Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Conduite vignoble
Les défenseurs des vignes hautes et larges insatisfaits

Les défenseurs des vignes hautes et larges réagissent à un comité de l´Inao qui choisit de conserver la densité comme indicateur de qualité.


«Nous étions satisfaits d´un rapport d´experts qui mettait en avant le rapport feuille/fruit mais le comité de l´Inao s´assoit sur ces conclusions et conserve une densité minimale à 4000 pieds/ha », fustige Olivier Brault, président de l´Union pour la promotion des vignes hautes et larges. Le rapport des experts indique en effet qu´il était possible de vinifier un vin de qualité avec des densités de 3300 pieds/ha en s´assurant que le rapport feuille/fruit soit supérieur à 1,2. « Pour les vignes hautes et larges, c´est plutôt 1,5 ou 1,6 m2/kg », explique Olivier Brault.
Le rapport fixe également une hauteur de feuillage qui doit être égale à l´écartement multiplié par un coefficient compris entre 0,5 et 0,8. « L´écartement peut donc aller jusqu´à trois mètres et une hauteur de feuillage de 1,5 m et plus, celle-ci étant adaptée aux conditions de chaque appellation », complète Olivier Brault. Ce dernier insiste sur le fait qu´il est tout à fait possible d´utiliser le rapport feuille/fruit dans les décrets d´appellations comme c´est le cas dans les décrets anjou-saumur, où la hauteur foliaire doit être égale à 0,6 fois l´écartement des rangs ou dans le cas du décret de bergerac, où la surface foliaire doit être au minimum de 5000 m2 par hectare.
Olivier Brault, président de l´Union pour la promotion des vignes hautes et larges. «Le comité de l´Inao s´assoit sur des conclusions d´experts».©DR
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

chocolatier patrick roger
Quand un chocolatier devient vigneron
Chocolatier renommé, Patrick Roger a trouvé des vignes dans le domaine qu’il a acquis en 2015 dans les Pyrénées Orientales pour…
En Bourgogne, la filière viti-vinicole relève le défi de l’emploi
Près de 150 000€ vont être injectés dans le programme « Vita Bourgogne / Les métiers du vin: votre avenir! », qui a pour objectif…
 © Cave Jumert
Une presse à sarments automotrice
Charles Jumert, vigneron à Villiers-sur-Loir dans le Loir-et-Cher, a transformé un enjambeur en presse à sarments automotrice.
Le nord beaujolais obligé d’utiliser la mention « bourgogne gamay »
Après près de six ans de bataille judiciaire, le conseil d'État a tranché. Les vignerons et négociants du nord beaujolais seront…
Le Traclink Pilot s’appuie sur un laser et autorise un décalage gauche ou droite.  © Lindner
Les systèmes de guidage augmentent la productivité
Caméras, GPS, ultrasons… Il existe une diversité d’outils pour assister la conduite des tracteurs vignerons.
[Contenu partenaire] ARMICARB®, contre oïdium et botrytis, une réponse biocontrôle qui a fait ses preuves
Le raisonnement des programmes fongicides vigne devient de plus en plus difficile. Pour gérer le complexe maladie (mildiou,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole