Aller au contenu principal

INNOVATION
Le high-tech débarque dans l’étiquette

L’italien Rotas a marqué des points avec son étiquette intelligente lors du Sitévi. Mais l’étiquette du futur pourrait prendre d’autres formes.

“ C’est la musique qui sort de la bouteille ”.
“ C’est la musique qui sort de la bouteille ”.
© Rotas

Sur le stand Rotas, si les visiteurs du Sitévi étaient fascinés, ce n’était pas seulement parce que de belles jeunes femmes dansaient sur des podiums. C’est aussi que la technologie présentée par l’italien Rotas est une nouveauté renversante : il s’agit d’une étiquette intelligente dotée d’une puce électronique. Le passage d’un smartphone à proximité de celle-ci déclenche de la musique. “ C’est la musique qui sort de la bouteille ”, s’exclame Francesco Celante, président de Rotas. Le système permet aussi d’agir sur le niveau sonore de la musique : plus le nombre de smartphones ayant scanné la puce est élevé et plus la musique est forte. Le rythme des danseurs influence également celui de la musique. Ne reste plus qu’à trouver le meilleur accord de musique avec son vin…
L’étiquette expérientielle a-t-elle un avenir ? Chez Autajon Etiquettes, on y croit. “ Nous savons faire des étiquettes LED qui s’éclairent. Mais le problème reste l’accessibilité économique ”, estime Alain Courbière, directeur commercial.


Hyperpersonnalisation des étiquettes


Ce dernier pense que la technologie viendra au secours d’une des tendances lourdes du marketing du vin : l’hyperpersonnalisation. “ Pour l’instant, nous en sommes aux balbutiements : la personnalisation ne se pratique que pour quelques cérémonies festives. Grâce à l’imprimerie numérique implantée dans nos sept centres de production nous développons ce service auprès de nos clients. Et demain, nous pourrons certainement utiliser des papiers numériques. ” Qui sait si les bouteilles n’appelleront pas les consommateurs par leur prénom ?

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Le robot de pulvérisation viticole Yanmar YV01 a fait ses premières armes dans le vignoble champenois.
Yanmar robotise la pulvérisation viticole
Le constructeur japonais Yanmar a dévoilé au salon champenois Viteff un robot dédié à la pulvérisation viticole.
31 dossiers ont été retenus par le jury du Sitevi Innovations Awards
Sitevi Innovations Awards - Quels sont les nominés ?
En attendant de connaître les lauréats du Sitevi Innovation Awards, le Sitevi dévoile les nominés que le jury international a…
La ramasseuse de pierres nécessite un travail du sol fin en amont.
Florian Roux, viticulteur : « Je ramasse toutes sortes de pierres dans les vignes »
En Charente-Maritime, Florian Roux s’est équipé d’une ramasseuse de pierres interrangs. Une stratégie alternative au broyage.
Des norias qui glissent
[Astuce] Des norias de machines à vendanger qui glissent
Gilles Di-Blas, vigneron à Maligny (Yonne), a installé un système ingénieux d’injection d’eau sur sa machine à vendanger New…
Pellenc acquiert une part minoritaire d'AgreenCulture.
Pellenc se rapproche des robots autonomes d'Agreenculture
Pellenc prend une participation dans la startup toulousaine Agreenculture. 
Des systèmes de tri repensés
Des systèmes de tri repensés
Pour les vendanges 2021, Pellenc Pera Œnoprocess fait évoluer sa gamme de machines de tri mécanique et visionique. En voici les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole