Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Packaging
Le PET aussi élégant que le verre

Pierre et Michel Birot misent sur l’innovation en commercialisant ses vins de pays d’Oc en bouteille PET.

Transmis de génération en génération depuis 1675, le Château Saint Martin des Camps près de Béziers (Hérault) connaît une petite révolution. Ses propriétaires, Pierre et Michel Birot, lancent un vin de marque « Oze le... », un vin de pays d'Oc en trois couleurs embouteillé en PET. « L'idée m'est venue après qu'un arrêté préfectoral interdise les bouteilles en verre sur la voie publique lors des Féria de Béziers de 2007. Des carafes en plastiques ont été utilisées à la place. Du coup, les gens ne savaient pas quels vins ils buvaient » se souvient Pierre Birot. Un an et des heures de travail plus tard, Pierre et Michel Birot sortent un vin en bouteille PET. « Il s'agit d'une bouteille transparente type bordelaise. Elle est très élégante et a été mise au point par la société Artenus. Nous sommes le premier vin commercialisé dans cette bouteille» indique-t-il.

Choix d'une capsule à vis

Oze le est bouché avec une capsule à vis, ce qui a nécessité d'adapter la chaîne d'embouteillage. « La pression sur une ligne de bouchage de bouteille en verre est de 140 kg. Or les bouteilles en PET ne peuvent supporter qu'une pression de 40 kg » explique-t-il. Son embouteilleur, les entreprises Rodet (Laurens, Hérault) ont réalisé les ajustements technologiques. Pour l'instant, la première mise concerne 15 000 bouteilles qui ont été commercialisée lors de la Féria et envoyées aux différents propects. « Nous commercialisons 400 000 à 600 000 bouteilles par an dans le monde entier. Ce réseau commercial devrait nous permettre de faire connaître « Oze le... ». Un importateur japonais s'est déjà dit très intéressé par le produit, notamment pour ses avantages logistiques et environnementaux ». En France, le vigneron vise les Compagnies aériennes ainsi que tous les grands rassemblements populaires.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

La boarmie et une chenille arpenteuse qui se confond avec le bois ou les vrilles. © IFV Alsace
La boarmie, mange-bourgeon de la vigne
La boarmie est un mange-bourgeons qui peut attaquer la vigne du stade gonflement des bourgeons jusqu’au stade une feuille étalée…
Pensez à vérifier les produits stockés dans le local phyto. Certains, à l'instar de nombreux glyphosate, ne pourront plus être utilisés l'an prochain. © X. Delbecque
Les actualités phytosanitaires en vigne pour la saison 2020
La campagne 2020 sera marquée par l’arrivée de nombreux produits de biocontrôle et le retrait de certaines spécialités de…
Les drones en viticultures sont principalement utilisés pour réaliser des cartographies montrant l'indice de végétation NDVI des parcelles. © BIVB
Zoom sur les capteurs de végétation
La viticulture de précision est rendue possible par le développement des capteurs. Voici un point sur leur mode de fonctionnement…
De nouveaux espoirs dans la lutte contre le gel en viticulture
Deux procédés inédits en France sont testés cet hiver contre le gel. Le Heat Ranger et les infrarouges longs seront regardés par…
[Salon de l’agriculture] : La médaille au CGA, un accélérateur de ventes
Près de 16000 échantillons de vins seront présentés au Concours Général Agricole, qui a traditionnellement lieu les deux premiers…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole