Aller au contenu principal

Sous tension
L'enquête anti-dumping se termine

Alors que les entreprises doivent remettre ces jour-ci leur questionnaires dans le cadre de l'enquête anti-dumping menée par la Chine, les opérateurs se montrent soucieux du dynamisme des exportations vers l'Empire du Milieu.

Suite au lancement de la procédure anti-dumping, les opérateurs chinois sont enclins à l'attentisme, n'ayant aucune visibilité sur les droits de douanes qui pourraient être appliqués suite à l'enquête.
Suite au lancement de la procédure anti-dumping, les opérateurs chinois sont enclins à l'attentisme, n'ayant aucune visibilité sur les droits de douanes qui pourraient être appliqués suite à l'enquête.
© P. Cronenberger

L'enquête anti-dumping sur les importations de vin européen en Chine se fait sentir sur les échanges commerciaux. Depuis le début de l'année 2013, les importations de vin en Chine ont augmenté de 10%; dans le même temps, les importations européennes sur le marché chinois seraient en recul de 10%. Si ces chiffres restent encore à confirmer, "il existe un impact économique et commercial" affirme la Fédération des exportateurs de vins et spiritueux. "Nous en ressentirons forcément les conséquences" ajoute Boris Calmette, président des Vignerons coopérateurs de France. Suite au lancement de la procédure anti-dumping, les opérateurs chinois sont enclins à l'attentisme, n'ayant aucune visibilité sur les droits de douanes qui pourraient être appliqués suite à l'enquête. Or la situation pourrait durer puisque la procédurer pourrait encore durer entre 12 et 15 mois, de quoi plomber deux campagnes de commercialisation.



Les quatre entreprises françaises (dont les deux plus grandes entreprises de négoces) doivent remettre ces jours-ci leur questionnaire aux autorités chinoises dans le cadre de l'enquête anti-dumping. Un second échantillons d'entreprises européennes (dont trois françaises) remettront en fin de mois un autre questionnaire qui doit permettre de juger du préjudice supposé des imporations européennes sur la production de vin chinois.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Après le gel, la filière viticole face aux intolérances de l’opinion publique
Après une semaine sur le pied de guerre pour protéger leurs vignes contre le gel, vignerons et vigneronnes doivent maintenant…
Un enherbement trop haut ou un travail du sol trop récent peut aggraver les effets du gel de printemps. © J.- C. Gutner
Quels effets de l’herbe et du travail du sol sur le risque de gel en viticulture ?
Avec la limitation du glyphosate, les situations enherbées ou travaillées vont devenir de plus en plus fréquentes. Or elles n’ont…
[VIDEO] Lancement de l'Herbiduo, un outil qui combine travail du sol intercep et herbicide de pré-levée

Fruit de la collaboration entre le groupe CAPL et le constructeur provençal de matériels viticoles Hervé & Mauricio, l'…

Ce que l’on sait des dégâts de gel dans les vignobles septentrionaux
Dans les vignobles situés au nord de l’Hexagone, seule l'Alsace semble tirer son épingle du jeu après une semaine de gel d'une…
Gel : les élus de la vigne et du vin demandent « un plan de sauvetage » de la viticulture
Après une semaine de gel intense qui a touché la quasi-totalité des vignobles français, l’heure est à la mobilisation pour les…
Gel : Les vignobles méridionaux trinquent
Les premières estimations de pertes de récolte dans les vignobles de la moitié sud de l’Hexagone se font connaître après un…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole