Aller au contenu principal

AOC Bordeaux
La zone rouge du seuil de rentabilité est proche

Selon une étude menée par l´Urablt, le rendement est un paramètre déterminant pour le calcul du seuil de rentabilité. Mais lorsque la baisse des rendements se conjugue à la baisse des cours, les exploitations en AOC bordeaux entrent en zone rouge.


L´Urablt (Union régionale agricole de Branne-Libourne-Tragon) a mené une étude basée sur des références économiques de la zone ouest de l´Entre-Deux Mers afin d´évaluer le seuil de rentabilité ou « point mort » des exploitations, en fonction de leur mode de commercialisation. Il correspond au chiffre d´affaires minimum qui couvrira le total des charges de l´exploitation (hors frais de mise, frais commerciaux et charges exceptionnelles) y compris la rémunération de l´exploitant. Ce point mort a été calculé pour trois groupes d´exploitation à partir des données 2002. Le premier commercialise en vrac à 95 %. Surface moyenne : 28,54 ha. Rendement moyen : 57,3 hl/ha. L´ensemble des charges de production est de 174 350 euros. A ces charges il faut ajouter la rémunération de l´exploitant soit 33 000 euros et une provision pour autofinancement arbitrairement fixée à 15 000 euros. Soit un chiffre d´affaires total à réaliser de 222 350 euros.

On peut alors calculer des seuils de rentabilité qui varieront en fonction des rendements. Dans ces conditions, il faudra, pour avoir une rentabilité satisfaisante, produire au moins 65 hl/ha que l´on vendra à 1100 euros/tonneau ou encore 60 hl/ha vendu à 1200 euros/tonneau. Le groupe « cave » livre son vin à 99 % en coopérative. Surface moyenne : 18,76 ha. Rendement moyen : 53 hl/ha.

Vendre le tonneau au minimum à 1000 euros
Avec les données de ce groupe, on arrive à un seuil de rentabilité de 126 840 euros. Autrement dit, il faut vendre le tonneau au minimum à 1000 euros pour un rendement de 65 hl/ha ou réaliser 60 hl/ha vendu à 1100 euros. Le dernier groupe réalise 92 % de son chiffre d´affaires en bouteille. Surface moyenne : 25,28 ha. Rendement moyen : 51 hl/ha. Le seuil de rentabilité pour ce groupe a été calculé à 319 000 euros. Pour atteindre au minimum ce seuil, il faudra vendre la bouteille à 2,75 euros pour un rendement de 60 hl/ha ou encore 3 euros pour un rendement de 55 hl/ha, ou encore 3,75 euros pour 40 hl/ha. Les chiffres délivrés par cette étude sont plutôt alarmant. « Rien qu´en avril, sur les 89 000 hl échangés, près de 80 % l´ont été à moins de 950 euros le tonneau. » La moyenne des cours en bordeaux rouge est passée, en cinq mois de 1000 à 850 euros le tonneau.

Il est clair que le compte n´y est pas. Le syndicat des AOC bordeaux estime que toute la Gironde doit baisser ses rendements. Mais au vu de l´étude de l´Urab, étant donné que le rendement est un des éléments essentiels du calcul du seuil de rentabilité, il n´est pas sûr que cette mesure soit très populaire et encore moins facile à prendre pour les responsables professionnels.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Après le gel, la filière viticole face aux intolérances de l’opinion publique
Après une semaine sur le pied de guerre pour protéger leurs vignes contre le gel, vignerons et vigneronnes doivent maintenant…
Un enherbement trop haut ou un travail du sol trop récent peut aggraver les effets du gel de printemps. © J.- C. Gutner
Quels effets de l’herbe et du travail du sol sur le risque de gel en viticulture ?
Avec la limitation du glyphosate, les situations enherbées ou travaillées vont devenir de plus en plus fréquentes. Or elles n’ont…
[VIDEO] Lancement de l'Herbiduo, un outil qui combine travail du sol intercep et herbicide de pré-levée

Fruit de la collaboration entre le groupe CAPL et le constructeur provençal de matériels viticoles Hervé & Mauricio, l'…

Ce que l’on sait des dégâts de gel dans les vignobles septentrionaux
Dans les vignobles situés au nord de l’Hexagone, seule l'Alsace semble tirer son épingle du jeu après une semaine de gel d'une…
Gel : les élus de la vigne et du vin demandent « un plan de sauvetage » de la viticulture
Après une semaine de gel intense qui a touché la quasi-totalité des vignobles français, l’heure est à la mobilisation pour les…
Gel : Les vignobles méridionaux trinquent
Les premières estimations de pertes de récolte dans les vignobles de la moitié sud de l’Hexagone se font connaître après un…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole