Aller au contenu principal

La pépinière viticole s’inquiète de ses capacités à répondre à la demande

Alors que son congrès se tiendra à Avignon le 23 octobre, la pépinière viticole française affirme tout mettre en œuvre pour répondre à une demande forte dans un contexte de production sabré par les aléas climatiques.

La grêle, cette année,  a affecté les capacités de production de la pépinière française. Les pépiniéristes seront-ils à même de répondre à la demande ?
La grêle, cette année, a affecté les capacités de production de la pépinière française. Les pépiniéristes seront-ils à même de répondre à la demande ?
© J.-C. Gutner

L’offre de la pépinière française est dans une passe délicate. D’un côté, la demande est forte que ce soit sur le marché intérieur ou à l’export, mais de l’autre, les conditions climatiques entravent sa productivité. De quoi inquiéter les pépiniéristes sur leur capacité à répondre à toutes les demandes.

“ Le marché français est actif, voire très actif, du fait d’une bonne tenue du prix du vin en général, et surtout du plan de reconversion OCM. Il y a une tendance de fond pour privilégier les investissements dans le vignoble. Les vignerons cherchent à améliorer la productivité à l’hectare du fait du vieillissement du vignoble (esca) mais aussi du fait de plantations peu productives dans le passé ”, constate Miguel Mercier, vice-président de la Fédération française de la pépinière viticole (FFPV).

 

Baisse de la production charentaise


Si cette tendance est partie pour durer, les pépiniéristes français seront-ils à même de répondre à la demande ? Cette année, la grêle a affecté les capacités de production de la pépinière française. À quel point ? La Bourgogne et l’Aude ont été touchées, mais aussi en Charente, région où les dégâts sont les plus importants. « 30 % du parc de greffons a été détruit et 20 % des parcelles de porte-greffes », précise David Amblevert, président de la FFPV. La situation est telle que la préfecture a autorisé la multiplication de greffons standards pour répondre à la demande. Pour les porte-greffes, la législation française prévoyant qu’ils soient tous certifiés, il n’y a pas de solutions de remplacement. L’offre en RSB1, porte-greffe multiplié en Charente, devrait être restreinte.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Fendt 211 V Vario - Un tracteur vigneron personnalisable à souhait
[ESSAI] - Fendt 211 V Vario - "Un tracteur vigneron personnalisable à souhait"
Vigneron à la Sauve en Gironde, Jérôme Zaros a pris en main la nouvelle génération de tracteurs vignerons Fendt 211 V Vario.…
Vendanges 2021, un volume plus faible qu'espéré
Si les estimations publiées par Agreste début août prévoyaient une vendange nationale autour de 36,7 millions d'hectolitres, sur…
Nicolas Moulin (à gauche) et Serge Marais (à droite) sont satisfaits de leur essai avec les biostimulants.
Un duo de biostimulants pour 40 % d’économie phyto
Depuis deux ans, un négoce agricole charentais teste sur vigne deux produits naturels homologués comme engrais. Ils ont permis…
L'état de catastrophe naturelle sera decrété après les inondations dans le Gard
De violents orages accompagnés de 200 à 300 mm de pluie, et localement de grêle, se sont abattus mardi 14 septembre dans le Gard…
transport vendange Réussir Vigne
Moindre vendange 2021 en Italie et en Espagne
Si la récolte française s’annonce particulièrement maigre cette année, c’est aussi le cas chez nos principaux voisins et…
Flavescence dorée : aspirer les cicadelles des vignes plutôt que de traiter
Flavescence dorée : aspirer les cicadelles des vignes plutôt que de traiter
Les partenaires du projet Vacuum bug essaient de voir s’il est possible d’aspirer les cicadelles vectrices de la flavescence…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole