Aller au contenu principal

FranceAgriMer
Le budget des prestations viniques en hausse

Budget en hausse pour les prestations viniques, option “ palissage ” à la replantation des vignes, nouveau contingent de replantation pour les vins à IGP sont les mesures techniques adoptées lors du conseil de FranceAgriMer qui s’est tenu le 15 novembre.

POUR LA PREMIÈRE FOIS, le conseil a décidé de proposer une option “ palissage ”
POUR LA PREMIÈRE FOIS, le conseil a décidé de proposer une option “ palissage ”
© P. Cronenberger

Le conseil spécialisé “ vin ” de l’office a décidé d’augmenter de 6 millions d’euros l’enveloppe allouée aux “ prestations viniques ”, qui passe à 44,3millions d’euros. Objectif : faire face à des besoins plus importants en raison d’une récolte plus abondante. Le programme quinquennal national de l’OCM subit de ce fait quelques ajustements. Pour compenser la hausse de l’enveloppe “ prestations viniques ”, celle de la mesure “ promotion ”, pour laquelle les demandes se restreignent, est revue à la baisse à 173 millions d’euros au lieu de 180 millions. La mesure “ investissements ” gagne 1,5 million d’euros.Pour la période 2011-2012, un projet de maquette revisité a été approuvé par les membres du conseil avec la répartition suivante : 44,3 M€ pour les prestations viniques, 15 M€ pour les moûts concentrés, 105 M€ pour la restructuration, 40 M€ pour la promotion et 80 M€ pour les investissements. Aucun budget n’est prévu ni pour la distillation de crise, ni pour l’assurance récolte.

10000 hectares de vignobles pourront être restructurés

Pour cette campagne toujours, environ 10000 hectares de vignobles pourront être restructurés (même surface que sur la dernière campagne) pour un budget de 65 M€. Pour la première fois, le conseil a décidé de proposer une option “ palissage ”. De ce fait, la prime à la plantation passe à 5 900 euros par hectare dont 5 000 euros pour financer la replantation et 900 euros pour le palissage, dans la limite de 50 % du coût réel. Comme chaque fin d’année, le conseil a examiné les demandes de replantation et accordé un contingent de 1 160 ha pour les vins à IGP pour cette campagne. Le bilan des demandes déposées se monte à 1 157 ha. Elles pourront toutes être satisfaites. Ce contingent est accordé dans le cadre des droits existants dans la réserve (soit 13000 ha) et après autorisation de l’INAO. La réserve ne comporte des droits de plantation que pour les vins IGP et AOC.

ZOÉ FORÉ

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

La matériel de désherbage développé par la société Zasso fonctionne en envoyant un courant électrique à travers les plantes.
Bilan d’une saison de désherbage électrique en vigne
Sylvain Philip, vigneron gardois, a investi en février dans l’un des tout premiers matériels de désherbage électrique intercep de…
La nouvelle gamme de tracteurs spécialisés T4 culmine désormais à 120 ch.
New Holland – La nouvelle génération de tracteurs spécialisés atteint 120 ch
La nouvelle génération de tracteurs spécialisés New Holland T4 V/N/F a été dévoilée au Sitevi.
[VIDEO] " Le désherbage électrique intercep m'a permis de venir à bout de l'érigeron "
Nous avons suivi pendant toute la saison 2021 l'outil de désherbage électrique intercep de Zasso, acquis par Sylvain Philip au…
Les nouveaux tracteurs Claas Nexos bénéficient d'un plancher plat.
Claas - Le nouveau Nexos culmine à 120 ch
Claas dévoile son nouveau tracteur spécialisé Nexos.
Benjamin Passot, vigneron à Vauxrenard, dans le Rhône« J'ai atteint les rendements avec une taille en avril »
[TAILLE DE LA VIGNE] « Malgré le gel, j'ai atteint les rendements avec une taille en avril »
Benjamin Passot, vigneron à Vauxrenard, dans le Rhône, a repris une parcelle non-taillée en avril 2021. Elle a gelé comme ses…
Le gobelet palissé avec juste deux releveurs permet d'adapter le haut de la vigne aux conditions du millésime. Port retombant en cas de sécheresse, rognage en cas d'humidité.
[TAILLE DE LA VIGNE] « J’adapte mes gobelets palissés selon la météo »
Flavien Nicolas, vigneron à Cairanne, dans le Vaucluse, a planté des vignes en gobelet avec deux fils releveurs, pour s'adapter…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole