Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Les Anglais préfèrent les rouges sucrés et fruités

CÔTES DU RHÔNES >> Premier marché export de l’appellation, l’Angleterre a été la cible d’une large étude menée par Inter Rhône, en partenariat avec l’Institut Good Sense Research afin d’adapter les vins à la demande du consommateur britannique.

GOÛTS DES CONSOMMATEURS Les Anglais aiment les vins du Nouveau monde
GOÛTS DES CONSOMMATEURS Les Anglais aiment les vins du Nouveau monde
© Inter Rhône/Good Research.

L’enquête menée par Inter Rhône avait pour objectifs de connaître les préférences gustatives des consommateurs anglais pour des vins vendus entre 3 et 5 £. Elle a également cherché à déterminer le profil des côtes du rhône le plus apprécié des consommateurs anglais et à le comparer aux vins concurrents internationaux, leaders sur le marché anglais. Les œnologues de l’interprofession ont élaboré 12 vins rouges ayant une base commune et variant selon trois critères : couleur (IC de 5 à 8), fruité et sucrosité (1,6 à 4,5g/l de sucres résiduels, et plus ou moins de glycérol). Les vins ont été soumis à 430 consommateurs moyens, qui les ont classés selon leurs préférences.

 

Pas assez de fruit

Les Anglais préfèrent les côtes du rhône les plus sucrés. Ils les décrivent comme les plus fruités, avec de jolis arômes, du corps, à la fois puissants, concentrés et faciles à boire. Tous les côtes du rhône dégustés ne sont pas assez fruités ni assez sucrés au goût des consommateurs anglais, par rapport aux vins du Nouveau Monde, qui eux-mêmes, sont aussi jugés insuffisamment fruités et sucrés. Parmi les huit vins leaders testés, les préférences suivent le taux de sucre des différents vins, avec l’australien Rose-mount Estate en tête du classement (7 g/l de sucres réduc- teurs), suivi par le chilien Concha y Toro et le californien Blossom Hill. L’équilibre du vin, son boisé, sa rondeur et son côté chaud et épicé sont appréciés. Contrairement à ce qui ressort du test, les Anglais disent accorder davantage d’importance au fruité qu’au sucre. “ Les résultats de cette étude nous ont conforté dans l’idée d’encourager les caves à élaborer des vins selon une segmentation claire du type fruité-corsé. Cela nous a aussi permis d’organiser les programmes de recherche: amélioration de la couleur, de la perception tannique, développement du caractère fruité allant de pair avec la sucrosité et éradication des déviations organoleptiques ”, indique Christophe Riou, directeur technique d’Inter Rhône.
MARIE SAVIN

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

La boarmie et une chenille arpenteuse qui se confond avec le bois ou les vrilles. © IFV Alsace
La boarmie, mange-bourgeon de la vigne
La boarmie est un mange-bourgeons qui peut attaquer la vigne du stade gonflement des bourgeons jusqu’au stade une feuille étalée…
Première réunion de famille réussie pour les vignobles volcaniques
Jeudi 30 janvier 2020 avait lieu la première édition de Vinora, le salon international des vins volcaniques. Une trentaine de…
Wine Paris et Vinexpo Paris estiment avoir tenu leur « Paris »
Avec 29 280 visiteurs sur trois jours, dont 1/3 d’internationaux, Wine Paris et Vinexpo Paris estiment atteindre leur objectif,…
Les drones en viticultures sont principalement utilisés pour réaliser des cartographies montrant l'indice de végétation NDVI des parcelles. © BIVB
Zoom sur les capteurs de végétation
La viticulture de précision est rendue possible par le développement des capteurs. Voici un point sur leur mode de fonctionnement…
Variété résistante : son nom est UD-31.125
La France bute toujours sur le nom des variétés résistantes faisant référence à un cépage connu, surtout lorsqu’il est…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole