Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Contrats de commercialisation
L'accompte de 15% à nouveau demandé

Le sénateur Rolland Courteau et la députée Marie-Hélène Fabre ont fait part de leur intention de déposer un projet de loi visant à rendre obligatoire le versement d'un accompte de 15% lors de la signature d'un contrat de commercialisation.

Les contrats de commercialisation viticole laissent actuellement libre choix aux parties du versement ou non d'un accompte
Les contrats de commercialisation viticole laissent actuellement libre choix aux parties du versement ou non d'un accompte
© C. Pruilh
Le sénateur Rolland Courteau et la députée Marie-Hélène Fabre veulent rétablir l'obligation du versement d'un accompte de 15% lors de la signature de contrats de commercialisation. Celui-ci est déjà obligatoire suite à la promulgation de la Loi de Modernisation Economique conduite par Michel Barnier en 2008. Mais les accords interprofessionnels ont tous supprimé sa pratique et les vignerons doivent toujours subir les révisions de prix, voire le non enlèvement des vins décidés unilatéralement par certains négociants. Le projet de loi vise à supprimer cette possibilité donnée aux interprofessions de ne pas appliquer l'accompte. Par ailleurs, il prévoit une amende forfaitaire administrative pouvant aller jusqu'à 75000 euros. Le syndicat des vignerons du Languedoc a salué l'initiative et félicité les parlementaires. Reste qu'il faut encore que le projet soit voté...
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Les Français boivent davantage de vin pendant le confinement
L'Association européenne des économistes du vin (EuAWE) et la Chaire Vins et Spiritueux de l’INSEEC U ont mené une enquête auprès…
La nouaison approche : sortez les machines à vendanger !
En Nouvelle-Zélande, le domaine Villa Maria fait un passage de machine à vendanger peu après la floraison. Cela permet de faire…
La viticulture française obtient des mesures d'aides spécifiques
Le gouvernement a dévoilé lundi 11 mai une première série de mesures d’aides à la filière viticole gravement touchée par la crise…
La suspension du pont avant s'ajuste au poids sur l'avant du tracteur de manière à conserver le maximum de course, en montée comme en descente. © Deutz-Fahr
Le pont avant suspendu apporte confort et sécurité
Ces dernières années, l’offre optionnelle en pont avant suspendu s’est généralisée dans les catalogues de la majorité des…
Le nombre de vignerons en biodynamie croit de plus de 10% par an. Les deux marques qui se proposent pour certifier la démarche offrent quelques différences. Leur fusion n'est pas envisagée pour l'instant. © J.-C. Gutner/Archives
Viticulture en biodynamie : une démarche, deux marques
La biodynamie a le vent en poupe depuis quelques années. Les vignerons qui veulent s’engager dans la démarche ont le choix entre…
Le gouvernement débloque 30 M€ pour accompagner la mise en place des ZNT
Un fonds national doté d’un budget de 30 millions d’euros va prochainement être débloqué pour soutenir les investissements des…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole