Aller au contenu principal

Les deux premiers vignobles en vin de France sortent de terre

Grands chais de France, Evoc, l'Anivin et l'IFV travaillent de concert à la création de deux vignobles dédiés à la production de sans IG.
© M. Bahuau

L’association nationale interprofessionnelle des vins de France (Anivin) vient d’annoncer la plantation de deux vignobles pilotes destinés à la production de vins sans IG. Le but est de pouvoir fournir les marchés export en segment " cœur de gamme ", le marché intérieur pouvant en occuper environ un quart à terme. Dans vingt ou trente ans, l’Anivin compte attirer suffisamment de viticulteurs pour couvrir 30 000 hectares. Mais pour l’heure, la viticulture étant frileuse et refusant de se lancer sur ce segment de production depuis nombre d’années, c’est le négoce qui a décidé de franchir le pas. Ainsi, les Grands chais de France vont créer un vignoble blanc, avec l’installation de 15 ha de chardonnay en 2018, et de 15 ha de floréal – une variété résistante de l’Inra – en 2019. La même année, Evoc-Vinadeis établira un vignoble de 30 ha, composé de plusieurs cépages : du cabernet sauvignon, du merlot, du chardonnay et du vidoc, une variété résistante rouge, également obtenue par l’Inra.

Fertirrigation, taille mécanisée et enherbement

Ces deux vignobles se situeront dans l’Aude, l’un à l’ouest de Carcassonne, l’autre entre Narbonne et Béziers. Les densités de plantation seront de 4 000 pieds/ha, avec une taille mécanisée en haie et des systèmes de fertirrigation/irrigation, pour viser un rendement de l’ordre de 150 hl/ha en rouge et de 120 hl/ha en blanc. Du côté du sol, les interrangs seront enherbés, et les traitements phyto seront effectués avec des pulvérisateurs à panneaux récupérateurs.

Une marge annoncée de 2 792 €/ha

L’Anivin a signé un partenariat avec l’IFV, pour qu’il soit le support technique du projet et rédige un recueil de fiches techniques visant à inciter les viticulteurs à se lancer sur le segment. Comme de coutume, l’Anivin met en avant la bonne rentabilité de tels vignobles : pour une parcelle en rouge, avec un rendement estimé à 150 hl/ha valorisé à 65 €/hl, on peut espérer un revenu par hectare de 9 750 €. En ôtant le coût global de production, on obtient 2 792 €/ha de marge, soit pour 30 ha 83 760 € de marge. Mais si les viticulteurs sont conscients de ce potentiel, il n’en reste pas moins qu’aucun ne se lancera tant que le négoce n’aura pas formellement proposé de contractualisation à long terme à de tels tarifs… Et ce d’autant plus que l’accès à l’eau, avec les questions sociétales qu’il entraîne, conditionne la rentabilité.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

À l'avenir le choix du porte-greffe pourrait être fait en fonction de son influence sur le pH et l'acidité du moût. © P. Cronenberger
Le porte-greffe de la vigne influence l’acidité des moûts
Des chercheurs australiens ont évalué l’effet du porte-greffe sur l’absorption du potassium. Tous ne sont pas égaux, ce qui joue…
Les bennes à vendange peuvent faire partie intégrante de la chaîne de tri, en plus d'assurer le transport. © Gimbre
Le transport de la vendange au service de la qualité
Les vignerons ont mis un point d’honneur à s’équiper de machines à vendanger et de matériels de chai dernier cri pour maintenir…
Le Bearcub affiche une largeur de 1,32 m.
Un nouveau robot utilisable en viticulture
La start-up californienne Ztractor prépare un tracteur autonome électrique pour les vignes, mais pas uniquement.
[ Coronavirus ] Pas de Vinitech-Sifel au parc des expositions de Bordeaux en 2020
Les trop nombreuses incertitudes liées à la situation sanitaire et économique mondiale ont contraint les organisateurs du…
Le fort pouvoir mellifère de la phacélie est un précieux allié dans les cultures. © Jouffray-Drillaud
La phacélie, une plante alliée du vignoble
La phacélie est une plante utilisée dans certains mélanges d’engrais verts viticoles pour son très fort pouvoir mellifère et sa…
Le moût blanc de noir macère pendant une dizaine de jours sur des marcs rouges issus de vinifications classiques servant à élaborer des cuvées structurées.   © Domaine Zusslin
Un vin rouge fait (presque) comme un blanc
Un domaine alsacien propose une cuvée de pinot noir élaborée à partir d’un blanc de noir repassé sur des marcs de rouges…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole