Aller au contenu principal

Goodies
Le vin qui se transforme en lampe

Une société espagnole de conseil en design et packaging a eu l’idée de créer une lampe à partir d’une caisse de vin. De quoi surfer sur la tendance recyclage, tout en offrant un cadeau à son client.

La caisse se compose de trois parties: la première accueille la bouteille, la seconde deviendra l'abat-jour et la troisième contient tout le matériel nécessaire pour monter la lampe.
La caisse se compose de trois parties: la première accueille la bouteille, la seconde deviendra l'abat-jour et la troisième contient tout le matériel nécessaire pour monter la lampe.
© DR

Gestion des déchets et recyclage obligent : Grupo Hera, cabinet conseil espagnol a demandé à  Ciclus, société également espagnole de conseil en design et packaging, de réfléchir à la mise au point d'un objet pouvant être offert en cadeau avec un challenge à la clé ; qu'il soit réutilisable et recyclable. Résultat : Ciclus a mis au point une caisse de vin non seulement entièrement recyclable mais qui avant de se retrouver dans le bac à déchets se transforme en lampe d'un style sobre, chic  et épuré. Le concept est simple : la caisse se compose de trois parties : une partie intérieure qui accueille la bouteille de vin et qui présente toutes les indications nécessaires au montage de la lampe, une partie extérieure qui deviendra l'abat-jour de la lampe. Enfin à l'extrémité inférieure de la caisse, se trouve un petit compartiment qui contient tout le matériel nécessaire (lampe, douille, fil électrique) pour mettre en place la lampe et qui deviendra le pied de la lampe.  A noter que le vin proposé dans cette caisse, en l'occurrence un cava, est un vin biologique.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L'utilisation de filets d'ombrage pourrait être un levier à moyen terme pour s'adapter à la hausse des températures et le changement du profil des vins. © CA 84
Cinq pratiques viticoles pleines d’avenir
Autres temps, autres mœurs. Le changement du climat et l’avènement de l’agroécologie vont faire évoluer petit à petit le…
Robert Plageoles, vigneron au domaine éponyme, a fait référencer les pieds de vigne sauvage de la forêt de Grésigne afin de les protéger des arrachages intempestifs. © J. Gravé
La vigne sauvage, un potentiel en tant que porte-greffe à explorer
Dans le Tarn, Robert Plageoles, du domaine Plageoles, se passionne pour la vigne sauvage, ou Vitis sylvestris. Persuadé que son…
Flavescence dorée : la réglementation évolue
Début 2021, un nouvel arrêté de lutte contre la flavescence dorée et son agent vecteur devrait être publié. Des discussions sont…
Les turricules témoignent de la présence de vers de terre, et donc d'une partie de l'activité biologique. © C. Gloria
À la reconquête de la fertilité biologique des sols viticoles
Anciennement perçu comme un simple réservoir, le sol et son fonctionnement reviennent petit à petit au centre des préoccupations.
 © J.- C. Gutner
S’adapter petit à petit à soigner la vigne autrement
Les produits de protection des plantes que l’on connaît classiquement ne vont pas disparaître du jour au lendemain. Mais il faut…
En Bretagne, Edouard Cazals crée le premier domaine viticole professionnel
En 2018, Édouard Cazals, vigneron au domaine La cabane aux longues vignes, a planté deux hectares de vigne près de l'estuaire de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole