Aller au contenu principal
Font Size

Oenologie
La mesure de la qualité de la vendange par infrarouge peut encore être optimisée

Les mesures infrarouges permettent une lecture objective et rapide des principaux paramètres du moût ou du vin : sucre, acidité, couleur... Reste que certaines mesures, comme la pourriture grise, ne sont pas encore fiables.


Pour les grandes caves, l´intérêt de méthodes objectives pour mesurer la qualité d´un lot de raisins ou d´un moût est essentiel. Cela permet d´homogénéiser les apports suivant la qualité des lots mais aussi de pratiquer une rémunération différenciée entre les adhérents. Les technologies à base de l´infrarouge ont la capacité d´effectuer ce type de mesures. Leur utilisation permet des analyses très rapides. Ces techniques commencent à être connues dans le milieu viticole. Dans les « pays du Nouveau monde » comme l´Australie, les matériels travaillent dans le proche infrarouge : ils sont simples d´emploi, peu coûteux mais ne peuvent analyser « que » les paramètres classiques : pH, sucre et couleur.
Les mesures infrarouges permettent de mesurer la qualité de la vendange à la réception. ©B. Compagnon

Des appareils qui demandent des perfectionnements
La technologie en moyen infrarouge, connue sous le nom de l´IRTF (infrarouge à transformée de Fourrier) est plus présente en France. Cette dernière méthode est assez lourde d´utilisation, notamment lorsqu´il s´agit d´analyser la vendange (elle nécessite une filtration poussée de l´échantillon) mais est susceptible de mesurer un plus grand nombre de paramètres que la technologie à proche infrarouge. Aujourd´hui, l´IRTF est commercialisé sous différentes marques : Grapscan, Bacchus, Vinytis, Multispec. Si elle reste une méthode exigeante (le personnel doit être qualifié et l´appareil très régulièrement entretenu), elle assure une lecture rapide des principaux paramètres du moût et du vin. Quelques uns de ces paramètres ne sont cependant pas encore bien corrélés avec les analyses officielles. Il s´agit principalement de l´indice de pourriture grise et de pourriture acide.


Pour en savoir plus : voir dossier de Réussir Vigne de Juillet-Août 2003 (nº89) consacré à l´utilisation des techniques infrarouges pour mesurer la qualité de la vendange .
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Selon les réglages, les brosses viennent plus ou moins lécher les pieds de vigne. © Boisselet
La brosse rotative intercep travaille en surface
Cet outil de travail du sol intercep permet un désherbage sous le rang tout en limitant les risques d’érosion.
Ecoceps
L'Ecocep revient sur le marché des interceps viticoles
Un an après la fermeture de CGC Agri, trois anciens salariés ont repris le brevet de l'Ecocep pour relancer cet outil de travail…
vinitech-sifel 2018
Le salon Vinitech-Sifel confirme la tenue de son édition 2020
La 22e édition du Vinitech-Sifel aura bien lieu du 1er au 3 décembre au parc des expositions de Bordeaux.…
La reconnaissance de « vins naturels » par Paris serait-elle contraire au droit européen ?
Les autorités françaises ont-elles l’intention de contourner la réglementation européenne en créant une nouvelle dénomination…
 © TikTok/ranjeet32432
Fixer aisément la barre du troisième point
L’astuce du mois nous vient des réseaux sociaux. Une idée pour attacher la barre de poussée du troisième point du tracteur d’une…
 © DR
Diag’Pulvé, un outil pour estimer la qualité d’application avec son smartphone
Pour mesurer rapidement la qualité de la pulvérisation, un projet de recherche appliquée dénommé Diag’Pulvé (1) vient…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole