Aller au contenu principal
Font Size

L'heure de vérité
Le parlement européen vote sur les droits de plantation

Le parlement européen vote cette semaine le texte de réforme de la PAC qui légifère notamment sur les autorisations de plantation. Feront-ils barrage à la Commission européenne sur la durée d'application, comme le leur demande les producteurs ?

La durée d'application des autorisations de planter fait débat car la Commission souhaite que le dispositif prenne fait en 2021. Les producteurs européens, quant à eux, défendent un système pérenne.
La durée d'application des autorisations de planter fait débat car la Commission souhaite que le dispositif prenne fait en 2021. Les producteurs européens, quant à eux, défendent un système pérenne.
© P. Cronenberger
Que voteront-ils ? C'est la question qui taraudent les instances professionnelles nationales et européennes, CNAOC et EFOW en tête, cette semaine. Les députés européens examinent en effet le texte de la PAC qui contient notamment une nouvelle proposition de régulation des plantations : les autorisations de planter. S'il semble qu'un compromis se soit dégagé sur le seuil de croissance annuel du vignoble, le chiffre de 1% revenant avec insistance, les instances professionnelles s'inquiètent de la durée d'application du nouveau règlement."Le projet inspiré par la Commission européenne en cours de discussion au Conseil prévoit certes le maintien d'un régime d'encadrement de toutes les plantations de vignes dans l'Union Européenne mais dispose aussi qu'il prendra fin en 2021" indiquent la CNAOC et EFOW. Or les représentants professionnels veulent un système pérenne, et non un régime transitoire vers une libéralisation des plantations. "Ce n'est pas acceptable. La Commission et les Etats membres ont souligné le 14 décembre qu'il y avait une « nécessité absolue de réguler toutes les plantations de vigne ». Nous demandons aujourd'hui que les propos se traduisent en actes et que le régime qui sera proposé soit pérenne ou d'une durée beaucoup plus importante » ont déclaré Riccardo RICCI CURBASTRO et Bernard FARGES, présidents d'EFOW et de la CNAOC.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L’aide à l'acquisition de pulvés performants est ouverte
Dans le cadre des objectifs de réduction des phytos et de l'application des ZNT, le gouvernement avait annoncé un…
[VIDEO] L'Orbis sert aussi bien pour le travail du sol superficiel que pour le roulage des couverts en vigne

L'association Arbre et Paysage en Champagne a organisé fin juin une journée de démonstration du nouvel outil du fabricant Roll…

Pour l'Axema, l'arrêt du glyphosate nécessiterait 5 ans de transition minimum
Une étude d'Axema conclut qu'il faudrait au minimum 5 ans pour assurer la transition du désherbage chimique sous le rang vers la…
cuves dans une coopérative en Gironde
Plan d’aide à la filière vin : 1,3 million d'hectolitres en suspens
Pilier du plan d’aide spécifique du gouvernement à la filière vin, l’aide à la distillation s’avère sous dimensionnée par rapport…
Les baies du sauvignac sont irrégulières, sphériques avec une peau épaisse vert jaune devenant parfois rose à maturité, voire ambrée et tachetée de roux au soleil. © Vignobles Ducourt
Sauvignac, la nouvelle variété résistante autorisée en raisin de cuve
Le sauvignac, variété autorisée en France depuis mars dernier, présente une très bonne résistance à l’oïdium et une bonne…
L'antimétabolite 7dSH, produit par une cyanobactérie, inhibe tout comme le glyphosate la voie de synthèse du shikimate. Et ainsi la croissance de ces semis. © Brilisauer, K., Rapp, J., ...
La 7dSh pourrait être une future molécule pour herbicides de biocontrôle
Qu’est ce que la 7dSh ? La 7-deoxy-sedoheptulose, ou 7dSh, est une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole