Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Cépages
Les côtes du brulhois militent pour l´abouriou

Les viticulteurs de l´AOVDQS côtes du brulhois souhaitent obtenir la réintroduction du cépage abouriou dans leur démarche d´accession à l´AOC.


L´abouriou est un cépage noir issu de la moyenne vallée de la Garonne. Ce cépage est précoce, fertile mais de vigueur modérée et adapté aux conditions difficiles. Il produit des vins très colorés, charpentés et peu acides. Le syndicat des côtes de brulhois, actuellement engagé dans une démarche d´AOC espère obtenir sa réintroduction, l´abouriou n´apparaissant pas dans l´encépagement en VDQS.

Dans les années soixante, plus de 900 hectares étaient plantés en abouriou en France. Mais au fil du temps, celui-ci a progressivement décliné. Toutefois, l´AOC côtes du marmandais l´a conservé en tant que cépage secondaire. Il tend même aujourd´hui à remplacer le gamay.
Des travaux de sélection avaient été menés en 1975, aboutissant à l´agrément de trois clones. En 2004, ce travail de sélection a été relancé avec l´objectif de créer un conservatoire de l´abouriou afin d´anticiper la disparition des plus vieilles parcelles et de leur patrimoine et de permettre à une région de se réapproprier un vieux cépage local. La difficulté dans ce travail étant l´amalgame souvent fait entre abouriou et beaujolais lors des plantations et des revendications. Des souches ont été sélectionnées en côtes du marmandais et en côtes du brulhois et des bois ont été prélevés cet automne.
Le travail de sélection de l´abouriou a été relancé en 2004 avec l´objectif de créer un conservatoire. ©Patrick Artinian
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Vignette
Les vins nature bousculent les codes de la communication
Les vins nature construisent peu à peu leur notoriété, et s’appuient pour cela sur des stratégies de communication fortement…
Trois enjambeurs Kremer font déjà partie du parc, un quatrième est en commande. © Château Montrose
"Nous allons vers une viticulture sans carbone"
Au Château Montrose, le parc d’enjambeurs est en transition vers le tout-électrique, et trois mille mètres carrés de panneaux…
Vignette
Patrimoine : comment transmettre à moindre coût ?
Afin d’alléger la fiscalité des transmissions de patrimoine, il est souvent indispensable de donner progressivement pour éviter…
Vignette
Petite restauration et dégustations de vin : quelques règles à connaître
Proposer des mets pour accompagner la dégustation des vins de l’exploitation est une piste pour conquérir des clients. Lorsqu’…
Sur les chariots élévateurs électriques, la baisse de consommation d'énergie peut atteindre 20 % en passant d'une technologie acide-plomb aux accumulateurs lithium fer phosphate. © Jungheinrich
Des batteries en pleine évolution 
Plomb, lithium-ion, lithium fer phosphate, nickel métal hydrure… Les technologies de batterie (ou accumulateurs) se multiplient.
La nouvelle règlementation sur les pratiques œnologiques entre en vigueur le 7 décembre
La règlementation européenne sur les pratiques œnologiques change demain samedi 7 décembre. Pas de modifications majeures à noter…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole