Aller au contenu principal
Font Size

Désherbage des vignes
Le travail du sol peut être une alternative intéressante

Entre les restrictions d´utilisation des herbicides et le développement de l´enherbement, le travail mécanique s´impose comme la troisième voie de l´entretien des sols.


Même si il reste encore cher en temps et en matériel, le travail du sol devient une alternative de plus en plus compétitive. Les restrictions sur l´utilisation des prélevés (retrait des triazines et de la terbuthylazine, réduction des doses de diuron) limitent les choix techniques et devraient à terme amener une augmentation des coûts de désherbage. Sans compter qu´un jour, peut-être, les prélevés pourraient être écartés... Eric Chantelot de l´ITV prévient toutefois : « Il s´agit de ne pas faire les même erreurs que par le passé où le désherbage chimique avait remplacé le travail du sol. Il doit être envisagé plus comme une technique complémentaire que comme une solution unique. »

Le travail du sol n´est pas une solution miracle
De plus, toutes les parcelles ne sont pas aptes à être travaillées, les plus sensibles à l´érosion gagneraient, pour certains, à ne pas l´être. Le travail du sol n´est donc pas une « solution miracle », mais bien une technique améliorative, qui, maîtrisée, pourrait détruire les mauvaises herbes tout en garantissant une bonne structure du sol. Robert Martin de la cave coopérative de Baixas estime que le travail du sol est aujourd´hui trop standardisé, trop stéréotypé. « Il faut prendre en compte la notion de terroir et ne pas systématiquement refaire ce qui a marché ailleurs ».
De même, l´offre des outils se diversifie avec, notamment, l´arrivée sur le marché d´interceps, pour certains, plus rapides et plus fiables.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L’aide à l'acquisition de pulvés performants est ouverte
Dans le cadre des objectifs de réduction des phytos et de l'application des ZNT, le gouvernement avait annoncé un…
[VIDEO] L'Orbis sert aussi bien pour le travail du sol superficiel que pour le roulage des couverts en vigne

L'association Arbre et Paysage en Champagne a organisé fin juin une journée de démonstration du nouvel outil du fabricant Roll…

Pour l'Axema, l'arrêt du glyphosate nécessiterait 5 ans de transition minimum
Une étude d'Axema conclut qu'il faudrait au minimum 5 ans pour assurer la transition du désherbage chimique sous le rang vers la…
Les baies du sauvignac sont irrégulières, sphériques avec une peau épaisse vert jaune devenant parfois rose à maturité, voire ambrée et tachetée de roux au soleil. © Vignobles Ducourt
Sauvignac, la nouvelle variété résistante autorisée en raisin de cuve
Le sauvignac, variété autorisée en France depuis mars dernier, présente une très bonne résistance à l’oïdium et une bonne…
L'antimétabolite 7dSH, produit par une cyanobactérie, inhibe tout comme le glyphosate la voie de synthèse du shikimate. Et ainsi la croissance de ces semis. © Brilisauer, K., Rapp, J., ...
La 7dSh pourrait être une future molécule pour herbicides de biocontrôle
Qu’est ce que la 7dSh ? La 7-deoxy-sedoheptulose, ou 7dSh, est une…
 © Clovis Michon
Un lavabo dans l'utilitaire pour se laver les mains
Salarié dans les travaux publics, Clovis Michon a installé dans sa fourgonnette un système pour se laver les mains.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole