Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Préoccupant
Les disponibilités les plus faibles depuis 1995

FranceAgriMer a annoncé que la filière vin entamait la nouvelle campagne avec les disponibilités les plus faibles depuis 1995, dans un contexte de hausse de l'offre européenne.

La vendange faible et des stocks au plus bas engendre des disponibilités historiquement faible.
La vendange faible et des stocks au plus bas engendre des disponibilités historiquement faible.
© M. Ivaldi
"Les disponibilités estimées pour la prochaine campagne seront de 74 millions d'h, largement en deçà de la moyenne quinquennale qui s'établit à 81 millions d'hl" a indiqué Philippe Janvier, du service économique de FranceAgriMer. Le niveau des disponibilités n'avait jamais atteint un niveau aussi faible depuis 1995. La récolte 2013, estimée à 45,4 millions d'hl, et des stocks en chute expliquent cette offre française exceptionnellement faible. Les stocks se sont drastiquement réduits à la propriété, accusant un retrait global de 14%. Ceux au négoce sont quasi stables, en retrait tout de même de 3%.Ces chiffres ne sont pas faits pour rassurer la filière viticole, d'autant que l'offre européenne est en hausse à 166 millions d'hl. L'Italie et surtout l'Espagne connaissent une progression de leur production. Dans ce contexte quelle sera la capacité de la production à imposer une hausse des prix, surtout sur les vins d'entrées de gamme ? Depuis quelques années, les importations de vin en vrac espagnols connaissent un dynamisme en France en répondant mieux aux critères de compétitivité de ce segment. Par ailleurs, la campagne 2012/2013 a montré que, malgré une hausse des prix, certains segments n'ont pas connus une compensation des pertes volumiques. C'est le cas des IGP rouges sans mention de cépages. "La France a-t-elle vocation à être compétitive sur tous les segments de marché ? C'est un débat qui devra être mené dans le cadre du plan stratégique de la filière qui s'inscrit dans la loi d'Avenir" a commenté Éric Rosaz, délégué des filières viticoles de FranceAgriMer.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Vignette
Le thym, un bon couvre-sol pour le rang de vigne en terrain séchant
Les premiers essais menés dans le cadre du programme Casdar PlacoHB au lycée de Montreuil-Bellay dans le Maine-et-Loire montrent…
Vignette
Jean-Baptiste Ancelot : "la remise au goût du jour des cépages oubliés est une vraie tendance"
Jean-Baptiste Ancelot est l’auteur de Wine Explorers, un livre où il raconte le tour du monde des pays viticoles…
Vignette
Jérôme Despey réclame un audit de la gestion des aides vitivinicoles
Lors d’une conférence de presse organisée au siège de la FNSEA le 10 octobre, Jérôme Despey a pris sa casquette de président de…
Vignette
Pourquoi les Wine Funders ont-ils envie d’investir ?
Jeudi 19 septembre, la plateforme de financement participatif Wine Funding a donné rendez-vous à de potentiels investisseurs afin…
Vignette
Extension en vue pour le logo CAB
Lancé en 2018 par Sudvinbio pour soutenir les vins d’Occitanie en conversion à l’agriculture biologique, le logo CAB s’étend…
Vignette
Vieilles vignes et grands vins, une affaire de génétique
Les caractéristiques agronomiques des vieilles vignes et la qualité organoleptique de leurs raisins découlent d’une modification…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole