Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Cépages
Les côtes du brulhois militent pour l´abouriou

Les viticulteurs de l´AOVDQS côtes du brulhois souhaitent obtenir la réintroduction du cépage abouriou dans leur démarche d´accession à l´AOC.


L´abouriou est un cépage noir issu de la moyenne vallée de la Garonne. Ce cépage est précoce, fertile mais de vigueur modérée et adapté aux conditions difficiles. Il produit des vins très colorés, charpentés et peu acides. Le syndicat des côtes de brulhois, actuellement engagé dans une démarche d´AOC espère obtenir sa réintroduction, l´abouriou n´apparaissant pas dans l´encépagement en VDQS.

Dans les années soixante, plus de 900 hectares étaient plantés en abouriou en France. Mais au fil du temps, celui-ci a progressivement décliné. Toutefois, l´AOC côtes du marmandais l´a conservé en tant que cépage secondaire. Il tend même aujourd´hui à remplacer le gamay.
Des travaux de sélection avaient été menés en 1975, aboutissant à l´agrément de trois clones. En 2004, ce travail de sélection a été relancé avec l´objectif de créer un conservatoire de l´abouriou afin d´anticiper la disparition des plus vieilles parcelles et de leur patrimoine et de permettre à une région de se réapproprier un vieux cépage local. La difficulté dans ce travail étant l´amalgame souvent fait entre abouriou et beaujolais lors des plantations et des revendications. Des souches ont été sélectionnées en côtes du marmandais et en côtes du brulhois et des bois ont été prélevés cet automne.
Le travail de sélection de l´abouriou a été relancé en 2004 avec l´objectif de créer un conservatoire. ©Patrick Artinian
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

[Coronavirus] Quelles sont les mesures de confinement à respecter dans le monde viticole ?
Le Président de la République a appelé tous les Français à rester confinés chez eux pour endiguer l’épidémie de Covid-19. Pour…
[Coronavirus] Dois-je fermer mon caveau de dégustation ?
(Mis à jour le 17 mars) La posture a adopter sur le caveau de vente est floue. L'administration estime qu'il peut être ouvert,…
Pour Hubert Gerber, viticulteur en Alsace, les avantages de la viticulture de conservation des sols sont nombreux. © X. Delbecque
Retour sur 10 ans de non-labour
Dans le Bas-Rhin, Hubert Gerber conduit ses vignes en semis direct et en non-labour. C’est pour lui moins de travail et la…
[Covid-19] La MSA rappelle les mesures sanitaires pour pouvoir travailler dans l’agriculture en se protégeant contre le coronavirus

Si le ministre de l'agriculture appelle les citoyens à venir travailler dans les champs malgré le confinement, ce n'est pas…

[Covid-19] Un vigneron élabore du gel hydroalcoolique à partir de ses eaux-de-vie
Face à la pénurie de gel hydroalcoolique utilisé pour limiter l'expansion du coronavirus, Mark Karazs, propriétaire du domaine…
Bernard Farges, président de la Cnaoc
[Covid-19] Bernard Farges, président de la Cnaoc : "Il est urgent de faire circuler l'argent"
Pour la Cnaoc, face à l'impact économique du Coronavirus, l’urgence c’est la trésorerie des acteurs de la filière viticole, afin…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole