Aller au contenu principal

charente
Le syndicat des vins charentais se lance dans la HVE et l’ISO 14 001

Pour le syndicat des vins de pays charentais, la gestion environnementale doit être une priorité. C’est pourquoi il s’engage dès cette année dans une démarche de certification collective, sur la base des normes ISO 14 001 et HVE niveau 3. « Les consommateurs, et même nos voisins, sont suspicieux à l’égard de nos pratiques. On ne peut pas laisser de côté cet aspect, et les médias nous le rappellent », justifie Thierry Jullien, président des Vins charentais. Contrairement à Bordeaux, le syndicat est ici partie prenante, et pourrait lui-même être certifié d’ici deux ans, ce qui serait une première en France. Pour l’heure, une quinzaine de producteurs volontaires (domaines, coopérateurs et négoces) ont manifesté leur intérêt, et formeront un groupe pilote. Ils pourront, au choix, opter pour une certification ISO 14 001, HVE niveau 3 ou les deux.

Être un appui aux producteurs souhaitant avancer

« Nous n’imposons rien, mais souhaitons que nos adhérents qui cherchent à progresser dans cette voie trouvent une aide », rassure Thierry Archereau, vigneron en charge du dossier. D’ailleurs, les responsables s’en donnent les moyens. Un prestataire extérieur les épaulera pour la formation, l’accompagnement et la veille. La nouvelle recrue du syndicat, Julie Fouassier, consacrera un tiers de son temps au dossier. Les axes clés de progression concerneront la réduction des intrants phytosanitaires, la gestion de l’eau, la maîtrise des effluents, la veille réglementaire et technique ainsi que les aspects de responsabilité sociétale des entreprises (RSE) et de sécurité. À l’avenir, les Vins charentais envisagent de créer de nouveaux groupes de vignerons engagés. Une démarche qui permettra de préserver l’environnement, mais aussi de communiquer, notamment au caveau, puisque l’œnotourisme a été désigné comme axe stratégique à long terme par le syndicat.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Après le gel, la filière viticole face aux intolérances de l’opinion publique
Après une semaine sur le pied de guerre pour protéger leurs vignes contre le gel, vignerons et vigneronnes doivent maintenant…
Un enherbement trop haut ou un travail du sol trop récent peut aggraver les effets du gel de printemps. © J.- C. Gutner
Quels effets de l’herbe et du travail du sol sur le risque de gel en viticulture ?
Avec la limitation du glyphosate, les situations enherbées ou travaillées vont devenir de plus en plus fréquentes. Or elles n’ont…
[VIDEO] Lancement de l'Herbiduo, un outil qui combine travail du sol intercep et herbicide de pré-levée

Fruit de la collaboration entre le groupe CAPL et le constructeur provençal de matériels viticoles Hervé & Mauricio, l'…

Ce que l’on sait des dégâts de gel dans les vignobles septentrionaux
Dans les vignobles situés au nord de l’Hexagone, seule l'Alsace semble tirer son épingle du jeu après une semaine de gel d'une…
Gel : les élus de la vigne et du vin demandent « un plan de sauvetage » de la viticulture
Après une semaine de gel intense qui a touché la quasi-totalité des vignobles français, l’heure est à la mobilisation pour les…
Gel : Les vignobles méridionaux trinquent
Les premières estimations de pertes de récolte dans les vignobles de la moitié sud de l’Hexagone se font connaître après un…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole