Aller au contenu principal
Font Size

Les interprofessions d'Alsace et de Gascogne misent sur les jeux concours pour booster les ventes de vins

Le syndicat des côtes de Gascogne et le Comité Interprofessionnel des Vins d’Alsace (CIVA) financent chacun un jeu concours estival pour soutenir la relance économique de la filière vin, mais aussi celle de la restauration.

Les jeu concours financé par le Syndicat des côtes de Gascogne vise à augmenter le pouvoir d'achat des gagnants.
© Syndicat des côtes de Gascogne

L’union fait la force. C’est en tout cas la stratégie qu’adoptent cet été le syndicat des côtes de Gascogne et le CIVA à travers le financement de jeux concours[1] impliquant à la fois les producteurs de vins et les professionnels du réseau CHR. Ces deux filières, fortement pénalisées par la crise du coronavirus, vont ainsi faire équipe pour inciter les consommateurs à renouer avec les achats de vins.

Les côtes de Gascogne mettent en jeu des bons d’achats de vin et des repas au restaurant

Du 10 juillet au 31 août, 400 bons d’achat de vins d’une valeur de 10€ et 30 repas pour deux personnes d’une valeur de 100 €, entièrement financés par le syndicat des côtes de gascogne, sont à gagner Le syndicat.  L’objectif du jeu concours « Un pour tous » est ici « d’augmenter le pouvoir d’achat des gagnants auprès des vignerons des Côtes de Gascogne et des restaurateurs du Gers et de la Haute Garonne. » Les participants peuvent tenter leur chance soit en grattant l’un des 8000 tickets disponibles dans les caveaux de dégustation de la région, soit en remplissant le formulaire en ligne disponible sur le lien suivant . Un tirage au sort sera effectué pour déterminer les heureux gagnants qui auront jusqu’au 31 décembre prochain pour les utiliser.

 Pour consulter la liste des vignerons et des établissements partenaires, cliquez ici.

 

alsace régale

L’Alsace récompense consommateurs et établissements qui jouent le jeu

« L’Alsace Régale », le jeu concours financé par le CIVA incite les participants à mettre en scène leurs instants de consommation. Entre le 24 juillet et le 18 septembre, les consommateurs sont invités à prendre en photo un verre ou une bouteille de vins d’Alsace prise au domaine, au restaurant, dans un bar ou chez le caviste, puis de télécharger cette photo sur le site dédié . Chaque semaine un tirage au sort déterminera le gagnant de l’un des huit lots suivant : un vol en montgolfière en Alsace, une journée sur la Route des vins avec chauffeur privé, un vélo électrique pliant, une cave à vin La Sommelière, une nuit dans un écolodge, un dîner pour deux dans un restaurant étoilé, un dîner pour deux dans le vignoble alsacien, ainsi que deux bons « pour une expérience artisanale d’exception. » Et pour encourager les visites au domaine, les chances de gagner sont doubles si l’achat de vin a eu lieu chez le producteur.

Enfin, pour inciter les professionnels du réseau CHR à mettre en avant les vins d’Alsace dans leurs établissements et à communiquer à leurs clients l’existence du jeu concours, le CIVA a prévu des lots spécialement pour eux. Deux systèmes Coravin, une journée sur la route des vins avec chauffeur privé, une masterclass sur les vins d’Alsace avec dégustation pour toute l’équipe de l’établissement, ou encore quatre lots de 48 verres Vins d’Alsace sont à gagner.

 

[1] Offres réservées aux personnes majeures

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L’aide à l'acquisition de pulvés performants est ouverte
Dans le cadre des objectifs de réduction des phytos et de l'application des ZNT, le gouvernement avait annoncé un…
[VIDEO] L'Orbis sert aussi bien pour le travail du sol superficiel que pour le roulage des couverts en vigne

L'association Arbre et Paysage en Champagne a organisé fin juin une journée de démonstration du nouvel outil du fabricant Roll…

Pour l'Axema, l'arrêt du glyphosate nécessiterait 5 ans de transition minimum
Une étude d'Axema conclut qu'il faudrait au minimum 5 ans pour assurer la transition du désherbage chimique sous le rang vers la…
cuves dans une coopérative en Gironde
Plan d’aide à la filière vin : 1,3 million d'hectolitres en suspens
Pilier du plan d’aide spécifique du gouvernement à la filière vin, l’aide à la distillation s’avère sous dimensionnée par rapport…
Les baies du sauvignac sont irrégulières, sphériques avec une peau épaisse vert jaune devenant parfois rose à maturité, voire ambrée et tachetée de roux au soleil. © Vignobles Ducourt
Sauvignac, la nouvelle variété résistante autorisée en raisin de cuve
Le sauvignac, variété autorisée en France depuis mars dernier, présente une très bonne résistance à l’oïdium et une bonne…
L'antimétabolite 7dSH, produit par une cyanobactérie, inhibe tout comme le glyphosate la voie de synthèse du shikimate. Et ainsi la croissance de ces semis. © Brilisauer, K., Rapp, J., ...
La 7dSh pourrait être une future molécule pour herbicides de biocontrôle
Qu’est ce que la 7dSh ? La 7-deoxy-sedoheptulose, ou 7dSh, est une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole