bourgeons qui peut attaquer la vigne du stade gonflement des bourgeons jusqu’au stade une feuille étalée…
Pensez à vérifier les produits stockés dans le local phyto. Certains, à l'instar de nombreux glyphosate, ne pourront plus être utilisés l'an prochain. © X. Delbecque
Les actualités phytosanitaires en vigne pour la saison 2020
La campagne 2020 sera marquée par l’arrivée de nombreux produits de biocontrôle et le retrait de certaines spécialités de…
Les drones en viticultures sont principalement utilisés pour réaliser des cartographies montrant l'indice de végétation NDVI des parcelles. © BIVB
Zoom sur les capteurs de végétation
La viticulture de précision est rendue possible par le développement des capteurs. Voici un point sur leur mode de fonctionnement…
De nouveaux espoirs dans la lutte contre le gel en viticulture
Deux procédés inédits en France sont testés cet hiver contre le gel. Le Heat Ranger et les infrarouges longs seront regardés par…
[Salon de l’agriculture] : La médaille au CGA, un accélérateur de ventes
Près de 16000 échantillons de vins seront présentés au Concours Général Agricole, qui a traditionnellement lieu les deux premiers…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole