Aller au contenu principal

Sondes
Les nanocapteurs entrent dans les chais

Un nouveau matériel de mesure de paramètres physico-chimiques du moût et du vin, basé sur les nanotechnologies, est désormais disponible.

Les trois nouvelles sondes électrochimiques basent leur mesure sur les nanotechnologies. Par simple contact, trois analyses peuvent désormais être suivies en ligne sur moût et sur vin.
Les trois nouvelles sondes électrochimiques basent leur mesure sur les nanotechnologies. Par simple contact, trois analyses peuvent désormais être suivies en ligne sur moût et sur vin.
© Dolmar


La société espagnole Dolmar, avec l'entreprise Avanzare spécialiste des nanotechnologies, viennent de mettre au point trois sondes électrochimiques qui permettent de mesurer en ligne le potentiel électrochimique, la teneur en sucres et les sulfures volatiles dans les moûts et les vins. « Les mesures se font par contact entre la sonde et les molécules à analyser. Le signal électrique qui en découle est proportionnel à la concentration des composés à mesurer. Les paramètres sont mesurés en continu ce qui améliore la traçabilité et le suivi d'une cuvée », explique Christophe Gerland, directeur de la société Intelli'Œno distributrice de ce matériel en France.

A chaque sonde une application

La mesure automatique et en continu de la teneur en sucre avec la « sonde densité » permet de suivre la cinétique fermentaire précisément. La « sonde mercaptans » détecte les molécules soufrées à des seuils dix à cent fois plus faibles que le nez humain. « L'apport d'azote dans les moûts ou celui du sulfate de cuivre sur vin peut ainsi être ajustée pour éviter les odeurs de réduction » explique Christophe Gerland. Enfin la « sonde rédox » permet de gérer les besoins en oxygène du moût pendant la fermentation et du vin lors de l'élevage. Elle permet de détecter une baisse de l'oxygène et de procéder ainsi à un remontage ou au pilotage de la micro oxygénation. « Cet équipement robuste résiste aux traitements de nettoyage des cuves. Il peut être fixe ou mobile, sur des cannes de mesure pour effectuer le suivi de plusieurs cuves et ainsi rentabiliser le coût de l'investissement » précise Christophe Gerland. Et pour cause, chaque sonde mobile coûte entre 5000 et 8000 euros. Notons que cette innovation a obtenu le prix international Nanoaward 2008 en juin dernier.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

À l'avenir le choix du porte-greffe pourrait être fait en fonction de son influence sur le pH et l'acidité du moût. © P. Cronenberger
Le porte-greffe de la vigne influence l’acidité des moûts
Des chercheurs australiens ont évalué l’effet du porte-greffe sur l’absorption du potassium. Tous ne sont pas égaux, ce qui joue…
Les bennes à vendange peuvent faire partie intégrante de la chaîne de tri, en plus d'assurer le transport. © Gimbre
Le transport de la vendange au service de la qualité
Les vignerons ont mis un point d’honneur à s’équiper de machines à vendanger et de matériels de chai dernier cri pour maintenir…
Le Bearcub affiche une largeur de 1,32 m.
Un nouveau robot utilisable en viticulture
La start-up californienne Ztractor prépare un tracteur autonome électrique pour les vignes, mais pas uniquement.
[ Coronavirus ] Pas de Vinitech-Sifel au parc des expositions de Bordeaux en 2020
Les trop nombreuses incertitudes liées à la situation sanitaire et économique mondiale ont contraint les organisateurs du…
Le fort pouvoir mellifère de la phacélie est un précieux allié dans les cultures. © Jouffray-Drillaud
La phacélie, une plante alliée du vignoble
La phacélie est une plante utilisée dans certains mélanges d’engrais verts viticoles pour son très fort pouvoir mellifère et sa…
Le moût blanc de noir macère pendant une dizaine de jours sur des marcs rouges issus de vinifications classiques servant à élaborer des cuvées structurées.   © Domaine Zusslin
Un vin rouge fait (presque) comme un blanc
Un domaine alsacien propose une cuvée de pinot noir élaborée à partir d’un blanc de noir repassé sur des marcs de rouges…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole