Aller au contenu principal

Le temps des bouteilles légères est venu

GRANDE-BRETAGNE >> La filière britannique a pris l’engagement d’utiliser au maximum des bouteilles légères pour l’embouteillage du vin. Ce qui devrait permettre d’économiser quelque 6000 tonnes de verre par an.

SELON LES ESTIMATIONS DU WRAP (sur la base de 1,6 million de bouteilles vendues), 620 tonnes d’émissions de CO2 pourraient être éliminées et 220 tonnes de verre économisées si un seul des leaders de la distribution britannique mettait en bouteille de 300 grammes le vin de cépage chardonnay le mieux vendu.
SELON LES ESTIMATIONS DU WRAP (sur la base de 1,6 million de bouteilles vendues), 620 tonnes d’émissions de CO2 pourraient être éliminées et 220 tonnes de verre économisées si un seul des leaders de la distribution britannique mettait en bouteille de 300 grammes le vin de cépage chardonnay le mieux vendu.
© P. Cronenberger
De grands distributeurs britanniques comme Tesco ou Morrissons mais aussi le groupe Constellation Europe ainsi que PLB Wines viennent de confirmer leur engagement à travailler à la réduction du poids des bouteilles de vin, suivant en cela les recommandations du WRAP (programme d’action pour la réduction des déchets et la préservation des ressources financé par le gouvernement britannique). Cela devrait concerner quelque 90millions de bouteilles de vin et permettre de réduire les émissions de carbone de 4500 tonnes par an, soit l’équivalent du retrait de la circulation de 2500 voitures. Selon Tesco, le fait d’embouteiller en bouteille allégée les vins vendus sous sa marque de distributeur devrait lui permettre de tenir son engagement de réduire de 25% d’ici 2010 les emballages dans ses magasins. Ces bouteilles de vin allégées devraient être sur les rayons dès cette année. Tesco à lui seul devrait ainsi contribuer à diminuer l’usage de verre de 2500 tonnes. Le groupe Constellation annonce pour sa part pouvoir économiser 2 800 tonnes de verre en optant pour des bouteilles allégées. Morrisons table sur une économie de 200 tonnes et PLB Wines sur une réduction de 320 tonnes. C. G.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Après le gel, la filière viticole face aux intolérances de l’opinion publique
Après une semaine sur le pied de guerre pour protéger leurs vignes contre le gel, vignerons et vigneronnes doivent maintenant…
Un enherbement trop haut ou un travail du sol trop récent peut aggraver les effets du gel de printemps. © J.- C. Gutner
Quels effets de l’herbe et du travail du sol sur le risque de gel en viticulture ?
Avec la limitation du glyphosate, les situations enherbées ou travaillées vont devenir de plus en plus fréquentes. Or elles n’ont…
[VIDEO] Lancement de l'Herbiduo, un outil qui combine travail du sol intercep et herbicide de pré-levée

Fruit de la collaboration entre le groupe CAPL et le constructeur provençal de matériels viticoles Hervé & Mauricio, l'…

Ce que l’on sait des dégâts de gel dans les vignobles septentrionaux
Dans les vignobles situés au nord de l’Hexagone, seule l'Alsace semble tirer son épingle du jeu après une semaine de gel d'une…
Gel : les élus de la vigne et du vin demandent « un plan de sauvetage » de la viticulture
Après une semaine de gel intense qui a touché la quasi-totalité des vignobles français, l’heure est à la mobilisation pour les…
Que faire sur les vignes touchées par le gel dans les jours qui suivent ?
Pour aider les viticulteurs à réagir face au gel, l’ICV et la Chambre d’agriculture du Var ont établi quelques préconisations à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole