Aller au contenu principal

La reconnaissance de « vins naturels » par Paris serait-elle contraire au droit européen ?

Les autorités françaises ont-elles l’intention de contourner la réglementation européenne en créant une nouvelle dénomination sous le nom de « vin méthode nature » ? C’est en tout cas le sens de la question posée par une eurodéputée italienne à la Commission européenne.

La DGCCRF a validé en mars dernier le cahier des charges élaborés par le syndicat de défense des vins naturels. Les adhérents à la charte peuvent apposer le logo ci-dessus sur leur bouteille, ce que dénonce une députée européenne.
© Syndicat de défense des vins naturels

L’eurodéputée italienne, Elena Lizzi (groupe « Identité et Démocratie, extrême-droite) explique que la réglementation européenne actuelle interdit l’utilisation du terme « vin naturel » et qu’il n’existe pas de définition unique de ce petit secteur dans le monde, car, dit-elle, « il est très difficile de donner une définition précise du terme “naturel” ». Pour elle, les autorités françaises auraient donc décidé de contourner la loi en créant une nouvelle dénomination sous le nom de « vin méthode nature », après avoir établi une liste de critères ainsi qu’un protocole de sélection pour cette nouvelle dénomination. Pire, à ses yeux, « les producteurs qui décident d’utiliser cette nouvelle dénomination seront autorisés à apposer sur chaque bouteille un logo portant les termes “vin méthode nature” ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Jean-Michel Boursiquot : « Les variétés résistantes issues d’hybridations interspécifiques ne peuvent pas être considérées comme des cépages de Vitis vinifera"
Suite au statut de Vitis vinifera confirmé pour les variétés résistantes Inrae-ResDur par l’Office communautaire des variétés…
Lee touffes de soies blanches sur le pourtour de l’abdomen différencie le scarabée japonais adulte des autres coléoptères présents en France. © D. Cappaert/MSU
Le scarabée japonais, ravageur aux portes de l'Hexagone
Le scarabée japonais n’a pas encore été détecté en France. Cet insecte classé organisme de quarantaine prioritaire est sous haute…
Les vignobles de Vouvray et de Champagne touchés par la grêle
Ce jeudi 3 juin dans la soirée, un fort orage de grêle a touché quatre communes de l’appellation Vouvray. Un épisode similaire a…
Les variétés résistantes artaban, voltis, floreal et vidoc aux portes des vins AOC
Les quatre variétés résistantes Inrae-ResDur ont été confirmées comme étant des espèces de type Vitis vinifera par l’Office…
Prix des vignes 2020 : 4 points à retenir
Le bilan annuel établi par le groupe Safer sur les transactions de terres agricoles en 2020 montre un fort impact de la crise…
Guillaume Casanove, Gilles et Romain Lacroix, François Tissot et Alain Dourthe (de gauche à droite) travaillent de concert pour mettre en application la méthode Géophile au Mas des Boutes. © X. Delbecque
« La vigne a rapidement réagi à la méthode Géophile »
À Tresques, dans le Gard, les domaines Bernard Perret se sont lancés dans la méthode Géophile. Une approche globale de la vigne…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole