Aller au contenu principal

Produit
L'art de définir les vins sans indication géographique

Faut-il encadrer règlementairement les conditions de prodcution et le contrôle de la qualité des vins sans indication géographique? Le débat anime la filière.

De l’avis du négoce, il serait intéressant de mettre en place un contrôle qualité calqué sur celui pratiqué par l’Australie, notamment une dégustation systématique des vins exportés.
De l’avis du négoce, il serait intéressant de mettre en place un contrôle qualité calqué sur celui pratiqué par l’Australie, notamment une dégustation systématique des vins exportés.
© P. Cronenberger

En août 2009, une nouvelle catégorie de vins, les vins sans indication géographique, verra le jour. C'est la réglementation européenne qui les crée en leur donnant une possibilité : indiquer sur l'étiquette la mention de cépage et du millésime. En clair : l'Europe donne la possibilité de produire des vins qui ressemblent comme deux gouttes d'eau à ceux du Nouveau monde. Avec de tels produits, les vignobles européens peuvent désormais se poser comme des challengers sur les marchés internationaux. Et les partisans du libéralisme en matière de production viticole se frottent les mains : l'Europe ne prévoit aucune condition de production pour ces vins là, notamment les rendements sont totalement libres.

Encadrer la qualité

Reste que dans notre grand pays producteur, cette liberté bouscule quelque peu les repères. Les AOC et les vins de pays utilisant la mention de cépage s'inquiètent : ces vins deviennent de sérieux concurrents car ils seront positionnés à un prix d'entrée de gamme qui ne sera pas tenable par les vins à indications géographiques. C'est pourquoi, certains se sont empressés, avant même la signature de la nouvelle réglementation européenne, de réclamer à corps et à cri que soit encadrée un minimum la production de ces vins, désormais baptisés par abus de langage « vins de cépage ». « C'est une catégorie où les volumes vont l'emporter sur la qualité. Il va falloir faire pisser la vigne ! Et qui nous dit que demain, ne sera pas demandé l'autorisation de certains produits aromatiques pour compenser la maigreur des goûts de ces vins » s'alarme Joël Hérissé, président du syndicat des vins de pays de Loire. Bref, l'encadrement qualitatif devrait permettre de garantir au consommateur que ce qu'il boit n'est pas une piquette où le goût de sauvignon se perd dans une acidité proche de celle du vinaigre. Mais mettre en place cet encadrement n'est pas du tout du goût de Philippe Vergnes, président du syndicat des vignerons du Languedoc-Roussillon : « Il ne faut rien encadrer du tout. C'est l'Europe qui l'a voulu, maintenant faisons avec. Cela fait trente ans que nous produisons de la qualité dans notre région, je ne vois pas pourquoi il faudrait encadrer la qualité. Il ne faut pas se mettre de contraintes supplémentaires. Les Espagnols et les Italiens ne le feront pas ! ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

À l'avenir le choix du porte-greffe pourrait être fait en fonction de son influence sur le pH et l'acidité du moût. © P. Cronenberger
Le porte-greffe de la vigne influence l’acidité des moûts
Des chercheurs australiens ont évalué l’effet du porte-greffe sur l’absorption du potassium. Tous ne sont pas égaux, ce qui joue…
Les bennes à vendange peuvent faire partie intégrante de la chaîne de tri, en plus d'assurer le transport. © Gimbre
Le transport de la vendange au service de la qualité
Les vignerons ont mis un point d’honneur à s’équiper de machines à vendanger et de matériels de chai dernier cri pour maintenir…
[ Coronavirus ] Pas de Vinitech-Sifel au parc des expositions de Bordeaux en 2020
Les trop nombreuses incertitudes liées à la situation sanitaire et économique mondiale ont contraint les organisateurs du…
Le Bearcub affiche une largeur de 1,32 m.
Un nouveau robot utilisable en viticulture
La start-up californienne Ztractor prépare un tracteur autonome électrique pour les vignes, mais pas uniquement.
Le moût blanc de noir macère pendant une dizaine de jours sur des marcs rouges issus de vinifications classiques servant à élaborer des cuvées structurées.   © Domaine Zusslin
Un vin rouge fait (presque) comme un blanc
Un domaine alsacien propose une cuvée de pinot noir élaborée à partir d’un blanc de noir repassé sur des marcs de rouges…
La société S.Delafont Barrels commercialise des fûts inox de 320 l à 1650€ HT. Il est possible de financer pour partie l'achat de ces contenants via la subvention "innovation" de FranceAgriMer © J. Gravé
Les fûts se mettent à l'inox
La société gardoise S. Delafont Barrels conçoit et commercialise des fûts de 320 litres en acier inoxydable. Favorisant la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole