Aller au contenu principal

Les pyrèthres naturels dans le collimateur de l'Europe ?

La substance active que constituent les pyrèthres naturels est en plein processus de renouvellement d'autorisation au niveau européen. Une étape qui cristallise quelques peurs du côté de la production.

Les traitements insecticides en viticulture biologique sont souvent réalisés avec des pyrèthres naturels.
© Réussir SA

Un vent de panique souffle chez certains professionnels de la viticulture biologique. En cause, des rumeurs qui circulent concernant une éventuelle interdiction des pyrèthres naturels par l'Europe. Pour quelle raison supprimer la seule et unique solution insecticide autorisée dans le cadre de la lutte obligatoire contre la cicadelle de la flavescence dorée ? « Ces rumeurs qui courent parlent d'une potentielle qualification comme perturbateur endocrinien », relate Patrice Marchand, coordinateur du pôle Intrants à l’Itab.

Aucune étude sérieuse sur le sujet

Et cela alors que les pyrèthres naturels sont en cours de réévaluation par l’Union européenne, la substance n'étant autorisée, pour l'instant, que jusqu'en août 2023. Le classement des pyrèthres comme perturbateurs endocriniens risquerait d'entraver de facto le renouvellement de la substance. « Mais pour être honnête je n'ai vu aucune étude sérieuse sur le sujet, et il n'y en a pas d'autre en cours dans les instances européennes », rassure Patrice Marchand, qui ne croît pas à ce prétendu classement et se dit plutôt confiant dans le renouvellement des pyrèthres. « La question se pose en revanche pour le spinosad, qui est sous le joug d'une étude pour savoir si la molécule a ou non des propriétés de perturbateur endocrinien », poursuit l'expert.

La consultation publique, dans le cadre de la procédure de réévaluation des pyrèthres naturels, est en cours jusqu’au 10 juin. L'Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) devrait rendre son avis à la commission cet automne pour un vote en mars 2023. « Nous ne pourrons y voir clair qu’à partir du mois d’octobre, avec l’avis de l’Efsa, », indique Patrice Marchand.

Côté produit, l’AMM du Pyrévert a été renouvelée en 2020. Valagro prévoit par ailleurs de lancer prochainement de nouveaux produits pour compléter l’offre sur ce marché des pyréthrines.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Georges Paire a réalisé une masse en béton de 400 kg déportée sur la gauche afin de contrebalancer le poids de sa prétailleuse située sur un mât à l'avant droite.
[Astuce] « J’ai créé une masse déportée sur la gauche du tracteur pour faire un contrepoids à la prétailleuse avant droite »
Georges Paire, du domaine des Pothiers à Villemontais dans la Loire, a réalisé une masse en béton de 400 kg déportée sur la…
L'Agile d'Alpego propose un recentrage automatique, qui permet de travailler au plus près du rang.
[VIDEO] - Les fraises interceps pour mulcher et désherber les vignes
Travaillant au pied du rang, les fraises interceps font leur retour et suscitent la curiosité des viticulteurs.
Le tressage de la vigne est une opération longue et minutieuse, consistant à entremêler les tiges entre elles afin d'éviter tout rognage.
Le non-rognage de la vigne, qualitatif mais chronophage
Les vignerons qui viennent au tressage ou à l’enroulement de la vigne le font pour diverses raisons. Respect du végétal, qualité…
Vigne touchée par la grêle dans le Médoc
Orages dans le Sud-Ouest : les vignes du Médoc meurtries par la grêle
Après la vague de chaleur, de violents orages ont touché le Sud-Ouest de la France, et en particulier la Gironde, de Bordeaux à…
Canicule 2022 : les bons réflexes à adopter pour les travaux dans les vignes
A la veille de l’arrivée officielle de l’été, le thermomètre s’affole et la vague de chaleur s’étend sur le territoire. Cette…
Avec l’enjambeur GSE, Grégoire renforce sa gamme pour vignes étroites
C’est en Champagne que Grégoire a annoncé la sortie du GSE, son nouveau tracteur enjambeur double rang destiné aux vignes…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole