Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Commercialisation
Le prix des vins de table espagnols en baisse


« La concurrence des vins d´Espagne se fait de plus en plus agressive », relève un opérateur de chez Skalli. Il est vrai que dans la péninsule ibérique les prix se tassent en ce début de campagne. Ainsi les vins de table rouges vendus en vrac pour l´export se négocient autour de 27 ?/hl, des prix en baisse par rapport à la précédente campagne.
« L´an dernier, les vins de table espagnols ont bénéficié de l´opportunité laissée par une récolte française peu importante », explique Renaud Zurfluh, de la mission économique espagnole. Mais cette année, les Espagnols ne savent pas ce qu´ils vont faire de leur production. « Ce qui les amènera certainement à tirer les prix à la baisse », prévoit Renaud Zurfluh. Mais surtout les prix espagnols sont très largement inférieurs aux prix français. Un vin de table rouge est vendu, début janvier 2005, environ 44 ?/hl, soit près du double des prix espagnols. Cet écart est encore plus accentué en vin blanc. Les différences sont telles que les acheteurs de la grande distribution préfèrent se rabattre sur les vins espagnols. Et pour les vins de table français, dont la production est en hausse, la campagne risque d´être difficile. Les prix sont déjà en baisse à 3,70 ? le degré hectolitre contre 4,5 en 2003.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

La boarmie et une chenille arpenteuse qui se confond avec le bois ou les vrilles. © IFV Alsace
La boarmie, mange-bourgeon de la vigne
La boarmie est un mange-bourgeons qui peut attaquer la vigne du stade gonflement des bourgeons jusqu’au stade une feuille étalée…
Les cuves en grès Clayver sont passées par deux ans de développement afin de garantir l'absence de transfert d'ions métalliques dans les vins. Philippe Garrey, vigneron en Bourgogne y élève sa cuvée de blanc. © P. Garrey
Des vins élevés de bon grès
Parmi les modes d’élevage permettant d’obtenir des vins frais et fruités, la céramique s’est affirmée ces dernières années comme…
La HVE, un futur standard environnemental
Pionnière de la HVE, la filière viticole accélère le mouvement. Reste à savoir si la massification de la certification va se…
Les drones en viticultures sont principalement utilisés pour réaliser des cartographies montrant l'indice de végétation NDVI des parcelles. © BIVB
Zoom sur les capteurs de végétation
La viticulture de précision est rendue possible par le développement des capteurs. Voici un point sur leur mode de fonctionnement…
L'entreprise CME a dévoilé au Sitevi sa gamme d'étiquettes vertes. La plupart sont biodégradables et compostables. © J. Gravé
Matières sèches dans le vin: l'écoconception à tous les étages
Il suffit d’un tour dans les allées du Sitevi pour en faire le constat : l’écoconception a le vent en poupe. Tour d’horizon des…
Laurent Rousseau, des Vignobles Rousseau en Gironde a choisit d'être audité via l'option A. Le contrôle de la mise en place des mesures agroécologiques comme l'enherbement est donc un passage obligatoire.
Comprendre la démarche HVE
La Haute valeur environnementale et son acronyme HVE, de toute la filière, mais de quoi s’agit-il vraiment ? Éléments de réponse.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole