Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Désherbage des vignes
Le travail du sol peut être une alternative intéressante

Entre les restrictions d´utilisation des herbicides et le développement de l´enherbement, le travail mécanique s´impose comme la troisième voie de l´entretien des sols.


Même si il reste encore cher en temps et en matériel, le travail du sol devient une alternative de plus en plus compétitive. Les restrictions sur l´utilisation des prélevés (retrait des triazines et de la terbuthylazine, réduction des doses de diuron) limitent les choix techniques et devraient à terme amener une augmentation des coûts de désherbage. Sans compter qu´un jour, peut-être, les prélevés pourraient être écartés... Eric Chantelot de l´ITV prévient toutefois : « Il s´agit de ne pas faire les même erreurs que par le passé où le désherbage chimique avait remplacé le travail du sol. Il doit être envisagé plus comme une technique complémentaire que comme une solution unique. »

Le travail du sol n´est pas une solution miracle
De plus, toutes les parcelles ne sont pas aptes à être travaillées, les plus sensibles à l´érosion gagneraient, pour certains, à ne pas l´être. Le travail du sol n´est donc pas une « solution miracle », mais bien une technique améliorative, qui, maîtrisée, pourrait détruire les mauvaises herbes tout en garantissant une bonne structure du sol. Robert Martin de la cave coopérative de Baixas estime que le travail du sol est aujourd´hui trop standardisé, trop stéréotypé. « Il faut prendre en compte la notion de terroir et ne pas systématiquement refaire ce qui a marché ailleurs ».
De même, l´offre des outils se diversifie avec, notamment, l´arrivée sur le marché d´interceps, pour certains, plus rapides et plus fiables.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Microbiodiversité, un nouveau regard; sous la direction de Laurent Palka; Éditions matériologiques; 372 pages; 29 euros. © Éditions matériologiques
Trois ouvrages fondateurs sur la microbiologie du sol parus en 2019
Les progrès récents de la génomique ont permis de grandes avancées dans la connaissance de la microbiologie du sol. Destinés à un…
La contrainte née de la forme ronde de la bouteille a amusé Soulcié, plutôt habitué à dessiner pour des supports on ne peut plus plats. © C.Gerbod
Un dessin de presse sur bouteille
Dessinateur de presse, Thibaut Soulcié a relevé le défi de dessiner pour la bouteille de la 33e cuvée La Ficelle de la Cave de…
La HVE, un futur standard environnemental
Pionnière de la HVE, la filière viticole accélère le mouvement. Reste à savoir si la massification de la certification va se…
vignes en Languedoc
Bénéficier des avantages fiscaux des baux à long terme
En cas de transmission pendant la durée du bail, un abattement est applicable sur la valeur du foncier loué ou les parts sociales…
carte INAO appellation Bourgogne
Les vignerons bourguignons prêts à faire le siège de l’Inao
Les projets de délimitation de l’AOC bourgogne par l’Inao hérissent le vignoble bourguignon. Un rassemblement est lancé pour le 6…
Laurent Rousseau, des Vignobles Rousseau en Gironde a choisit d'être audité via l'option A. Le contrôle de la mise en place des mesures agroécologiques comme l'enherbement est donc un passage obligatoire.
Comprendre la démarche HVE
La Haute valeur environnementale et son acronyme HVE, de toute la filière, mais de quoi s’agit-il vraiment ? Éléments de réponse.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole