Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

beaujolais
Le nord beaujolais obligé d’utiliser la mention « bourgogne gamay »

Après près de six ans de bataille judiciaire, le conseil d'État a tranché. Les vignerons et négociants du nord beaujolais seront obligés d'utiliser la mention AOC bourgogne gamay si les vins contiennent plus de 30% de gamay.

Le Conseil d'État a rendu sa décision le 27 décembre 2019.
© Flickr

Le combat s’arrête pour l’association des producteurs de Bourgogne en Beaujolais. Tout a commencé en 2014, lorsque les producteurs d’AOC bourgogne demandent l’interdiction d’utiliser l’AOC bourgogne dans le bassin de production du nord du beaujolais. Ce à quoi les producteurs répondent en saisissant le Conseil d’état, qui leur donne raison et invalide la décision. Mais les bourguignons contre-attaquent. En octobre 2017, un arrêté du ministère de l’Agriculture impose d’ajouter la mention « gamay » sous l’AOC bourgogne lorsque l’assemblage contient plus de 30 % du cépage emblématique du beaujolais.

Le conseil d’État donne raison aux producteurs bourguignons

L’arrêté, contesté par l’association des producteurs de Bourgogne en Beaujolais, est à nouveau porté devant le Conseil d’état. Mais cette fois-ci, les producteurs du beaujolais sont déboutés. La décision de la Justice met fin à un conflit jugé « inutile », par Daniel Bulliat, président de l'Organisme de Défense et de Gestion de l'appellation Beaujolais et Beaujolais Village, et qui « entretenait la rivalité entre les deux régions. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

 © Cave Jumert
Une presse à sarments automotrice
Charles Jumert, vigneron à Villiers-sur-Loir dans le Loir-et-Cher, a transformé un enjambeur en presse à sarments automotrice.
Le nord beaujolais obligé d’utiliser la mention « bourgogne gamay »
Après près de six ans de bataille judiciaire, le conseil d'État a tranché. Les vignerons et négociants du nord beaujolais seront…
Un partenariat entre le Sival et Asia Agro-food Expo
Les négociations entamées en 2017 entre le Sival et Asia Agro-Food Expo, salon chinois spécialisé en production végétale, ont…
Le Traclink Pilot s’appuie sur un laser et autorise un décalage gauche ou droite.  © Lindner
Les systèmes de guidage augmentent la productivité
Caméras, GPS, ultrasons… Il existe une diversité d’outils pour assister la conduite des tracteurs vignerons.
[Contenu partenaire] ARMICARB®, contre oïdium et botrytis, une réponse biocontrôle qui a fait ses preuves
Le raisonnement des programmes fongicides vigne devient de plus en plus difficile. Pour gérer le complexe maladie (mildiou,…
Sculpteur travaillant des métaux de récupération, Julien Allègre a trouvé une nouvelle piste créative en découvrant les plaques de filtration. © J. Allègre
Des gravures sur plaque de filtration
Julien Allègre est d’abord sculpteur sur métaux usagés. Depuis deux ans, il expérimente un nouveau champ de création en utilisant…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole