Aller au contenu principal

SOUTIEN À LA FILIÈRE
Le fonds viticole pourrait être rétréci

Bien que non encore mis en place, le fonds viticole pour la promotion, la recherche et le développement pourrait déjà être revu à la baisse malgré l’engagement ministériel.

En juillet dernier, la filière, Jérôme Despey en tête, s’était battue pour la reconduction du fonds national viticole destiné au soutien de la promotion, la recherche et du développement. La demande formulée par les professionnels était d’obtenir 11,5millions d’euros, moyennant quoi la filière devait plancher sur une organisation fine de gestion de ce fonds. Mais c’était sans compter l’engagement du ministère de doter la filière viande de 45millions d’euros d’aides exceptionnelles à ponctionner sur le budget 2011 de FranceAgriMer. Ce dernier a été proposé à 141millions d’euros contre 139millions d’euros en 2010. Résultat: les autres filières représentées au sein de l’Office agricole doivent se serrer la ceinture pour trouver 25millions d’euros (une partie de l’aide exceptionnelle est partiellement compensée). Les professionnels ont refusé de voter le budget en novembre dernier. Si le budget de FAM était maintenue tel que présenté à la mi-novembre, le fonds viticole pourrait être revu à 8 millions d’euros. En attendant d’en savoir davantage, la filière a pris les devants et arrêté une gouvernance du fonds. Un comité sera en charge de sa gestion et sera épaulé de deux groupes de travail, l’un pour la promotion, l’autre pour la recherche et développement.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Après le gel, la filière viticole face aux intolérances de l’opinion publique
Après une semaine sur le pied de guerre pour protéger leurs vignes contre le gel, vignerons et vigneronnes doivent maintenant…
Un enherbement trop haut ou un travail du sol trop récent peut aggraver les effets du gel de printemps. © J.- C. Gutner
Quels effets de l’herbe et du travail du sol sur le risque de gel en viticulture ?
Avec la limitation du glyphosate, les situations enherbées ou travaillées vont devenir de plus en plus fréquentes. Or elles n’ont…
[VIDEO] Lancement de l'Herbiduo, un outil qui combine travail du sol intercep et herbicide de pré-levée

Fruit de la collaboration entre le groupe CAPL et le constructeur provençal de matériels viticoles Hervé & Mauricio, l'…

Ce que l’on sait des dégâts de gel dans les vignobles septentrionaux
Dans les vignobles situés au nord de l’Hexagone, seule l'Alsace semble tirer son épingle du jeu après une semaine de gel d'une…
Gel : les élus de la vigne et du vin demandent « un plan de sauvetage » de la viticulture
Après une semaine de gel intense qui a touché la quasi-totalité des vignobles français, l’heure est à la mobilisation pour les…
Gel : Les vignobles méridionaux trinquent
Les premières estimations de pertes de récolte dans les vignobles de la moitié sud de l’Hexagone se font connaître après un…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole