Aller au contenu principal

Réforme des AOC
Les AOC définissent leur typicité

La dégustation organoleptique dans le cadre de l’agrément des vins doit désormais vérifier si le vin appartient bien à la famille de goût de l’appellation. De quoi soulever nombres de débats.

La directive du conseil des agréments et contrôles (CAC) du 10 avril 2008 a lancé un débat passoinnant et véhément sur la typicité des AOC, révélant la multiplicité des avis sur le terroir, son goût et la capacité à le définir.
La directive du conseil des agréments et contrôles (CAC) du 10 avril 2008 a lancé un débat passoinnant et véhément sur la typicité des AOC, révélant la multiplicité des avis sur le terroir, son goût et la capacité à le définir.
© P. Cronenberger

« Imaginez définir un goût type pour telle ou telle appellation serait me semble-t-il aller à l'encontre de ce qui fait l'essence même d'un vin, à savoir, l'expression conjointe d'un ensemble complexe de facteurs dont le résultat comme le tableau du peintre réside d'abord dans le talent des hommes » a lancé Pierre-Henry Gagey, président du Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne le 24 juin 2008 lors de l'assemblée générale de l'interprofession bourguignonne. En imposant l'obligation de vérifier l'appartenance des vins à une famille d'AOC lors de la dégustation d'agrément, la directive du Conseil des agréments et contrôles (CAC) du 10 avril 2008 a lancé un débat passionnant et véhément sur la typicité des AOC, révélant la multiplicité des avis sur le terroir, son goût et la capacité à le définir. Car nombre se sont élevés contre l'obligation de définir « une famille d'AOC ». Pour eux, l'AOC est par essence multiple. « Lorsque l'on parle de typicité en Bourgogne, on ne peut pas se contenter d'une définition simpliste et triviale. Nous cultivons nos vignes sur une mosaïque de terroirs et il y a de nombreuses façons différentes d'exprimer la vérité de la terre.  C'est cette dimension là qui nous intéresse et cette multitude d'expressions constitue en partie la typicité de nos vins » a ainsi estimé Pierre-Henri Gagey.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Après le gel, la filière viticole face aux intolérances de l’opinion publique
Après une semaine sur le pied de guerre pour protéger leurs vignes contre le gel, vignerons et vigneronnes doivent maintenant…
Un enherbement trop haut ou un travail du sol trop récent peut aggraver les effets du gel de printemps. © J.- C. Gutner
Quels effets de l’herbe et du travail du sol sur le risque de gel en viticulture ?
Avec la limitation du glyphosate, les situations enherbées ou travaillées vont devenir de plus en plus fréquentes. Or elles n’ont…
[VIDEO] Lancement de l'Herbiduo, un outil qui combine travail du sol intercep et herbicide de pré-levée

Fruit de la collaboration entre le groupe CAPL et le constructeur provençal de matériels viticoles Hervé & Mauricio, l'…

Ce que l’on sait des dégâts de gel dans les vignobles septentrionaux
Dans les vignobles situés au nord de l’Hexagone, seule l'Alsace semble tirer son épingle du jeu après une semaine de gel d'une…
Gel : les élus de la vigne et du vin demandent « un plan de sauvetage » de la viticulture
Après une semaine de gel intense qui a touché la quasi-totalité des vignobles français, l’heure est à la mobilisation pour les…
Que faire sur les vignes touchées par le gel dans les jours qui suivent ?
Pour aider les viticulteurs à réagir face au gel, l’ICV et la Chambre d’agriculture du Var ont établi quelques préconisations à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole