Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Le rosé français très apprécié aux Etats-Unis et déprécié en Asie

Dégustation de vin rouge à Vinexpo 2013. Les Asiatiques considèrent le vin rosé comme un mélange de rouge et de blanc ou comme  une ” boisson pour les filles “.
Dégustation de vin rouge à Vinexpo 2013. Les Asiatiques considèrent le vin rosé comme un mélange de rouge et de blanc ou comme une ” boisson pour les filles “.
© P. Cronenberger

Aux Etats-Unis, les jeunes raffolent du rosé


Les États-Unis s’affichent comme le nouvel eldorado du rosé. “ Les exportations françaises atteignent 17 M€ (+ 45 % de 2001 à 2012) et en volume de 28 923 hl (+ 38 %), assure Denis Lesgourdes, du vignoble éponyme de Bordeaux et d’Armagnac. Installé à New York, cet importateur croit fermement à la croissance de ce marché de 3 millions d’hectolitres de rosé qui absorbe 14 % de la consommation mondiale et réalise 13 % des ventes locales de vin. ” Le produit séduit les 21-45 ans et un public féminin des grosses métropoles. Les 21-34 ans, les consommateurs de demain, assurent déjà 25 % des ventes. “ Reste une différence en termes de demande pour des produits plus sucrés dans un pays très marqué par l’alimentation industrielle. Le cœur du marché, secteur le plus bataillé essentiellement par des vins de la zone dollar, se situe entre 7,99 $ et 9,99 $. Le Provence (14 % du marché) s’échange entre 9,99 $ et 14,99 $. l

En Asie, l'image du rosé est à créer


Sur le marché asiatique, tout le monde rêve de conquérir les 1,3 milliard de consommateurs chinois. Mais la consommation annuelle reste faible : 5 litres à Hong Kong, 2,4 litres au Japon, 2,2 litres en Chine, 0,9 litre à Taïwan, 0,8 litre en Corée du Sud. “ Et le rosé est mal connu, voire déprécié, souligne le Taiwanais Chenhao Chen, membre du National Kaohsiung University of Hospitality and Tourism. Les Asiatiques le considèrent comme un mélange de rouge et de blanc ou de produits locaux auquel on aurait ajouté de l’alcool. Le consommateur le stigmatise comme une ” boisson pour les filles “. Traversant deux fois l’équateur en conteneurs non-réfrigérés, le produit perd de ses qualités gustatives. Si le rouge est associé à la viande, le blanc aux fruits de mer, le rosé n’a pas d’identité propre.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Les Français boivent davantage de vin pendant le confinement
L'Association européenne des économistes du vin (EuAWE) et la Chaire Vins et Spiritueux de l’INSEEC U ont mené une enquête auprès…
La nouaison approche : sortez les machines à vendanger !
En Nouvelle-Zélande, le domaine Villa Maria fait un passage de machine à vendanger peu après la floraison. Cela permet de faire…
La viticulture française obtient des mesures d'aides spécifiques
Le gouvernement a dévoilé lundi 11 mai une première série de mesures d’aides à la filière viticole gravement touchée par la crise…
La suspension du pont avant s'ajuste au poids sur l'avant du tracteur de manière à conserver le maximum de course, en montée comme en descente. © Deutz-Fahr
Le pont avant suspendu apporte confort et sécurité
Ces dernières années, l’offre optionnelle en pont avant suspendu s’est généralisée dans les catalogues de la majorité des…
Le nombre de vignerons en biodynamie croit de plus de 10% par an. Les deux marques qui se proposent pour certifier la démarche offrent quelques différences. Leur fusion n'est pas envisagée pour l'instant. © J.-C. Gutner/Archives
Viticulture en biodynamie : une démarche, deux marques
La biodynamie a le vent en poupe depuis quelques années. Les vignerons qui veulent s’engager dans la démarche ont le choix entre…
Le gouvernement débloque 30 M€ pour accompagner la mise en place des ZNT
Un fonds national doté d’un budget de 30 millions d’euros va prochainement être débloqué pour soutenir les investissements des…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole