Aller au contenu principal

vallée du rhône
Le syndicat général s’attaque à la défense du nom « Rhône »

À l’instar de Champagne, Cognac ou Châteauneuf-du-Pape, le syndicat général des côtes-du-rhône se lance dans une politique de défense du nom « Rhône ». « En 10 ans, le cours du côtes-du-rhône a grimpé de 70 % ce qui attire des convoitises, assure Philippe Pellaton qui entame son quatrième mandat de président du syndicat. Nous passons d’une politique défensive à une stratégie proactive. » Une campagne d’information de tous les metteurs en marché de la vallée du Rhône débutera la deuxième quinzaine de février. En partenariat avec l’Inao, la Direccte et un cabinet d’avocats spécialisé, les dépôts de marque en France seront systématiquement passés au crible. Ainsi, les IGP, sans IG et produits hors vallée du Rhône seront poursuivis. Les produits viticoles et non viticoles utilisant le mot « Rhône », usurpant la réputation de l’appellation souffriront des mêmes foudres. Les appellations comme ventoux, luberon, costières-de-nîmes ou vivarais pourront indiquer « Vignobles de la vallée du Rhône » sur leurs étiquettes si cette disposition figure dans leurs cahiers des charges. Les crus des côtes-du-rhône pourront, s’ils le souhaitent, ajouter sur leurs étiquettes « Cru des côtes-du-rhône » ou « Vignobles de la vallée du Rhône ». Des ODG comme celles de rasteau ou châteauneuf-du-pape n’ont, à ce jour, pas procédé à cette inscription.

Déjà des attaques du syndicat et de l’Inao

Des produits baptisés Rhône-Provence-Languedoc ou Rhône-Méditerranée ont déjà été attaqués par le syndicat associé à l’Inao. Les raisons sociales qui utilisent le mot « Rhône » pourront figurer sur les étiquettes pourvu que leur police de caractères soit au moins deux fois plus petite que le nom de l’appellation.

mettre l’une des deux photos au choix

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Après le gel, la filière viticole face aux intolérances de l’opinion publique
Après une semaine sur le pied de guerre pour protéger leurs vignes contre le gel, vignerons et vigneronnes doivent maintenant…
Ce que l’on sait des dégâts de gel dans les vignobles septentrionaux
Dans les vignobles situés au nord de l’Hexagone, seule l'Alsace semble tirer son épingle du jeu après une semaine de gel d'une…
Gel : les élus de la vigne et du vin demandent « un plan de sauvetage » de la viticulture
Après une semaine de gel intense qui a touché la quasi-totalité des vignobles français, l’heure est à la mobilisation pour les…
Que faire sur les vignes touchées par le gel dans les jours qui suivent ?
Pour aider les viticulteurs à réagir face au gel, l’ICV et la Chambre d’agriculture du Var ont établi quelques préconisations à…
Gel : Les vignobles méridionaux trinquent
Les premières estimations de pertes de récolte dans les vignobles de la moitié sud de l’Hexagone se font connaître après un…
Gel : 28 % à 32 % de pertes de récolte pour la viticulture française en 2021, d’après les premières estimations
Réunie le 21 avril en conseil spécialisé de FranceAgriMer, la profession viticole a estimé que le gel du mois d’avril pourrait…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole