Aller au contenu principal

Les distilleries vinicoles alertent sur leur besoin en subventions pour gérer la crise

Alors que les représentants de la filière viticole demande d'activer la lesure de distillation de crise pour faire face aux surstocks engendrés par la crise du Covid-19, les distilleries vinicoles alertent sur le fait que dans l'état, leur trésorerie ne leur permet pas d'absorber 3 millions d'hectolitres en quelques mois.

Les distilleries vinicoles possèdent les capacités techniques pour absorber 3 millions d'hectolitres mais pas les capaictés financières. Elles demandent également à pouvoir intégrer leurs alcools dans les cicuits de fabrication de gel hydroalcoolique.
© G.OMNES

Si techniquement la filière des distilleries vinicoles possède la capacité d’absorber un volume de trois millions d’hectolitres, ses représentants alertent sur l’incapacité de le faire sans le soutien financier des pouvoirs publics. « Nous demandons une aide à la transformation, qui comprend le transport, la distillation, la dépollution, la freinte et l’administratif », indique Pauline Blanckaert, directrice de l’Union nationale des distilleries vinicoles (UNDV). Une aide au stockage est également sollicitée, la trésorerie de ces entreprises n’étant pas suffisante pour supporter de tels stocks.

La production de gel hydroalcoolique est un débouché mineur

Car les débouchés ne sont pas si nombreux, contrairement à ce que l’actualité pourrait laisser croire. « La production de gel hydroalcoolique est un débouché mineur pour la filière des distilleries vinicoles. Les gels hydroalcooliques sont pour la plupart fabriqués à partir d’alcool éthylique d’origine agricole », explique Pauline Blanckaert. Les distilleries vinicoles demandent donc la possibilité d’incorporer la part de leurs propres alcools dans les désinfectants de surface et les gels hydroalcooliques. La biocarburation est pour l’heure le principal débouché des alcools issus de la filière vinicole, mais le secteur a lui aussi connu un temps d’arrêt pendant le confinement. Les représentants de la filière viticole ont conjointement demandé que les distillateurs soient pris en compte dans le budget du plan de relance de la filière.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Grégoire dévoile la GT3, sa nouvelle machine à vendanger tractée
Bénéficiant de nombreuses améliorations des grandes sœurs automotrices, les machines à vendanger Grégoire GT3 prennent la place…
L'épopée des vignerons, documentaire diffusé sur France
La grande histoire des vignerons contée en images
France 3 a diffusé le 7 septembre dernier « L’épopée des vignerons », un documentaire passionnant réalisé par Emmanuelle…
Pellenc lance l'Optimum 240, un enjambeur à cabine centrale pour une bonne visibilité au travail du sol.
Pellenc - L'enjambeur Optimum 240 conjugue visibilité et maniabilité
  Pellenc dévoile un nouvel enjambeur, l'Optimum 240, à l'occasion du salon Viti Vini 2022.
Preview image for the video "Une GT dans les vignes, la nouvelle machine à vendanger tractée de Grégoire".
[VIDEO] Avec la GT3, Grégoire signe la première machine à vendanger tractée Isobus du marché
Grégoire a dévoilé aux vendanges 2022 sa nouvelle machine à vendanger tractée GT3, remplaçante de la G3.220. Première tractée…
La rafle, quand elle est bien utilisée, apporte fraîcheur et complexité. De plus en plus de vignerons y reviennent.
La rafle de raisin, une matière avec de nombreux atouts
Moins d’alcool et plus de complexité, c’est ce qu’apporte la vinification avec les rafles quand elle est bien maîtrisée.…
La vanne est vissée à quatre endroits au conquêt.
[Astuce] « J’ai mis une vanne sur mon bac de remontage dans mon chai de vinification »
Georges Paire, du domaine des Pothiers à Villemontais, dans la Loire, a installé une vanne sur son bac de remontage, pour éviter…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole