Aller au contenu principal

Les distilleries vinicoles alertent sur leur besoin en subventions pour gérer la crise

Alors que les représentants de la filière viticole demande d'activer la lesure de distillation de crise pour faire face aux surstocks engendrés par la crise du Covid-19, les distilleries vinicoles alertent sur le fait que dans l'état, leur trésorerie ne leur permet pas d'absorber 3 millions d'hectolitres en quelques mois.

Les distilleries vinicoles possèdent les capacités techniques pour absorber 3 millions d'hectolitres mais pas les capaictés financières. Elles demandent également à pouvoir intégrer leurs alcools dans les cicuits de fabrication de gel hydroalcoolique.
© G.OMNES

Si techniquement la filière des distilleries vinicoles possède la capacité d’absorber un volume de trois millions d’hectolitres, ses représentants alertent sur l’incapacité de le faire sans le soutien financier des pouvoirs publics. « Nous demandons une aide à la transformation, qui comprend le transport, la distillation, la dépollution, la freinte et l’administratif », indique Pauline Blanckaert, directrice de l’Union nationale des distilleries vinicoles (UNDV). Une aide au stockage est également sollicitée, la trésorerie de ces entreprises n’étant pas suffisante pour supporter de tels stocks.

La production de gel hydroalcoolique est un débouché mineur

Car les débouchés ne sont pas si nombreux, contrairement à ce que l’actualité pourrait laisser croire. « La production de gel hydroalcoolique est un débouché mineur pour la filière des distilleries vinicoles. Les gels hydroalcooliques sont pour la plupart fabriqués à partir d’alcool éthylique d’origine agricole », explique Pauline Blanckaert. Les distilleries vinicoles demandent donc la possibilité d’incorporer la part de leurs propres alcools dans les désinfectants de surface et les gels hydroalcooliques. La biocarburation est pour l’heure le principal débouché des alcools issus de la filière vinicole, mais le secteur a lui aussi connu un temps d’arrêt pendant le confinement. Les représentants de la filière viticole ont conjointement demandé que les distillateurs soient pris en compte dans le budget du plan de relance de la filière.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Le robot de pulvérisation viticole Yanmar YV01 a fait ses premières armes dans le vignoble champenois.
Yanmar robotise la pulvérisation viticole
Le constructeur japonais Yanmar a dévoilé au salon champenois Viteff un robot dédié à la pulvérisation viticole.
31 dossiers ont été retenus par le jury du Sitevi Innovations Awards
Sitevi Innovations Awards - Quels sont les nominés ?
En attendant de connaître les lauréats du Sitevi Innovation Awards, le Sitevi dévoile les nominés que le jury international a…
La ramasseuse de pierres nécessite un travail du sol fin en amont.
Florian Roux, viticulteur : « Je ramasse toutes sortes de pierres dans les vignes »
En Charente-Maritime, Florian Roux s’est équipé d’une ramasseuse de pierres interrangs. Une stratégie alternative au broyage.
Des norias qui glissent
[Astuce] Des norias de machines à vendanger qui glissent
Gilles Di-Blas, vigneron à Maligny (Yonne), a installé un système ingénieux d’injection d’eau sur sa machine à vendanger New…
Preview image for the video "Vacuum bugV2".
[VIDEO] Vacuum bug aspire les cicadelles de la flavescence dorée
Aspirer Scaphoideus titanus sur les feuilles de vigne plutôt que de traiter pourrait être une voie d'avenir pour limiter les…
Pellenc acquiert une part minoritaire d'AgreenCulture.
Pellenc se rapproche des robots autonomes d'Agreenculture
Pellenc prend une participation dans la startup toulousaine Agreenculture. 
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole