Aller au contenu principal

Désherbage des vignes
Le travail du sol peut être une alternative intéressante

Entre les restrictions d´utilisation des herbicides et le développement de l´enherbement, le travail mécanique s´impose comme la troisième voie de l´entretien des sols.


Même si il reste encore cher en temps et en matériel, le travail du sol devient une alternative de plus en plus compétitive. Les restrictions sur l´utilisation des prélevés (retrait des triazines et de la terbuthylazine, réduction des doses de diuron) limitent les choix techniques et devraient à terme amener une augmentation des coûts de désherbage. Sans compter qu´un jour, peut-être, les prélevés pourraient être écartés... Eric Chantelot de l´ITV prévient toutefois : « Il s´agit de ne pas faire les même erreurs que par le passé où le désherbage chimique avait remplacé le travail du sol. Il doit être envisagé plus comme une technique complémentaire que comme une solution unique. »

Le travail du sol n´est pas une solution miracle
De plus, toutes les parcelles ne sont pas aptes à être travaillées, les plus sensibles à l´érosion gagneraient, pour certains, à ne pas l´être. Le travail du sol n´est donc pas une « solution miracle », mais bien une technique améliorative, qui, maîtrisée, pourrait détruire les mauvaises herbes tout en garantissant une bonne structure du sol. Robert Martin de la cave coopérative de Baixas estime que le travail du sol est aujourd´hui trop standardisé, trop stéréotypé. « Il faut prendre en compte la notion de terroir et ne pas systématiquement refaire ce qui a marché ailleurs ».
De même, l´offre des outils se diversifie avec, notamment, l´arrivée sur le marché d´interceps, pour certains, plus rapides et plus fiables.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Après le gel, la filière viticole face aux intolérances de l’opinion publique
Après une semaine sur le pied de guerre pour protéger leurs vignes contre le gel, vignerons et vigneronnes doivent maintenant…
Un enherbement trop haut ou un travail du sol trop récent peut aggraver les effets du gel de printemps. © J.- C. Gutner
Quels effets de l’herbe et du travail du sol sur le risque de gel en viticulture ?
Avec la limitation du glyphosate, les situations enherbées ou travaillées vont devenir de plus en plus fréquentes. Or elles n’ont…
[VIDEO] Lancement de l'Herbiduo, un outil qui combine travail du sol intercep et herbicide de pré-levée

Fruit de la collaboration entre le groupe CAPL et le constructeur provençal de matériels viticoles Hervé & Mauricio, l'…

Gel : les élus de la vigne et du vin demandent « un plan de sauvetage » de la viticulture
Après une semaine de gel intense qui a touché la quasi-totalité des vignobles français, l’heure est à la mobilisation pour les…
Ce que l’on sait des dégâts de gel dans les vignobles septentrionaux
Dans les vignobles situés au nord de l’Hexagone, seule l'Alsace semble tirer son épingle du jeu après une semaine de gel d'une…
Gel : Les vignobles méridionaux trinquent
Les premières estimations de pertes de récolte dans les vignobles de la moitié sud de l’Hexagone se font connaître après un…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole