Aller au contenu principal

À LA PAGE HENRY MARIONNET, LE CHARMEUR DE CÉPAGES
Le goût du risque

Il y en a, dans des contrées lointaines, qui charment les serpents. Beaucoup plus près de chez nous, il en est un qui charme les cépages. C’est en tous cas ainsi que Barthélémy, journaliste, écrivain et auteur de ce livre a voulu qualifier Henry Marionnet, ce vigneron de Touraine qui, en son domaine de la Charmoise, n’a pas hésité à défier le phylloxéra en cultivant de vieux plants non greffés, juste pour nous donner le plaisir de retrouver le goût des vins… d’avant. Comme si l’exception était pour lui la règle. Il s’est même permis de remonter le temps en faisant revivre une vigne vieille de 160 ans dont il a tiré Provignage : “ un vin tel qu’il aurait pu être produit au début de l’humanité… ”. Périco Légasse, célèbre critique gastronomique, qui a préfacé ce livre dit d’Henry Marionnet qu’il “ pense le vin autrement, pour le rendre plus pur, pour le rendre plus vrai, pour le rendre plus juste, c’està- dire — et c’est l’essentiel — plus aimable ”. Car l’homme, en dépit des risques qu’il a pris et des succès qu’il a rencontrés, les deux par le niveau qu’ils ont atteint pouvant donner le vertige, n’en est pas moins resté modeste et fidèle à deux principes, comme le raconte Barthélémy : la qualité et la simplicité. Des cavistes, des sommeliers, des journalistes, des restaurateurs témoignent dans cet ouvrage du parcours hors du commun de ce vigneron exceptionnel, de celui avec lequel “ boire devient le propre de l’homme ”.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Après le gel, la filière viticole face aux intolérances de l’opinion publique
Après une semaine sur le pied de guerre pour protéger leurs vignes contre le gel, vignerons et vigneronnes doivent maintenant…
Un enherbement trop haut ou un travail du sol trop récent peut aggraver les effets du gel de printemps. © J.- C. Gutner
Quels effets de l’herbe et du travail du sol sur le risque de gel en viticulture ?
Avec la limitation du glyphosate, les situations enherbées ou travaillées vont devenir de plus en plus fréquentes. Or elles n’ont…
[VIDEO] Lancement de l'Herbiduo, un outil qui combine travail du sol intercep et herbicide de pré-levée

Fruit de la collaboration entre le groupe CAPL et le constructeur provençal de matériels viticoles Hervé & Mauricio, l'…

Gel : les élus de la vigne et du vin demandent « un plan de sauvetage » de la viticulture
Après une semaine de gel intense qui a touché la quasi-totalité des vignobles français, l’heure est à la mobilisation pour les…
Ce que l’on sait des dégâts de gel dans les vignobles septentrionaux
Dans les vignobles situés au nord de l’Hexagone, seule l'Alsace semble tirer son épingle du jeu après une semaine de gel d'une…
Gel : Les vignobles méridionaux trinquent
Les premières estimations de pertes de récolte dans les vignobles de la moitié sud de l’Hexagone se font connaître après un…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole