Aller au contenu principal
Font Size

Le résultat comptable des vignerons augmente

© Infographie Réussir

La santé des entreprises viticoles du sud Bourgogne s’améliore. C’est ce qui ressort du colloque Vitiscopie 2014 organisé par le réseau CER France de Saône-et-Loire le 14 janvier dernier à Mâcon. Malgré la petite récolte, le résultat annuel moyen en viticulture est en hausse pour 2014 : il est d’environ 38 000 euros par unité de main-d’œuvre familiale (UTAF), contre moins de 30 000 euros en 2006. Les viticulteurs coopérateurs ont des résultats plus faibles (29 000 euros par UTAF), mais plus stables dans le temps. Leur excédant brut d’exploitation (EBE) est meilleur pour 2014 bien que les charges aient passé la barre des 10 000 euros par hectare, ces deux dernières années ayant été demandeuses de main-d’œuvre (5,46 hectares par UMO).


Une hausse qui cache de fortes disparités


Pour les vignerons qui font de la bouteille, 2014 est une année record avec un résultat atteignant 48 000 euros par UTAF, grâce à une meilleure valorisation de la vendange 2013. Les grands domaines ainsi que les petits à forte valeur ajoutée apparaissent plus rentables.
Derrière ces chiffres se cache toutefois une grande disparité entre exploitations puisque 24 % des entreprises présentent toujours une mauvaise santé économique. Au vu de la tendance actuelle, les experts prévoient une année 2015 dans la même dynamique et conseillent à ceux qui le peuvent de consolider leur trésorerie.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L’aide à l'acquisition de pulvés performants est ouverte
Dans le cadre des objectifs de réduction des phytos et de l'application des ZNT, le gouvernement avait annoncé un…
[VIDEO] L'Orbis sert aussi bien pour le travail du sol superficiel que pour le roulage des couverts en vigne

L'association Arbre et Paysage en Champagne a organisé fin juin une journée de démonstration du nouvel outil du fabricant Roll…

Pour l'Axema, l'arrêt du glyphosate nécessiterait 5 ans de transition minimum
Une étude d'Axema conclut qu'il faudrait au minimum 5 ans pour assurer la transition du désherbage chimique sous le rang vers la…
Les baies du sauvignac sont irrégulières, sphériques avec une peau épaisse vert jaune devenant parfois rose à maturité, voire ambrée et tachetée de roux au soleil. © Vignobles Ducourt
Sauvignac, la nouvelle variété résistante autorisée en raisin de cuve
Le sauvignac, variété autorisée en France depuis mars dernier, présente une très bonne résistance à l’oïdium et une bonne…
L'antimétabolite 7dSH, produit par une cyanobactérie, inhibe tout comme le glyphosate la voie de synthèse du shikimate. Et ainsi la croissance de ces semis. © Brilisauer, K., Rapp, J., ...
La 7dSh pourrait être une future molécule pour herbicides de biocontrôle
Qu’est ce que la 7dSh ? La 7-deoxy-sedoheptulose, ou 7dSh, est une…
 © Clovis Michon
Un lavabo dans l'utilitaire pour se laver les mains
Salarié dans les travaux publics, Clovis Michon a installé dans sa fourgonnette un système pour se laver les mains.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole