Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

La mise en conformité des machines mobiles est une opération côuteuse

Selon une étude réalisée par le BCMA, la mise en conformité des machines mobiles pour les exploitations de cultures spécialisées, dont la vigne, pourrait avoir un coût compris entre 600 et 5500 euros par exploitation.


Le BCMA (Bureau commun de machinisme agricole) a lancé cette enquête sur le coût de la mise en conformité des machines mobiles qui est une obligation depuis le 5 décembre 2002, à la demande de la profession agricole. Selon les résultats de cette étude qui a porté sur 86 exploitations (toutes productions confondues), 75 % du matériel enquêté est à mettre en conformité parmi les exploitants de cultures spécialisées. « Ce qui est assez inquiétant », estime le BCMA. Parmi cette population, 78 % des tracteurs seraient non conformes, sachant que les principaux éléments mis en cause sont le bouclier de prise de force, l´absence d´identification des commandes, de dispositif interdisant la mise en route si la transmission est engagée ou d´arrêt d´urgence.
©D. R.

A noter également des sièges en mauvais état ou un klaxon défectueux. Pour les tracteurs datant d´avant 1982, les enquêteurs ont noté l´absence de structure de sécurité dans 15 % des cas ou d´éclairage de travail (75 %). Pour les autres machines mobiles, 69 % sont à mettre en conformité avec, dans 75 % des cas, une absence de protection des cardans sur les outils animés. Les pulvérisateurs n´étant pas dotés dans 45 % des cas de bidons rince-mains.
Au final, la note peut être salée. Pour un tracteur, selon qu´il date d´avant ou d´après 1982, le coût variera de 294 à 515 euros. Pour les autres machines, il s´établit entre 217 et 236 euros. Un coût assez élevé pour les exploitations de cultures spécialisées par rapport aux autres qui s´explique par l´utilisation de matériel spécifique, construit en petite série et souvent vendu non conforme.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Vignette
Les Vignerons ardéchois s’engagent à protéger la faune
L’Union des vignerons ardéchois a annoncé la signature d’une convention de partenariat avec la Ligue pour la Protection des…
Vignette
Vers une modulation du travail du sol en temps réel
Le capteur SoilXplorer de CNH établit des cartographies de variabilité intraparcellaire des sols et pilote en direct les outils…
Vignette
Beaujolais : 30 % de pertes suite à la grêle
Dimanche 18 août en fin de journée, la grêle s’est invitée sur les terroirs des Pierres Dorées, un secteur pourtant protégé par…
Vignette
Le soufre a-t-il accentué les effets de la canicule ?
Les applications de soufre avant l’épisode de canicule du 28 juin dernier ont parfois aggravé les symptômes observés de brûlures…
Vignette
A Bergerac, le Quai Cyrano défend l’oenotourisme
La maison des vins de Bergerac et Duras et l’Office de tourisme partagent désormais une même adresse à Bergerac, face à la…
Vignette
Le tri de la vendange version haut de gamme
Depuis une dizaine d’années, plusieurs fournisseurs proposent des équipements de tri automatiques perfectionnés : optiques ou…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole