Aller au contenu principal

Commerce international viticole
Le nouveau continent toujours aussi agressif

Les vins du nouveau monde devraient encore renforcer leurs parts de marché. Au grand dam de la France. Seul pays traditionnel viticole à tirer son épingle du jeu : l´Espagne.Serait-ce la fin de l´âge d´or pour les pays viticoles du nouveau monde ?


C´est la question posée par Brintex, la société organisatrice du London Fair, au cabinet d´études Wise (Wine and Spirits Intelligence Services). La réponse est sans doute non. Lorsque, en 1991, la France exportait six bouteilles, les pays du Nouveau Monde en échangeaient une. Selon Wise, en 2005, le rapport de force devrait s´inverser : plus d´une bouteille échangée provenant du Nouveau Monde contre seulement une bouteille française ! La France perdrait ainsi en quinze ans plus de six fois ses parts de marché à l´exportation. Un tel écart est rendu possible par des coûts de production à la bouteille moitié moindres (coût de production à l´hectare équivalent mais productivité deux fois plus élevée) et une offre segmentée, détenue par un jeu d´oligopoles qui facilite la négociation (en Nouvelle-Zélande, quatre groupes détiennent 85 % de la production). En outre, ces pays s´orientent aujourd´hui vers le haut de gamme. Un créneau jusque là surtout détenu par la France.
Une percée des pays d´Europe de l´Est à venir
Mais tout n´est pas si rose pour ces « nouveaux » pays viticoles. On reproche souvent à leurs vins un manque d´originalité. Une banalisation qui, selon le bureau d´études, pourrait lasser le consommateur averti. Ainsi les merlots et cabernet-sauvignon chiliens montrent déjà quelques signes de faiblesse. Wise estime cependant que ces pays sont capables d´offrir une diversification intéressante et devraient donc poursuivre leur « grignotage » de parts de marché.
Dans ce « combat », le seul pays du « vieux continent » a avoir réussi à contrer cette percée du Nouveau Monde est l´Espagne. Avec une production qui a progressé de 185 % (grâce à l´irrigation). Les parts de marché de l´Espagne sur l´Angleterre et les Etats-Unis sont, de 1990 à 2000, passées de 3,3 à 7,36 % alors que les autres pays traditionnels accusaient une baisse d´environ 10 % (38,8 à 28,9 % pour la France).
Le bureau d´études conclut en pronostiquant une percée des pays de l´Europe de l´Est sur les vins bas de gamme (basic), segment peu à peu délaissé. « Car ils bénéficient d´un encépagement diversifié et de coûts de transports faibles dus à la proximité des grands centres de consommation. » Mais il faudra d´abord qu´ils investissent lourdement.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L'utilisation de filets d'ombrage pourrait être un levier à moyen terme pour s'adapter à la hausse des températures et le changement du profil des vins. © CA 84
Cinq pratiques viticoles pleines d’avenir
Autres temps, autres mœurs. Le changement du climat et l’avènement de l’agroécologie vont faire évoluer petit à petit le…
Robert Plageoles, vigneron au domaine éponyme, a fait référencer les pieds de vigne sauvage de la forêt de Grésigne afin de les protéger des arrachages intempestifs. © J. Gravé
La vigne sauvage, un potentiel en tant que porte-greffe à explorer
Dans le Tarn, Robert Plageoles, du domaine Plageoles, se passionne pour la vigne sauvage, ou Vitis sylvestris. Persuadé que son…
Flavescence dorée : la réglementation évolue
Début 2021, un nouvel arrêté de lutte contre la flavescence dorée et son agent vecteur devrait être publié. Des discussions sont…
Les turricules témoignent de la présence de vers de terre, et donc d'une partie de l'activité biologique. © C. Gloria
À la reconquête de la fertilité biologique des sols viticoles
Anciennement perçu comme un simple réservoir, le sol et son fonctionnement reviennent petit à petit au centre des préoccupations.
 © J.- C. Gutner
S’adapter petit à petit à soigner la vigne autrement
Les produits de protection des plantes que l’on connaît classiquement ne vont pas disparaître du jour au lendemain. Mais il faut…
Cédric Moussé ne manque pas d'expliquer sa démarche lorsqu'il reçoit des clients au caveau. © J.-C. Gutner
Limiter son empreinte carbone à la vigne et au chai
Vigneron à Cuisles, dans la Marne, Cédric Moussé a intégré dans sa stratégie d’entreprise la modération de l’impact de sa…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole