Aller au contenu principal

Expérimentation
Les terres de filtration pourraient finir en compost

Afin de résoudre le problème des déchets de terres de filtration usagées, des essais de compostage ont été conduits en Champagne. Les résultats sont très encourageants.

La valeur des composts mélant déchets verts et terres de filtration ne seraient pas différente de celle des composts issus uniquement d'engrais verts
La valeur des composts mélant déchets verts et terres de filtration ne seraient pas différente de celle des composts issus uniquement d'engrais verts
© IFV

«Rien qu'à l'échelle de la Champagne, les terres de filtration usagées représentent 1 000 tonnes de déchets par an », précise Sébastien Kerner de l'IFV à Epernay. Des déchets bien encombrants qu'il n'est plus possible depuis 2002 de mettre en décharge dans la mesure où les terres de filtration ne sont pas considérées comme des déchets ultimes. La seule solution disponible à ce jour est d'intégrer le programme Eco-Diatos ® qui collecte ces terres dans des pallox et les expédie en Italie pour en assurer l'extraction des sels tartriques et le co-compostage. « Nous avons souhaité envisager une solution locale de compostage, en partenariat avec la Compostière de l'Aube », explique Sébastien Kerner.

Ajout de déchets verts

« En pratique, nous avons incorporé ces terres de filtration à hauteur de 10 et 20 % avec des déchets verts pour compostage. La faisabilité du compost a été validée avec ces deux teneurs, néanmoins à plus de 10 % d'incorporation, il a été observé des problèmes de pulvérulence au moment du criblage, ce qui peut être préjudiciable pour l'utilisateur du compost au moment de l'épandage. Le compost obtenu est conforme à la norme NF U44-051 mais comme les terres de filtration ne figurent pas dans la liste positive des intrants minéraux dans les composts, une demande d'ajout est en cours auprès de l'AFNOR. Elle a reçu un avis favorable », ajoute-t-il. Sur le plan agronomique, la valeur des composts obtenus n'est pas différente de celle des composts de déchets verts uniquement, « les terres de filtration apporteraient un plus pour la qualité du processus de compostage, car c'est un intrant humide (+ de 60 % d'eau en moyenne) », ajoute Sébastien Kerner. Cette nouvelle solution de traitement des terres de filtration usagées apparaît donc très intéressante à la fois sur le plan écologique (gestion des déchets au niveau local) et économique (coût du traitement).

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Après le gel, la filière viticole face aux intolérances de l’opinion publique
Après une semaine sur le pied de guerre pour protéger leurs vignes contre le gel, vignerons et vigneronnes doivent maintenant…
Un enherbement trop haut ou un travail du sol trop récent peut aggraver les effets du gel de printemps. © J.- C. Gutner
Quels effets de l’herbe et du travail du sol sur le risque de gel en viticulture ?
Avec la limitation du glyphosate, les situations enherbées ou travaillées vont devenir de plus en plus fréquentes. Or elles n’ont…
[VIDEO] Lancement de l'Herbiduo, un outil qui combine travail du sol intercep et herbicide de pré-levée

Fruit de la collaboration entre le groupe CAPL et le constructeur provençal de matériels viticoles Hervé & Mauricio, l'…

Ce que l’on sait des dégâts de gel dans les vignobles septentrionaux
Dans les vignobles situés au nord de l’Hexagone, seule l'Alsace semble tirer son épingle du jeu après une semaine de gel d'une…
Gel : les élus de la vigne et du vin demandent « un plan de sauvetage » de la viticulture
Après une semaine de gel intense qui a touché la quasi-totalité des vignobles français, l’heure est à la mobilisation pour les…
Gel : Les vignobles méridionaux trinquent
Les premières estimations de pertes de récolte dans les vignobles de la moitié sud de l’Hexagone se font connaître après un…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole