Aller au contenu principal

Europe
Le flou autour de la crise financière

En ce début d’année, le marché est dans l’expectative, entre immobilité et pessimisme.

Accroissement des ventes en promotion et baisse du prix moyen d'achat dans la distribution, les tendances sont les même sur différentes marchés européens.
Accroissement des ventes en promotion et baisse du prix moyen d'achat dans la distribution, les tendances sont les même sur différentes marchés européens.
© Jean-Charles Gütner

Jusqu'ici tout va bien. C'est un peu le credo des différents observateurs et opérateurs des marchés en Europe. Il est vrai que les statistiques du début de l'année ne sont pas encore tombées et que globalement la fin de l'année 2008 s'est plutôt bien terminée. L'attentisme, voire la baisse des commandes, n'est pas pour rassurer mais, pour l'instant, le discours reste positif comme si chacun voulait juguler le sort. Ainsi, Pau Roca, secrétaire général de la Fédération espagnole du vin confirme être dans le flou. « On est dans l'incertitude. La crise commence par une incohérence des informations qui nous parviennent » constate-t-il.

Une fin d'année positive

En Allemagne, le pire a été évité en 2008. « La fin de l'année 2008 s'est bien passée. Globalement, les différents échos provenant des importateurs indiquent que la catastrophe a été évitée » constate la mission économique. Pour les achats de Noël, les chiffres seraient même en légère hausse par rapport à 2007. Sur le marché Belge, même son de cloche. « On ne peut pas dire que l'on observe une baisse significative de la consommation » indique la Sopexa en Belgique. Mais les effets sont attendus courant 2009. « Dans la distribution, plutôt qu'une baisse, on s'attend à une part plus forte des ventes en promotion. La crise devrait en fait renforcer la pression existante sur l'entrée de gamme et faire le jeu du hard et du soft discount » complète la mission économique de Belgique. Il est possible que le consommateur diminue son prix moyen d'achat qui s'élève à 3,2 euros en grande distribution en 2008. Et c'est là une des plus grandes craintes. Ainsi, Tesco a lancé un appel à ses fournisseurs à diminuer les prix pour répondre à la baisse du pouvoir d'achat des consommateurs. Pau Roca confirme : « nous nous attendons à une substitution de la consommation des vins de moyenne gamme vendu à 12 euros en restauration par des vins de bas de gamme vendus à 6 euros. En GMS, les prévisions indiquent que l'on devrait connaître une hausse des achats sur les vins à moins d'un euro, segment qui était en baisse encore l'an dernier ». D'ailleurs, les premiers chiffres de janvier et février sur les exportations espagnoles sont « très très mauvais » poursuit Pau Roca. « J'ai l'impression que c'est le moment de faire de grandes promotions ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

La matériel de désherbage développé par la société Zasso fonctionne en envoyant un courant électrique à travers les plantes.
Bilan d’une saison de désherbage électrique en vigne
Sylvain Philip, vigneron gardois, a investi en février dans l’un des tout premiers matériels de désherbage électrique intercep de…
Benjamin Passot, vigneron à Vauxrenard, dans le Rhône« J'ai atteint les rendements avec une taille en avril »
[TAILLE DE LA VIGNE] « Malgré le gel, j'ai atteint les rendements avec une taille en avril »
Benjamin Passot, vigneron à Vauxrenard, dans le Rhône, a repris une parcelle non-taillée en avril 2021. Elle a gelé comme ses…
Vignoble côte du Rhône
Production mondiale de vin : la France tombe à la troisième place du podium
Les aléas climatiques, nombreux et intenses en 2021, ont pénalisé la production viticole européenne et particulièrement française…
Le gobelet palissé avec juste deux releveurs permet d'adapter le haut de la vigne aux conditions du millésime. Port retombant en cas de sécheresse, rognage en cas d'humidité.
[TAILLE DE LA VIGNE] « J’adapte mes gobelets palissés selon la météo »
Flavien Nicolas, vigneron à Cairanne, dans le Vaucluse, a planté des vignes en gobelet avec deux fils releveurs, pour s'adapter…
Lors de l'utilisation d'un tracteur enjambeur, il est important de vérifier, en fonction de l'outil attelé, dans quelles conditions de pente (inférieure à 15, 35 ou 50 %) l'engin peut évoluer, afin de garantir que l'arceau de sécurité protégera l'opérateur en empêchant de partir en tonneau.
Tracteurs enjambeurs : l’homologation antirenversement ankylose les livraisons
Bon nombre de constructeurs de tracteurs enjambeurs ont réduit momentanément leur catalogue. La cause est multifactorielle.
[TAILLE DE LA VIGNE] "Changer de mode de taille lors de la conversion bio nous a permis de stabiliser les rendements"
Julien Cuisset, vigneron au Château Grinou, en Dordogne, est passé à la non-taille palissée afin de ne pas amputer ses rendements.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole