Aller au contenu principal
Font Size

L'appli gratuite qui facilite la prospection flavescence

Le GDON du Sauternais et des Graves a développé une application pour accompagner, pas à pas, les viticulteurs dans la reconnaissance des symptômes de flavescence dorée à la vigne. Originalité de la méthode : elle procède via une reconnaissance par élimination.

L'application du GDON 
du Sauternais et des Graves aide le viticulteur 
à déterminer si son cep est atteint par la flavescence.
L'application du GDON
du Sauternais et des Graves aide le viticulteur
à déterminer si son cep est atteint par la flavescence.
© DR

Le principe de base du diagnostic de l'application du GDON du Sauternais et des Graves est de réaliser la totalité des observations sur un même rameau. À partir d'une observation des feuilles et comparaison avec plusieurs images proposées par l'application, le viticulteur va pouvoir identifier les " faux symptômes " de flavescence, comme ceux provoqués par une carence en potassium ou par l'esca. Le viticulteur peut donc éliminer les " faux ". Si l'observation de la feuille amène à poursuivre le diagnostic, le viticulteur va devoir vérifier si le rameau sur lequel se situe la feuille observée est, ou non, cassé voire abîmé à sa base, ce qui pourrait expliquer l'accident de circulation de sève conduisant aux symptômes observés sur feuilles. " Si le rameau n'est pas cassé, explique Catherine Bastiat, directrice du GDON, le diagnostic doit être poursuivi. L'étape suivante consiste alors à comparer, plus finement cette fois, les symptômes présentés en photo par l'application avec ceux observés sur les feuilles du rameau, puis sur le rameau lui-même et enfin sur ses grappes. " L'application possède également un volet permettant de reconnaître la cicadelle vectrice.


Accessible à tous les viticulteurs


Ainsi avec cette application, les viticulteurs et leurs salariés vont pouvoir s'initier au diagnostic en autonomie avant d'appeler le technicien du GDON pour confirmation après élimination des symptômes douteux. Développé au départ en interne par le GDON pour ses 530 adhérents, ce guide a été retenu dans le cadre du programme Ecophyto 2018 et sera dès la prochaine campagne de prospection en accès public gratuit depuis le site du GDON(1). Ultime précision pratique, mais non des moindres : une fois chargé, il est utilisable sans connexion mobile.



(1) http://gdon-sg33.fr/application-smartphone

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L’aide à l'acquisition de pulvés performants est ouverte
Dans le cadre des objectifs de réduction des phytos et de l'application des ZNT, le gouvernement avait annoncé un…
[VIDEO] L'Orbis sert aussi bien pour le travail du sol superficiel que pour le roulage des couverts en vigne

L'association Arbre et Paysage en Champagne a organisé fin juin une journée de démonstration du nouvel outil du fabricant Roll…

Pour l'Axema, l'arrêt du glyphosate nécessiterait 5 ans de transition minimum
Une étude d'Axema conclut qu'il faudrait au minimum 5 ans pour assurer la transition du désherbage chimique sous le rang vers la…
cuves dans une coopérative en Gironde
Plan d’aide à la filière vin : 1,3 million d'hectolitres en suspens
Pilier du plan d’aide spécifique du gouvernement à la filière vin, l’aide à la distillation s’avère sous dimensionnée par rapport…
Les baies du sauvignac sont irrégulières, sphériques avec une peau épaisse vert jaune devenant parfois rose à maturité, voire ambrée et tachetée de roux au soleil. © Vignobles Ducourt
Sauvignac, la nouvelle variété résistante autorisée en raisin de cuve
Le sauvignac, variété autorisée en France depuis mars dernier, présente une très bonne résistance à l’oïdium et une bonne…
L'antimétabolite 7dSH, produit par une cyanobactérie, inhibe tout comme le glyphosate la voie de synthèse du shikimate. Et ainsi la croissance de ces semis. © Brilisauer, K., Rapp, J., ...
La 7dSh pourrait être une future molécule pour herbicides de biocontrôle
Qu’est ce que la 7dSh ? La 7-deoxy-sedoheptulose, ou 7dSh, est une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole