Aller au contenu principal

Tension
Les représentants professionnels tapent du poing sur la table

Face aux risques de non consommation de l'enveloppe OCM, les représentants OCM sont de plus en plus inquiets.

Environ de 40 millions d'euros de fonds européens auxquels devaient bénéficier la filière vin, pourraient être rendus à Bruxelles en raison d'un rythme de décaissement des aides trop lent.
Environ de 40 millions d'euros de fonds européens auxquels devaient bénéficier la filière vin, pourraient être rendus à Bruxelles en raison d'un rythme de décaissement des aides trop lent.
© Christian Lambiotte/CE

Que se passera-t-il au prochain Comité vin de FranceAgriMer prévu le 12 juin ? 40 millions d'euros risquent de ne pas être consommés à temps (15 octobre 2013) et d'être restitués à Bruxelles. Ce serait ainsi 40 millions d'euros en moins pour financer les quatre programmes d'aides du plan national : restructuration, investissement, promotion et distillation des sous-produits. Depuis mars dernier, date à laquelle les représentants professionnels ont appris que le rythme de décaissement n'était pas assez soutenu (notamment à cause d'un manque de personnel administratif), les responsables tentent de mettre la pression : ils ont claqué la porte du Comité vin de FranceAgriMer (fait extrêmement rare), ont écrit au ministre pour réclamer un rendez-vous d'urgence. Mais pour l'instant, rien n'y fait. La solution serait d'augmenter la puissance des versements en faisant passer le taux d'avancement sur le versement de l'aide de 20% à 50%. Cette décision revient à la direction générale du Budget de la Commission européenne. Elle aurait été contactée par le Ministre de l'agriculture français mais serait assez réticente (récupérer des fonds, en ces temps de crise, est évidemment tentant).

Les responsables professionnels doivent se retrouver le 4 juin au sein de l'association générale des producteurs de vin (où siègent les principaux syndicats viticoles) pour faire le point sur cet épineux sujet. Mais, déjà, certains évoquent une possible démission du Comité vin de FranceAgriMer si aucune réponse n'était apportée le 12 juin, arguant qu'ils ne sauraient supporter la responsabilité d'une telle perte auprès de leur adhérents.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Que faire sur les vignes touchées par le gel dans les jours qui suivent ?
Pour aider les viticulteurs à réagir face au gel, l’ICV et la Chambre d’agriculture du Var ont établi quelques préconisations à…
Gel : 28 % à 32 % de pertes de récolte pour la viticulture française en 2021, d’après les premières estimations
Réunie le 21 avril en conseil spécialisé de FranceAgriMer, la profession viticole a estimé que le gel du mois d’avril pourrait…
Le feuilleton concernant les conditions d'emploi du glyphosate continue. Pour l'heure, il sera restreint à 450 g/ha/an sans limitation de surface sous le rang. © X. Delbecque
Glyphosate : la règle des 20 % de la surface supprimée en vigne

En octobre dernier, l’Anses donnait les…

Le réglage de la profondeur de travail et le centrage sont déterminants pour optimiser le désherbage mécanique. © IFV
Les clés pour réussir le désherbage mécanique en vigne
Adopter le désherbage mécanique du cavaillon est beaucoup plus qu’une simple substitution de technique. Il s’agit d’élaborer une…
Le Zéowine est issu d'un compostage de zéolite avec des sous produits de la filière, dans une démarche d'économie circulaire. © Twitter/Life Zeowine project
Associer zéolite et compost pour diminuer le stress hydrique
À l’occasion du congrès Enoforum, en février dernier, des chercheurs italiens ont présenté leurs résultats concernant l’…
Les barrettes en matière plastique se montrent moins sensibles à la casse que certaines versions métalliques sur le long terme. © J.-M. Leclercq
Relevage des vignes : s’équiper pour gagner en efficacité
Le relevage manuel reste une opération longue, récurrente et fastidieuse. Heureusement, les solutions techniques évoluent pour…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole