Aller au contenu principal
Font Size

AOC Bordeaux
La zone rouge du seuil de rentabilité est proche

Selon une étude menée par l´Urablt, le rendement est un paramètre déterminant pour le calcul du seuil de rentabilité. Mais lorsque la baisse des rendements se conjugue à la baisse des cours, les exploitations en AOC bordeaux entrent en zone rouge.


L´Urablt (Union régionale agricole de Branne-Libourne-Tragon) a mené une étude basée sur des références économiques de la zone ouest de l´Entre-Deux Mers afin d´évaluer le seuil de rentabilité ou « point mort » des exploitations, en fonction de leur mode de commercialisation. Il correspond au chiffre d´affaires minimum qui couvrira le total des charges de l´exploitation (hors frais de mise, frais commerciaux et charges exceptionnelles) y compris la rémunération de l´exploitant. Ce point mort a été calculé pour trois groupes d´exploitation à partir des données 2002. Le premier commercialise en vrac à 95 %. Surface moyenne : 28,54 ha. Rendement moyen : 57,3 hl/ha. L´ensemble des charges de production est de 174 350 euros. A ces charges il faut ajouter la rémunération de l´exploitant soit 33 000 euros et une provision pour autofinancement arbitrairement fixée à 15 000 euros. Soit un chiffre d´affaires total à réaliser de 222 350 euros.

On peut alors calculer des seuils de rentabilité qui varieront en fonction des rendements. Dans ces conditions, il faudra, pour avoir une rentabilité satisfaisante, produire au moins 65 hl/ha que l´on vendra à 1100 euros/tonneau ou encore 60 hl/ha vendu à 1200 euros/tonneau. Le groupe « cave » livre son vin à 99 % en coopérative. Surface moyenne : 18,76 ha. Rendement moyen : 53 hl/ha.

Vendre le tonneau au minimum à 1000 euros
Avec les données de ce groupe, on arrive à un seuil de rentabilité de 126 840 euros. Autrement dit, il faut vendre le tonneau au minimum à 1000 euros pour un rendement de 65 hl/ha ou réaliser 60 hl/ha vendu à 1100 euros. Le dernier groupe réalise 92 % de son chiffre d´affaires en bouteille. Surface moyenne : 25,28 ha. Rendement moyen : 51 hl/ha. Le seuil de rentabilité pour ce groupe a été calculé à 319 000 euros. Pour atteindre au minimum ce seuil, il faudra vendre la bouteille à 2,75 euros pour un rendement de 60 hl/ha ou encore 3 euros pour un rendement de 55 hl/ha, ou encore 3,75 euros pour 40 hl/ha. Les chiffres délivrés par cette étude sont plutôt alarmant. « Rien qu´en avril, sur les 89 000 hl échangés, près de 80 % l´ont été à moins de 950 euros le tonneau. » La moyenne des cours en bordeaux rouge est passée, en cinq mois de 1000 à 850 euros le tonneau.

Il est clair que le compte n´y est pas. Le syndicat des AOC bordeaux estime que toute la Gironde doit baisser ses rendements. Mais au vu de l´étude de l´Urab, étant donné que le rendement est un des éléments essentiels du calcul du seuil de rentabilité, il n´est pas sûr que cette mesure soit très populaire et encore moins facile à prendre pour les responsables professionnels.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L’aide à l'acquisition de pulvés performants est ouverte
Dans le cadre des objectifs de réduction des phytos et de l'application des ZNT, le gouvernement avait annoncé un…
[VIDEO] L'Orbis sert aussi bien pour le travail du sol superficiel que pour le roulage des couverts en vigne

L'association Arbre et Paysage en Champagne a organisé fin juin une journée de démonstration du nouvel outil du fabricant Roll…

Pour l'Axema, l'arrêt du glyphosate nécessiterait 5 ans de transition minimum
Une étude d'Axema conclut qu'il faudrait au minimum 5 ans pour assurer la transition du désherbage chimique sous le rang vers la…
cuves dans une coopérative en Gironde
Plan d’aide à la filière vin : 1,3 million d'hectolitres en suspens
Pilier du plan d’aide spécifique du gouvernement à la filière vin, l’aide à la distillation s’avère sous dimensionnée par rapport…
Les baies du sauvignac sont irrégulières, sphériques avec une peau épaisse vert jaune devenant parfois rose à maturité, voire ambrée et tachetée de roux au soleil. © Vignobles Ducourt
Sauvignac, la nouvelle variété résistante autorisée en raisin de cuve
Le sauvignac, variété autorisée en France depuis mars dernier, présente une très bonne résistance à l’oïdium et une bonne…
L'antimétabolite 7dSH, produit par une cyanobactérie, inhibe tout comme le glyphosate la voie de synthèse du shikimate. Et ainsi la croissance de ces semis. © Brilisauer, K., Rapp, J., ...
La 7dSh pourrait être une future molécule pour herbicides de biocontrôle
Qu’est ce que la 7dSh ? La 7-deoxy-sedoheptulose, ou 7dSh, est une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole