Aller au contenu principal

Politique
Les régions veulent une gouvernance décentralisée

Les différentes régions viticoles ont pour la première fois depuis longtemps définies une position commune à propos du rapport sur le plan de modernisation. Leur cheval de bataille : réclamer une politique réelle de décentralisation organisée autour de l’interprofession.

Ce sont 19  interprofessions qui sont apparues unies pour se faire entendre au sujet du plan de modernisation.
Ce sont 19 interprofessions qui sont apparues unies pour se faire entendre au sujet du plan de modernisation.
© P. Cronenberger

Serait-ce un tournant dans l'histoire de la politique viticole ? En tout cas, le front commun mené par les interprofessions viticoles françaises en mai sur le plan de modernisation fera date tant il fait figure d'exception. Cette unité est tellement unique que l'un des représentants confie : « personne ne s'y attendait, en particulier l'Etat ne l'avait pas prévu. Il partait du principe que nous étions tous divisés et que jamais le Languedoc et le Bordelais, la Bourgogne et le Val de Loire... pourraient parler d'une seule voix ». Il aura fallu que le pouvoir interprofessionnel régional soit, selon les interprofessions, remis en cause par le rapport sur le plan de modernisation pour que l'union ait lieu.

Améliorer la gouvernance

Ce rapport du plan de modernisation a été écrit après six mois de concertation des professionnels. Remis au ministre de l'agriculture fin avril, il devait faire l'objet d'un arbitrage ministériel pour qu'une version définitive soit présentée fin mai. L'un des thèmes centraux vise à améliorer l'efficience du système de gouvernance français. Le rapport propose que la gouvernance régionale s'organise autour de trois instances : les interprofessions, le conseil de bassin (constitué des représentants professionnels, des collectivités, l'Etat et notamment du préfet) et les CRINAO. Présentés comme des « lieux privilégiés de concertation », les Conseils de bassin jouent un rôle politique et économique prépondérant puisqu'ils interviennent sur « la maîtrise des volumes par le recherche de cohérence des mesures de régulation de l'offre des vins à indication géographique décidées par les interprofessions », « les politiques de promotion, de recherche et d'expérimentation définies par les interprofessions du bassin » et « l'organisation de la segmentation ». Le Conseil de bassin intervient aussi sur l'organisation des politiques publiques : « il contribue aux décisions, par exemple en matière de ventilation des actions au sein de la part régionale de l'enveloppe nationale ». Concernant le rôle des interprofessions, le rapport indique seulement que leur rôle est « à renforcer, concernant la capacité de mise en marché. On s'appuiera sur la nouvelle OCM qui prévoit d'élargir leurs missions pour une meilleure efficacité économique ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Fendt 211 V Vario - Un tracteur vigneron personnalisable à souhait
[ESSAI] - Fendt 211 V Vario - "Un tracteur vigneron personnalisable à souhait"
Vigneron à la Sauve en Gironde, Jérôme Zaros a pris en main la nouvelle génération de tracteurs vignerons Fendt 211 V Vario.…
Vendanges 2021, un volume plus faible qu'espéré
Si les estimations publiées par Agreste début août prévoyaient une vendange nationale autour de 36,7 millions d'hectolitres, sur…
Nicolas Moulin (à gauche) et Serge Marais (à droite) sont satisfaits de leur essai avec les biostimulants.
Un duo de biostimulants pour 40 % d’économie phyto
Depuis deux ans, un négoce agricole charentais teste sur vigne deux produits naturels homologués comme engrais. Ils ont permis…
[ VIDEO] Ceol, le robot viticole sur chenilles qui travaille dans les terrains en pente
La société AgreenCulture était présente au salon Vini Viti Vici le 6 juillet dernier dans le Tarn, pour présenter son prototype…
Le tri embarqué sera certainement utile pour ce millésime 2021, qui s'annonce d'ores et déjà délicat.
Anticiper des vendanges 2021 qui s'annoncent délicates
Que ce soit à cause du gel ou des conditions météo difficiles de la saison, le millésime 2021 ne s’annonce pas sous les meilleurs…
L'état de catastrophe naturelle sera decrété après les inondations dans le Gard
De violents orages accompagnés de 200 à 300 mm de pluie, et localement de grêle, se sont abattus mardi 14 septembre dans le Gard…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole