Aller au contenu principal

Les Anglais préfèrent les rouges sucrés et fruités

CÔTES DU RHÔNES >> Premier marché export de l’appellation, l’Angleterre a été la cible d’une large étude menée par Inter Rhône, en partenariat avec l’Institut Good Sense Research afin d’adapter les vins à la demande du consommateur britannique.

GOÛTS DES CONSOMMATEURS Les Anglais aiment les vins du Nouveau monde
GOÛTS DES CONSOMMATEURS Les Anglais aiment les vins du Nouveau monde
© Inter Rhône/Good Research.

L’enquête menée par Inter Rhône avait pour objectifs de connaître les préférences gustatives des consommateurs anglais pour des vins vendus entre 3 et 5 £. Elle a également cherché à déterminer le profil des côtes du rhône le plus apprécié des consommateurs anglais et à le comparer aux vins concurrents internationaux, leaders sur le marché anglais. Les œnologues de l’interprofession ont élaboré 12 vins rouges ayant une base commune et variant selon trois critères : couleur (IC de 5 à 8), fruité et sucrosité (1,6 à 4,5g/l de sucres résiduels, et plus ou moins de glycérol). Les vins ont été soumis à 430 consommateurs moyens, qui les ont classés selon leurs préférences.

 

Pas assez de fruit

Les Anglais préfèrent les côtes du rhône les plus sucrés. Ils les décrivent comme les plus fruités, avec de jolis arômes, du corps, à la fois puissants, concentrés et faciles à boire. Tous les côtes du rhône dégustés ne sont pas assez fruités ni assez sucrés au goût des consommateurs anglais, par rapport aux vins du Nouveau Monde, qui eux-mêmes, sont aussi jugés insuffisamment fruités et sucrés. Parmi les huit vins leaders testés, les préférences suivent le taux de sucre des différents vins, avec l’australien Rose-mount Estate en tête du classement (7 g/l de sucres réduc- teurs), suivi par le chilien Concha y Toro et le californien Blossom Hill. L’équilibre du vin, son boisé, sa rondeur et son côté chaud et épicé sont appréciés. Contrairement à ce qui ressort du test, les Anglais disent accorder davantage d’importance au fruité qu’au sucre. “ Les résultats de cette étude nous ont conforté dans l’idée d’encourager les caves à élaborer des vins selon une segmentation claire du type fruité-corsé. Cela nous a aussi permis d’organiser les programmes de recherche: amélioration de la couleur, de la perception tannique, développement du caractère fruité allant de pair avec la sucrosité et éradication des déviations organoleptiques ”, indique Christophe Riou, directeur technique d’Inter Rhône.
MARIE SAVIN

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Fendt 211 V Vario - Un tracteur vigneron personnalisable à souhait
[ESSAI] - Fendt 211 V Vario - "Un tracteur vigneron personnalisable à souhait"
Vigneron à la Sauve en Gironde, Jérôme Zaros a pris en main la nouvelle génération de tracteurs vignerons Fendt 211 V Vario.…
Vendanges 2021, un volume plus faible qu'espéré
Si les estimations publiées par Agreste début août prévoyaient une vendange nationale autour de 36,7 millions d'hectolitres, sur…
Nicolas Moulin (à gauche) et Serge Marais (à droite) sont satisfaits de leur essai avec les biostimulants.
Un duo de biostimulants pour 40 % d’économie phyto
Depuis deux ans, un négoce agricole charentais teste sur vigne deux produits naturels homologués comme engrais. Ils ont permis…
[ VIDEO] Ceol, le robot viticole sur chenilles qui travaille dans les terrains en pente
La société AgreenCulture était présente au salon Vini Viti Vici le 6 juillet dernier dans le Tarn, pour présenter son prototype…
Le tri embarqué sera certainement utile pour ce millésime 2021, qui s'annonce d'ores et déjà délicat.
Anticiper des vendanges 2021 qui s'annoncent délicates
Que ce soit à cause du gel ou des conditions météo difficiles de la saison, le millésime 2021 ne s’annonce pas sous les meilleurs…
L'état de catastrophe naturelle sera decrété après les inondations dans le Gard
De violents orages accompagnés de 200 à 300 mm de pluie, et localement de grêle, se sont abattus mardi 14 septembre dans le Gard…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole