Aller au contenu principal

Les seniors tirent la consommation de vin vers le haut

La consommation de vin est avant tout une affaire de génération. C'est le constat d'une étude menée par le CREDOC pour Vin et Société. Plus on vieillit, plus on consomme de vin, et plus souvent.

Les 75 ans et + consomment du vin en moyenne 7,7 fois par semaine, d'après l'étude du Credoc pour Vin et Société
© J.-C GUTNER

60 % des personnes âgées de 75 ans et plus consomment du vin au moins une fois par semaine, révèle la dernière étude menée par le Centre de Recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Credoc) pour l'association Vin et Société. Ces consommateurs hebdomadaires ne sont que 25 % chez les 18-24 ans et 50% chez les 40-60 ans. « Cette montée en puissance des consommateurs avec l’âge reflète de vrais changements dans les habitudes chez certaines générations », analyse le Credoc, évoquant le désir plus marqué chez les jeunes de varier les boissons qu’ils consomment.

Lire aussi " La consommation de vin doit inventer son fléxitarisme "

Une consommation hebdomadaire en baisse par rapport à 2003

Credoc/Vin et Société

Comparé à 2003, la consommation hebdomadaire de vin en 2016 a diminué pour toutes les catégories d’âge.

La quantité moyenne consommée par jour est également en baisse en 2016 par rapport à 2003 dans toutes les tranches d'âge, à l’exception notable des 18-24 ans chez qui elle est stable. Le recu est particulièrement marqué chez les 40-49 ans (-48%). Les 75 ans et plus ont de leur côté réduit leur consommation de 27% (passant en moyenne de 21cl/jour à 16cl/jour), mais ils restent les champions en termes de régularité. Ils estiment consommer du vin 7,7 fois par semaine, principalement au déjeuner, et dans un second temps au dîner. Une tendance qui contraste fortement avec les habitudes des jeunes qui consomment du vin principalement à l’apéritif ou au dîner.

Le vin, symbole de la convivialité

Un autre choc générationnel concerne le moment de consommation : les seniors boivent du vin surtout lorsqu’ils sont en famille, alors que les jeunes privilégient la consommation entre amis. Dans tous les cas, la présence de vin à table est synonyme d’un repas qui dure plus longtemps. Les jeunes générations estiment même passer deux fois plus de temps à table lorsqu’une bouteille est ouverte. Un constat qui réaffirme la valeur de convivialité véhiculée par le vin.

credoc/ Vin et Société
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Des nouvelles règles pour les emplois viticoles au 1er avril 2021
La viticulture comme l’ensemble des secteurs agricoles doit appliquer la nouvelle convention collective nationale agricole (CCNA…
Olivier Lecomte, vigneron au Château de Passavant dans le Maine-et-Loire estime que le gros avantage des roues Kress est sa vitesse de travail, autour de 8km/h : " ça dépote" dit-il. © J.GRAVE
« Les doigts Kress, pour des jeunes vignes c’est parfait »
Dans le Maine-et-Loire, Olivier Lecomte, vigneron au Château de Passavant, dispose de tout un arsenal d’outils de travail du sol…
À l'avenir, le désherbage à l'aide de glyphosate ne pourra intervenir qu'une fois par an et ce sur 20 % de la surface. © X. Delbecque
Usage du glyphosate en viticulture : ce qui va changer
Pour la campagne 2021 la grande majorité des produits à base de glyphosate sera utilisable comme à l’accoutumée. Ce sera ensuite…
 © J. Grave
La HVE revoit ses IFT de référence à la baisse
Fin janvier la Commission nationale de la certification environnementale a annoncé une modification des IFT de référence pour le…
 © X. Delbecque
Des brosses intercep, pour un coup de propre rapide du rang de vigne
Les outils à brosses métalliques réalisent un faible travail du sol, mais ils se montrent intéressants lorsque les sols sont…
 © D. Esquiro
« On laisse le Heric attelé et dès qu’on a le temps on va dans les vignes »
David Esquiro, vigneron à Mirepoix dans le Gers, au domaine de la Higuère, cultive 30 hectares de vigne en IGP côtes-de-Gascogne…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole