Aller au contenu principal

Désherbage des vignes
Le travail du sol peut être une alternative intéressante

Entre les restrictions d´utilisation des herbicides et le développement de l´enherbement, le travail mécanique s´impose comme la troisième voie de l´entretien des sols.


Même si il reste encore cher en temps et en matériel, le travail du sol devient une alternative de plus en plus compétitive. Les restrictions sur l´utilisation des prélevés (retrait des triazines et de la terbuthylazine, réduction des doses de diuron) limitent les choix techniques et devraient à terme amener une augmentation des coûts de désherbage. Sans compter qu´un jour, peut-être, les prélevés pourraient être écartés... Eric Chantelot de l´ITV prévient toutefois : « Il s´agit de ne pas faire les même erreurs que par le passé où le désherbage chimique avait remplacé le travail du sol. Il doit être envisagé plus comme une technique complémentaire que comme une solution unique. »

Le travail du sol n´est pas une solution miracle
De plus, toutes les parcelles ne sont pas aptes à être travaillées, les plus sensibles à l´érosion gagneraient, pour certains, à ne pas l´être. Le travail du sol n´est donc pas une « solution miracle », mais bien une technique améliorative, qui, maîtrisée, pourrait détruire les mauvaises herbes tout en garantissant une bonne structure du sol. Robert Martin de la cave coopérative de Baixas estime que le travail du sol est aujourd´hui trop standardisé, trop stéréotypé. « Il faut prendre en compte la notion de terroir et ne pas systématiquement refaire ce qui a marché ailleurs ».
De même, l´offre des outils se diversifie avec, notamment, l´arrivée sur le marché d´interceps, pour certains, plus rapides et plus fiables.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

La matériel de désherbage développé par la société Zasso fonctionne en envoyant un courant électrique à travers les plantes.
Bilan d’une saison de désherbage électrique en vigne
Sylvain Philip, vigneron gardois, a investi en février dans l’un des tout premiers matériels de désherbage électrique intercep de…
La nouvelle gamme de tracteurs spécialisés T4 culmine désormais à 120 ch.
New Holland – La nouvelle génération de tracteurs spécialisés atteint 120 ch
La nouvelle génération de tracteurs spécialisés New Holland T4 V/N/F a été dévoilée au Sitevi.
Les nouveaux tracteurs Claas Nexos bénéficient d'un plancher plat.
Claas - Le nouveau Nexos culmine à 120 ch
Claas dévoile son nouveau tracteur spécialisé Nexos.
Benjamin Passot, vigneron à Vauxrenard, dans le Rhône« J'ai atteint les rendements avec une taille en avril »
[TAILLE DE LA VIGNE] « Malgré le gel, j'ai atteint les rendements avec une taille en avril »
Benjamin Passot, vigneron à Vauxrenard, dans le Rhône, a repris une parcelle non-taillée en avril 2021. Elle a gelé comme ses…
[VIDEO] " Le désherbage électrique intercep m'a permis de venir à bout de l'érigeron "
Nous avons suivi pendant toute la saison 2021 l'outil de désherbage électrique intercep de Zasso, acquis par Sylvain Philip au…
Le gobelet palissé avec juste deux releveurs permet d'adapter le haut de la vigne aux conditions du millésime. Port retombant en cas de sécheresse, rognage en cas d'humidité.
[TAILLE DE LA VIGNE] « J’adapte mes gobelets palissés selon la météo »
Flavien Nicolas, vigneron à Cairanne, dans le Vaucluse, a planté des vignes en gobelet avec deux fils releveurs, pour s'adapter…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole