Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

vallée du rhône
Le syndicat général s’attaque à la défense du nom « Rhône »

À l’instar de Champagne, Cognac ou Châteauneuf-du-Pape, le syndicat général des côtes-du-rhône se lance dans une politique de défense du nom « Rhône ». « En 10 ans, le cours du côtes-du-rhône a grimpé de 70 % ce qui attire des convoitises, assure Philippe Pellaton qui entame son quatrième mandat de président du syndicat. Nous passons d’une politique défensive à une stratégie proactive. » Une campagne d’information de tous les metteurs en marché de la vallée du Rhône débutera la deuxième quinzaine de février. En partenariat avec l’Inao, la Direccte et un cabinet d’avocats spécialisé, les dépôts de marque en France seront systématiquement passés au crible. Ainsi, les IGP, sans IG et produits hors vallée du Rhône seront poursuivis. Les produits viticoles et non viticoles utilisant le mot « Rhône », usurpant la réputation de l’appellation souffriront des mêmes foudres. Les appellations comme ventoux, luberon, costières-de-nîmes ou vivarais pourront indiquer « Vignobles de la vallée du Rhône » sur leurs étiquettes si cette disposition figure dans leurs cahiers des charges. Les crus des côtes-du-rhône pourront, s’ils le souhaitent, ajouter sur leurs étiquettes « Cru des côtes-du-rhône » ou « Vignobles de la vallée du Rhône ». Des ODG comme celles de rasteau ou châteauneuf-du-pape n’ont, à ce jour, pas procédé à cette inscription.

Déjà des attaques du syndicat et de l’Inao

Des produits baptisés Rhône-Provence-Languedoc ou Rhône-Méditerranée ont déjà été attaqués par le syndicat associé à l’Inao. Les raisons sociales qui utilisent le mot « Rhône » pourront figurer sur les étiquettes pourvu que leur police de caractères soit au moins deux fois plus petite que le nom de l’appellation.

mettre l’une des deux photos au choix

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Les Français boivent davantage de vin pendant le confinement
L'Association européenne des économistes du vin (EuAWE) et la Chaire Vins et Spiritueux de l’INSEEC U ont mené une enquête auprès…
La viticulture française obtient des mesures d'aides spécifiques
Le gouvernement a dévoilé lundi 11 mai une première série de mesures d’aides à la filière viticole gravement touchée par la crise…
La suspension du pont avant s'ajuste au poids sur l'avant du tracteur de manière à conserver le maximum de course, en montée comme en descente. © Deutz-Fahr
Le pont avant suspendu apporte confort et sécurité
Ces dernières années, l’offre optionnelle en pont avant suspendu s’est généralisée dans les catalogues de la majorité des…
Le gouvernement débloque 30 M€ pour accompagner la mise en place des ZNT
Un fonds national doté d’un budget de 30 millions d’euros va prochainement être débloqué pour soutenir les investissements des…
Le nombre de vignerons en biodynamie croit de plus de 10% par an. Les deux marques qui se proposent pour certifier la démarche offrent quelques différences. Leur fusion n'est pas envisagée pour l'instant. © J.-C. Gutner/Archives
Viticulture en biodynamie : une démarche, deux marques
La biodynamie a le vent en poupe depuis quelques années. Les vignerons qui veulent s’engager dans la démarche ont le choix entre…
La grêle prend la Provence par surprise
Lundi 18 mai vers 17h, un orage de grêle non prévu a frappé la Provence verte. Les dégâts sont hétérogènes, mais certaines…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole