Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Spectacle vinique
Le vin du crime

Il va falloir trouver le meurtrier, un vin ayant été l'arme du crime. Une dégustation 
organisée permettra d'y arriver.
Il va falloir trouver le meurtrier, un vin ayant été l'arme du crime. Une dégustation
organisée permettra d'y arriver.
© République du Weinland

Décor et musique des années 30. Sur une table, des candélabres et cinq bouteilles dont l'étiquette de ces dernières est masquée par une chaussette, sont posées . Une tête de mort a été dessinée sur l'une de ces bouteilles : l'arme de ce crime commis il y a plus de 80 ans et non encore élucidé. Il va falloir retrouver l'assassin parmi cinq suspects, chacun ayant proposé à la victime une des bouteilles. En grand maître de cérémonie : Franck Mairine, qui est aussi le fondateur de la République du Weinland, agence oenoculturelle. " Je raconte l'histoire de ce meurtre. Un peu à la façon du Cluedo, l'objectif est de résoudre l'énigme, d'identifier le meurtrier lui aussi mort depuis longtemps et devenu un fantôme. Chacun est installé autour de la table, comme pour une séance de spiritisme. Je joue le rôle de grand medium, dressant le portrait des cinq suspects. Je prends la place du mort puis je redeviens vivant pour présenter chaque vin qui sera dégusté à l'aveugle, car il faut déguster pour découvrir le meurtrier. "


Liquide mortel


Cinq scénettes s'ensuivent, sans que la chaussette recouvrant chaque bouteille ne soit totalement relevée pour ne pas révéler celle qui a contenu le liquide mortel. " À chacun ensuite de se faire son idée et de trouver qui a tué cette sorte de colonel Moutarde. " Le spectacle dure ainsi de une heure trente à deux heures. Au départ, il était uniquement proposé aux professionnels dans le cadre de séminaires. " Mais j'ai décidé de l'ouvrir au grand public et de le développer façon cabaret. " Plusieurs dates sont d'ores et déjà programmées. Attention, toutefois, celui qui ne trouve pas le meurtrier mourra. C'est que l'affaire est grave !

 

www.republique-du-weinland.com

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Vignette
Le satellite pour surveiller en temps réel l’état hydrique des parcelles de vigne

De quoi s’agit-il ? Le chercheur israélien David Helman et son équipe ont essayé d’…

Marjana Martinic, ancienne vice-présidente de l’Alliance internationale pour une consommation responsable (IARD). © G. Perrin
" Il y a des solutions plus efficaces pour réduire l’abus d’alcool que le Dry January »
Lors du colloque international consacré à la Prohibition du 5 au 9 novembre à Reims, une session était consacrée…
Un bilan très positif pour l’édition 2019 du Sitevi
Avec une fréquentation en légère hausse par rapport à 2017, le Sitevi conserve son statut de salon incontournable pour les…
Vignette
De l’expérimental à la cuvée sur-mesure
En Champagne, Julien Launois a commencé par tester l’impact des différentes chauffes d’un fût sur ses vins. Puis, celui de la…
Avec sa benne et son blocage de différentiel, le Jobber EV5 peut répondre aux attentes de certains viticulteurs. © Deltamics
Le courant passe pour les quads et les SSV
L’offre en quad et SSV électriques est encore très restreinte. Mais de nouveaux modèles, plus adaptés à la viticulture, sont…
Thomas Gomes (à droite) et Guillaume Clemenceau ont commencé par travailler la syrah sur une parcelle de Maury, avant de décider de planter ce cépage sur leurs domaines respectifs situés dans le vignoble de Bordeaux. © J. Gravé
La syrah fait de nouveaux adeptes dans les vignes
Avec le réchauffement climatique, de plus en plus de vignerons cherchent des solutions dans l’encépagement. Expérimenter la syrah…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole