Aller au contenu principal

A la page
Le combat pour le vin et l’amour ou comment j’ai sauvé le monde de la parkerisation

A la gloire des vignerons rebelles

Un beau jour, Alice Feiring s'est réveillé. Avec l'âme d'une missionnaire, d'une héroïne capable de renverser le cours de l'histoire et surtout de ralentir la production - ô combien désastreuse à ses yeux - des vins bodybuildés ou aseptisés mais qui rencontrent pourtant toutes les faveurs du plus fameux critique mondial du vin. J'ai nommé Robert Parker. Alice Feiring aimait les vins qui venaient de quelque part, qui portait la Terre en eux. Or, ceux-ci ont disparu. Et qui y a-t-il à leur place ? « du fruit, du fruit, du fruit et du bois, du bois, du bois ». Et d'en venir à se demander : « que faisait cette confiture de vanille et de framboise digne d'une décoction à l'usage des produits Body Shop dans mon Nuits Saint Georges ? ». Parce que Parker avait accordé ses plus hauts scores à des vins confiturés, ultra boisés et tout en fruits, toute la filière s'est mise à les copier, dans l'espoir de recevoir l'onction du maître. Une véritable tyrannie. C'en était trop.

En croisade dans les vignobles européens

Telle jeanne d'Arc en partance pour lever le siège d'Orléans, Alice Feiring part en croisade à travers le Piémont italien, la Rioja, la Champagne, la Loire  pour découvrir ou redécouvrir ces vins que l'on dit démodés mais qui révèlent l'âme d'un terroir et d'un vigneron. Et dans le but avoué de mettre à bas, mais aussi de comprendre comment le système de notation mis au point par Parker a pu ainsi dominer le monde du vin. Elle ira même jusqu'à rencontrer celui par qui tout est arrivé. A l'issue de ce périple, Alice Feiring est pleine d'espoir : « Je ne suis pas une jihadiste. Je ne suis ici que pour dire que nous sommes à l'aube d'une révolution dans le vin, d'une renaissance. Les meilleurs et les plus vibrants des vrais vins vont bientôt naître ».

Le combat pour le vin et l'amour ou comment j'ai sauvé le monde de la parkerisation  - Alice Feiring - Editions Harcourt - 278 pages - 15 euros

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Après le gel, la filière viticole face aux intolérances de l’opinion publique
Après une semaine sur le pied de guerre pour protéger leurs vignes contre le gel, vignerons et vigneronnes doivent maintenant…
Un enherbement trop haut ou un travail du sol trop récent peut aggraver les effets du gel de printemps. © J.- C. Gutner
Quels effets de l’herbe et du travail du sol sur le risque de gel en viticulture ?
Avec la limitation du glyphosate, les situations enherbées ou travaillées vont devenir de plus en plus fréquentes. Or elles n’ont…
[VIDEO] Lancement de l'Herbiduo, un outil qui combine travail du sol intercep et herbicide de pré-levée

Fruit de la collaboration entre le groupe CAPL et le constructeur provençal de matériels viticoles Hervé & Mauricio, l'…

Ce que l’on sait des dégâts de gel dans les vignobles septentrionaux
Dans les vignobles situés au nord de l’Hexagone, seule l'Alsace semble tirer son épingle du jeu après une semaine de gel d'une…
Gel : les élus de la vigne et du vin demandent « un plan de sauvetage » de la viticulture
Après une semaine de gel intense qui a touché la quasi-totalité des vignobles français, l’heure est à la mobilisation pour les…
Que faire sur les vignes touchées par le gel dans les jours qui suivent ?
Pour aider les viticulteurs à réagir face au gel, l’ICV et la Chambre d’agriculture du Var ont établi quelques préconisations à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole