Aller au contenu principal

ACCREDITATION
Les Pays d’Oc avancent sur la voie de la durabilité

Les Pays d’Oc ont dévoilé à leurs adhérents leur guide AFAQ 26000 à l’occasion de Vinisud.

Le guide d’évaluation AFAQ 26000 rédigé par les Pays d’OC va permettre 
à toutes les entreprises 
de faire le point sur leur engagement sociétal.
Le guide d’évaluation AFAQ 26000 rédigé par les Pays d’OC va permettre
à toutes les entreprises
de faire le point sur leur engagement sociétal.
© Afnor

Lors du salon Vinisud, les Pays d’Oc ont fait savoir qu’un guide d’évaluation AFAQ 26000 est désormais à la disposition des adhérents. Ce guide va permettre aux entreprises d’approcher la norme ISO 26000 et de la décliner en plans d’actions. Il s’agit d’une étape importante dans la politique de durabilité menée par les Pays d’Oc depuis 2009. S’appuyant sur une étude économique qui démontre qu’une valorisation économique est permise par ce type de démarche, les Pays d’Oc ont engagé un travail au long court sur la question de la durabilité et de la responsabilité sociétale. Il ne s’agit pas de s’inscrire dans un référentiel purement franco-français, ni d’écrire soi-même un cahier des charges “ maison ”, mais d’afficher des pratiques internationalement reconnues par une norme : la norme ISO 26000.


Effet boule de neige


Celle-ci se préoccupe d’environnement mais pas seulement. Il y a aussi une logique de durabilité économique à l’instar de la responsabilité sociétale dans la fonction achat. Il s’agit de s’interroger sur la relation client/fournisseur, de sa durée dans le temps, voire même d’induire de nouvelles pratiques chez ses fournisseurs. La norme ISO 26000 implique les entreprises évaluées mais aussi celles qui sont en contact direct avec les premières pour créer une sorte d’effet boule de neige. “ Le guide va permettre aux entreprises de connaître les critères induits par la norme, de là elles vont pouvoir déterminer leurs enjeux de responsabilité sociétale et définir les bonnes pratiques qu’elles souhaitent mettre en place ”, indique Linda Filone, responsable communication stratégique. Lors des réunions de sensibilisation organisées l’été dernier, sur les 122 entreprises qui ont répondu, 41 % déclarent être engagées (5,7 %) ou vouloir s’engager (35,2 %). Et Linda Filone de commenter : “ au regard des autres régions viticoles, c’est beaucoup ! ”.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

La matériel de désherbage développé par la société Zasso fonctionne en envoyant un courant électrique à travers les plantes.
Bilan d’une saison de désherbage électrique en vigne
Sylvain Philip, vigneron gardois, a investi en février dans l’un des tout premiers matériels de désherbage électrique intercep de…
La nouvelle gamme de tracteurs spécialisés T4 culmine désormais à 120 ch.
New Holland – La nouvelle génération de tracteurs spécialisés atteint 120 ch
La nouvelle génération de tracteurs spécialisés New Holland T4 V/N/F a été dévoilée au Sitevi.
Les nouveaux tracteurs Claas Nexos bénéficient d'un plancher plat.
Claas - Le nouveau Nexos culmine à 120 ch
Claas dévoile son nouveau tracteur spécialisé Nexos.
Benjamin Passot, vigneron à Vauxrenard, dans le Rhône« J'ai atteint les rendements avec une taille en avril »
[TAILLE DE LA VIGNE] « Malgré le gel, j'ai atteint les rendements avec une taille en avril »
Benjamin Passot, vigneron à Vauxrenard, dans le Rhône, a repris une parcelle non-taillée en avril 2021. Elle a gelé comme ses…
[VIDEO] " Le désherbage électrique intercep m'a permis de venir à bout de l'érigeron "
Nous avons suivi pendant toute la saison 2021 l'outil de désherbage électrique intercep de Zasso, acquis par Sylvain Philip au…
Le gobelet palissé avec juste deux releveurs permet d'adapter le haut de la vigne aux conditions du millésime. Port retombant en cas de sécheresse, rognage en cas d'humidité.
[TAILLE DE LA VIGNE] « J’adapte mes gobelets palissés selon la météo »
Flavien Nicolas, vigneron à Cairanne, dans le Vaucluse, a planté des vignes en gobelet avec deux fils releveurs, pour s'adapter…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole